Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Casque Fly Racing F2 Carbon Forge MIPS

Présentation

Après 8 ans de mise au point, la technologie MIPS est-elle prête pour s'inviter dans les casques moto ? Fly Racing en fait le pari et propose son ultra-léger F2 Carbon avec ce système dont le but est de protéger le cerveau en évitant les rotations internes qui surviennent lors d'un choc oblique.

Casque moto tout-terrain Fly Racing F2 Carbon Forge MIPSVous vous rappelez du MIPS ? Présenté en novembre 2009 lors du salon de Milan (voir notre actu), le système MIPS a déjà séduit des fabricants d'équipement dans le monde du ski (avec Scott) et du VTT (avec Airoh, pourtant présent en moto) mais peine à s'imposer chez les motards. Après One, Fly Racing est le second fabricant à franchir le pas pour la moto. On peut compter sur l'image de la marque pour aider, on l'espère, à son développement car la protection apportée est importante. omologué ECE 2205 et DOT, le F2 Carbon MIPS sera commercialisé sur tous les continents et distribué en France par la SEMC. Disposant de 11 larges ventilations, il bénéficie d'un intérieur démontable et lavable, ce qui est une nécessité en tout-terrain. Presque autant que la réduction des chocs rotationnels, fréquents en cross et enduro.

Casque Fly Racing F2 Carbon : Vers une généralisation du MIPS ?

Casque moto tout-terrain Fly Racing F2 Carbon Forge MIPSNos premiers lecteurs s'en souviennent sans doute : il y a 8 ans, une firme suédoise présentait lors du salon de Milan le système MIPS, conçu pour améliorer l'efficacité des casques sur les chocs obliques. En effet, les casques sont généralement testés pour leur résistance et leur capacité d'absorption des chocs de manière directe, selon un axe de 90°. Or, cette configuration est finalement peu fréquente, au "profit" de chocs obliques. À l'instant où le casque heurte le sol (ou un autre obstacle), sa coque extérieure, qu'elle soit en fibres comme sur ce F2 en carbone et kevlar ou en résine injectée, "accroche" la surface pendant un court instant. C'est durant ce laps de temps très réduit que surviennent d'importantes lésions cérébrales, et ce pour une raison finalement très simple : à l'intérieur du casque, votre tête poursuit le mouvement, alors que le casque gratte le sol et se voit freiné. Dès lors, c'est le cerveau qui trinque. Et c'est là que MIPS intervient.

15 ventilations et 1 250 g

Casque moto tout-terrain Fly Racing F2 Carbon Forge MIPSDéveloppé par MIPS AB, le système Mips (Multi-directional Impact Protection System) a été conçu pour seconder le liquide cérébro-spinal dans sa tâche : là où ce dernier permet au cerveau de garder une légère mobilité à l'intérieur du crâne, le système Mips s'intercale entre la calotte externe du casque et le calotin en EPS. Invisible en temps normal, le système Mips est maintenu par une pastille en métal à la résistance programmée pour céder en cas d'impact indiquant une chute. Une fois ce lien libéré, la coque externe coulisse librement sur une couche à très faible friction (visible en jaune sur notre vidéo tournée il y a 4 ans), ce qui minimise les lésions au cerveau. D'après les études menées en Suède, le système Mips réduirait la force de l'impact de près de 40 %. Et dans des disciplines comme le Cross et l'Enduro, où les chutes sont plus fréquentes que sur route, l'intégration du système MIPS devrait rencontrer un vif succès.

D'autant que son impact sur le poids total du casque est négligeable. Ainsi le Fly Racing Gamma Carbon revendique 1 250 grammes. Disponible du XS au XL, le casque Fly Racing F2 Carbon Forge MIPS s'affiche à 449,95 €. Il existe dans des coloris aussi nombreux que flashys, à découvrir dans notre galerie complète.
On espère que ce nouvel acteur motivera d'autres fabricants à présenter des casques moto et scooter à système MIPS pour la route comme pour la piste.

Casque moto : Système de protection du cerveau MIPS

Avec l'abandon du Superskin par Lazer, seule la technologie 6D (présentée en décembre 2012) peut éventuellement être opposée au MIPS mais peine elle aussi à séduire le marché.

Présentation publiée le vendredi 25 août 2017 par Ludovic Vidal

Vos commentaires