Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Essai

HJC affiche la couleur, le FG-15 Replica Ben Spies n'existe que pour la piste ! Mais avec un tarif très compétitif, il vient remuer la catégorie de belle manière. En revanche, pour la ville, c'est le drapeau noir après essai.

Inutile d'y aller par quatre chemins, le HJC FG-15 Ben Spies n'usurpe pas sa finalité : la piste. Dans cette livrée Prepreg, il reprend la déco du champion du monde sortant de Superbike Mondial, Ben Spies. Mais son look n'est pas son seul argument pour valoir son héritage sportif.
La finition de ce casque est de bonne facture, à l'image du tissu utilisé pour les mousses, qui se montre doux, ce dont tous les casques ne peuvent pas se vanter. Mais ce qui surprend le plus avec le FG-15, c'est son poids.

Coque et isolation légères

Casque intégral moto HJC FG-15 : Taillé pour la pisteEn taille L, il n'affiche que 1 415 grammes sur la balance, équipé de ses accessoires. Et une fois en place, il parvient à se faire oublier. Enfin tant qu'on arrive à faire abstraction d'un champ de vision réduit par l'imposant cache-nez (voir les photos). Destiné à dévier l'air expiré, ce dernier se montre efficace, mais se montre finalement assez gênant dans un usage quotidien, en ville par exemple, où il impose une gymnastique fatiguante pour les contrôles et les coups d'œil sur le compteur. Certes, un tel casque n'a rien à faire en ville, et c'est sur piste ou dans les sorties sportives qu'il donnera le meilleur de lui-même.

Bénéficiant d'un maintien très correct, le FG-15 fait alors la démonstration de son efficacité à rythme rapide. Avec une aérodynamique bien étudiée, il ne bouge pas face au vent. On pourra éventuellement lui reprocher de bouger très légèrement quand on tourne la tête rapidement. Mais Ben Spies ne vérifie sans doute pas souvent s'il est pourchassé par un concurrent.
Ce sont les ventilations qui trahissent le domaine de prédilection de ce casque. Extrêmement performantes, elles donnent l'impression d'avoir actionné une turbine. Tant pour le bruit que pour le débit d'air. En cas d'utilisation prolongée, bouchons d'oreilles vivement conseillés. Voyons le bon côté de cette ventilation, en roulant, la buée a beaucoup de mal à s'installer, d'autant que les deux aérations présentes sur la mentonnière ne peuvent pas être fermées et sont actives en permanence, apportant un flux d'air salvateur par grande chaleur. Et difficilement supportable en plein hiver.

Taillé pour le sport et l'été

Casque intégral moto HJC FG-15 : Taillé pour la pisteNe nous trompons pas, le HJC FG-15 est un bon casque. Les notes qu'il obtient le prouvent amplement. En revanche, il faut être bien conscient de ses limitations pour ne pas risquer la déception. Dessiné pour un usage (très) sportif, il affiche trop de défauts en ville pour séduire le motard uniquement attiré par son look. Avec un écran dépourvu de Pinlock et dont le traitement de surface trouble la vision en plein hiver, il démontre clairement que le quotidien n'est pas son idéal.
Si en revanche votre quotidien se partage entre chrono, paddocks et si vous adorez titiller les vibreurs, le HJC FG-15 Prepreg est un choix à ne pas négliger au moment de choisir votre nouveau casque. Double blocage de visière, boucle double-D, poids plancher, écran plat équipé pour installer des tear-off, ventilation bien étudiée, pour 350 €. Avec un prix contenu pour ce qu'il offre, le casque porté par Ben Spies il y a encore peu de temps dispose de tous les petits détails qui plaisent quand le seul objectif est un confort maximal à vitesse (très...) soutenue.

Essai publié le jeudi 04 février 2010 par Ludovic Vidal

Les plus

Poids
Efficacité en usage sportif
Prix

Les moins

Trop ventilé pour l'hiver
Aspects pratiques en ville

Vos commentaires