Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Essai

Look sportif et prétentions de casque de tourisme sont-ils vraiment antinomiques ? Comme tous les fabricants, HJC tente de prouver que ces besoins opposés peuvent être combinés dans un intégral. Le sport-GT RPHA 70 y parvient-il ? La réponse dans notre test complet.

Casque moto intégral routier à double écran solaire HJC RPHA 70Sur le papier et malgré une fiche technique plutôt flatteuse, le nouvel intégral routier de HJC n'avait pas la tâche facile. Dès sa présentation en fin d'année dernière, certains lecteurs nous avaient d'ailleurs des remarques à son sujet. Développé pour remplacer un RPHA ST qui avait eu du mal à trouver sa place face à une concurrence féroce, le RPHA 70 doit surtout composer avec l'image très sportive de la gamme RPHA du fabricant coréen. Difficile en effet pour un modèle sport-GT de mettre en avant le côté "tourisme" quand le voisin dans le catalogue s'appelle RPHA 11 et officie en MotoGP. Par son plumage, le RPHA 70 lorgne beaucoup du côté du sport. Le ramage lui permet-il de s'imposer comme une référence parmi les casques routiers ? Notre essai confirme qu'il peut prétendre au podium.

Casque HJC RPHA 70 : Une filiation impossible à renier

Casque moto intégral routier à double écran solaire HJC RPHA 70L'avantage d'un casque sport-GT qui s'inspire autant de son grand frère taillé pour les circuits, c'est qu'il ravira les motards cherchant un casque adapté à une utilisation routière mais souhaitant un casque au look dynamique. Sur ce point, le RPHA 70 réussit diablement son coup. Par la forme générale de sa coque en fibre comme par les lignes modelées par la soufflerie, il a toutes les apparences d'un casque sportif. Même les ailerons placés vers l'arrière et couvrant les extracteurs d'air, bien visibles sur le RPHA ST, sont devenus affleurants sur le RPHA 70. Au final, seuls deux éléments trahissent ses aptitudes routières : l'imposante ventilation supérieure, proche du précédent modèle, et le double écran solaire, si apprécié par les roule-toujours. Mais le RPHA 70 reste clairement, à ce jour, le plus racing (et racé) des intégraux routiers du marché. Ce qui se confirme une fois enfilé. Léger (1 416 g en taille L), il offre un maintien de très bon niveau. Cela reste, fort logiquement, moins serré que sur le RPHA 11 mais les mousses avancent bien sur les joues et descendent bas. On se sent vraiment bien tenu, sans gêne particulière.Détail bienvenu : la bavette en deux parties, pour ajuster sa longueur selon la température extérieure.

La quadrature du cercle, presque réussie

Casque moto intégral routier à double écran solaire HJC RPHA 70Très efficace pour rendre un casque léger en usage piste, la coque PIM+ agrémentée d'un écran solaire peut-elle faire du RPHA 70 le casque léger, silencieux et confortable que tous les motards attendent pour la route ? Brisons le suspense : non. Mais, une fois au guidon, il faut reconnaître que ce modèle démontre les progrès de HJC dans le domaine. Sur une machine elle aussi orientée Sport-GT (Aprilia Falco), il gomme tous les bruits aérodynamiques et élimine l'insupportable remous d'air habituellement rencontré à partir de 70 km/h, même sans la bavette. Sur un roadster non caréné (Speed Triple) en revanche, il n'est pas le plus silencieux du secteur. S'il fait mieux que son concurrent direct Shoei GT-Air, il est surpassé par le Shoei RYD, modèle de silence (plus routier mais dépourvu d'écran solaire). Autre bon point : la ventilation. Entre l'arrivée d'air sur le front, les multiples extracteurs sur l'arrière et les deux entrées d'air au verrouillage franc de la mentonnière (dont une interne arrivant directement sur la bouche), il faudra vraiment rester coincé derrière un bus pour suffoquer. En ce qui concerne les écrans, un bon et un mauvais point. Bon point pour l'écran principal, au vaste champ de vision et dont le système de verrouillage, en position centrale, ne prend aucun jeu au fil des mois (peu de marques peuvent en dire autant…). On regrette cependant, comme toujours chez HJC, que l'écran solaire interne ne soit pas plus foncé. Certes, les homologations imposent certaines limites mais, quitte à avoir un écran rétractable pour se protéger du soleil, on aimerait qu'il n'oblige pas à plisser les yeux en cas de soleil rasant.

Affiché à moins de 400 € (en uni), léger et offrant de très bonnes prestations sur route, le RPHA 70 est selon nous une vraie réussite de la part de HJC. Moins cher que le Shoei GT-Air qu'il avait en ligne de mire, le casque HJC RPHA 70 le surpasse sur tous les points, pour ceux qui ne sont pas allergiques à la boucle double-D. Face à lui, on trouve également le X-Lite X-702 GT, plus cher ou le RYD, moins bien équipé. De quoi faire du RPHA 70 un cocktail gagnant ? Il ne lui manque guère qu'une meilleure protection face au soleil pour être parfait.

Casque moto intégral routier à double écran solaire HJC RPHA 70

Essai publié le jeudi 29 juin 2017 par Ludovic Vidal

Les plus

Poids
Confort
Rapport prestations/prix

Les moins

Écran solaire un peu léger
Boucle double-D, pour certains

Vos commentaires