Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Casque Fusar Guardian GA-1

Présentation

La réalité augmentée à moto et l'intégration de systèmes électroniques dans le casque promettent d'être le prochain champ de bataille d'entreprises aussi innovantes qu'ambitieuses. Dernier arrivé sur le secteur, Fusar, avec un intégral on ne peut plus complet : 2 caméras, boîte noire, GPS et assistant vocal.

Casque à vision tête haute et réalitée augmentée Fusar Guardian GA-1Faut-il y voir l'avenir des équipements moto ? D'un côté, on trouve plusieurs concepts en cours de finalisation pour apporter la vision tête haute aux casques de moto, comme le Nuviz HUD ou le Reevu EYE déjà évoqués. De l'autre, les lunettes Elarie, développées pour être utilisables à moto, franchissent carrément le pas de la vision augmentée pour ajouter des informations utiles dans le champ de vision, en surimpression de la route. Dans le même temps, une autre voie se dessine avec le casque Guardian GA-1. On y trouve, outre un GPS, une caméra frontale associée à une caméra orientée vers l'arrière et faisant fonction de rétroviseur avec une image projetée sur l'un des deux écrans.

Casque Fusar Guardian GA-1 : Deux caméras pour une boîte noire

Casque à vision tête haute et réalitée augmentée Fusar Guardian GA-1Nous n'irons pas jusqu'à dire que le futur est déjà là mais on doit reconnaître qu'il tape avec insistance à la porte tant le concept, fonctionnel, présenté par Ryan Shearman embarque tout ce qu'on peut attendre d'un casque pouvant devenir une véritable aide à la conduite d'un deux-roues. Les informations ne sont pas projetées directement sur l'écran principal du casque, pour d'évidentes raisons de contraintes techniques (cet écran n'est ni plat ni fixe) mais au travers de lunettes connectées Epson Moverio. Le système développé par Fusar Technologies porte le nom de STAR System et propose une double utilisation des deux caméras grand-angle. Celle située à l'arrière peut s'utiliser en rétroviseur, avec une image placée en haut du champ de vision. On espère que le système se montrera plus probant que ce que nous avions pu tester avec le sommaire système de Reevu. La seconde, filmant vers l'avant, sert à prendre des photos. Mais surtout, ces deux caméras sont actives en permanence. En cas de détection d'accident, la vidéo est enregistrée dans une "boîte noire", ce qui pourra s'avérer utile pour comprendre les circonstances de la chute ou convaincre l'assurance des responsabilités de chacun.

Réalité augmentée et contrôle vocal

Casque à vision tête haute et réalitée augmentée Fusar Guardian GA-1En utilisation "courante", le Guardian GA-1 devrait permettre d'afficher la vitesse ainsi que les indications du GPS, histoire de ne pas devoir quitter la route des yeux. Ambitieux, Shearman prévoit d'intégrer un système de reconnaissance vocale afin de pouvoir communiquer avec le système sans lâcher le guidon. La vidéo d'exemple fournie présente d'ailleurs ce que le casque de Fusar devrait autoriser lors de sa commercialisation. Une arrivée sur le marché planifiée pour l'été 2015 tandis que la campagne de financement sur Kickstarter débutera en juillet 2014. Des échéances sans doutes optimistes, même si le GA-1 utilise déjà une coque certifiée DOT (norme uniquement valable outre-Atlantique). Quoi qu'il en soit, le projet est à surveiller.
Pour l'esthétique, ceux qui nous lisent depuis quelque temps auront sans doute, comme nous, noté une étrange ressemblance, notamment dans la vue de face, entre certaines images fournies par Fusar et le projet de Del Rosario dont nous nous faisions l'écho en 2010.

Casque à vision tête haute et réalitée augmentée Fusar Guardian GA-1Le produit final n'étant pas disponible avant un an, le prix n'est pas connu, mais nous allons garder un œil sur le concept qui a dépassé le stade de la simple esquisse et fonctionne déjà, une présentation ayant été faite dans un salon américain dédié à la réalité augmentée (Augmented World Expo).
Chez les motards et scootéristes, nul doute que l'arrivée de casques embarquant autant de technologies, plus ou moins utiles selon les avis, suscitera le débat. Mais on prend le pari : d'ici 20 ans, les casques non équipés d'un système de vision augmentée risquent de ne pas être en majorité.

Présentation publiée le vendredi 30 mai 2014 par Ludovic Vidal

Vos commentaires