Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Casque KYT ThunderFlash

Présentation

Le fabricant de casques KYT étend sa gamme. Après le très racing KR-1, voici le ThunderFlash, tout aussi sportif mais plus accessible. Cet intégral tricomposite affiches des caractéristiques en provenance directe de la piste, de son écran 2D à son poids plutôt faible.

Casque moto intégral racing KYT ThunderFlashÀ l'image de tous les fabricants de casques, la marque KYT communique sur un produit haut de gamme, technologiquement très abouti, puis décline sa gamme pour proposer des modèles moins onéreux et plus adaptés à la route, même en mode sportif. C'est pourquoi, après le ThunderFlash, elle lève le voile sur le ThunderFlash. Comme son grand frère, il utilise une coque tricomposite et met en avant, outre un poids réduit, un tarif plutôt concurrentiel pour se distinguer face à la concurrence. Et pour ceux qui sont allergiques aux casques un peu trop bariolés, une version unie existe, permettant du même coup d'abaisser encore le prix final.

Casque KYT ThunderFlash : Coque tricomposite et écran 2D

Casque moto intégral racing KYT ThunderFlashSi la marque, dont le nom KYT se prononce phonétiquement kajt (comme dans "kitesurf"), ne vous dit pas grand chose, ce n'est pas vraiment étonnant car elle est arrivée il y a peu de temps en Europe. Historiquement, il s'agit d'une gigantesque usine qui a récemment repris la production de Suomy et fabrique pour de nombreuses autres marques. Propriété du groupe PT Tara, l'usine a créé la marque KYT en 1998. Depuis 2014, elle dispose d'un centre de recherche et développement en Italie afin que les casques destinés aux motards européens, plutôt exigeants, soient dessinés et prototypés en Europe. Le ThunderFlash en fait partie. La calotte est conçue à partir de carbone, kevlar et fibre de verre. Disponible en deux tailles afin de proposer un gabarit réduit sur les petites têtes, elle permet de réduire le poids de l'intégral. KYT annonce 1 350 grammes en taille S. C'est assez faible pour la catégorie (casque en carbone exceptés), d'autant que le tarif n'en profite pas pour exploser.

Développé sur la piste mais pensé pour la route

Casque moto intégral racing KYT ThunderFlashKYT annonce que le ThunderFlash a été développé en soufflerie. En théorie, cela permet de limiter les mouvements parasites ou le bruit. Même si cette donnée est rarement prioritaire pour les casques à vocation sportive sur lesquels le poids et le confort d'usage priment. On trouve 2 entrées d'air sur le front et une sur la mentonnière ainsi que deux extracteurs sur l'arrière. L'écran en polycarbonate souple — pour encaisser les chocs comme lors de la projection d'un caillou par exemple — est de type 2D. Nous avions parlé dans un article dédié (voir ici) : ce type d'écran, apparaissant plat quand le casque est vu de côté, est plébiscité en course car il offre une bien meilleure vision et moins de déformations optiques. KYT ne livre pas de lentille Pinlock mais l'écran est annoncé traité contre la buée pour permettre de rouler par mauvais temps et peut recevoir une lentille Pinlock. À noter que, contrairement à ce que présentent les photos officielles et conformément à la législation, le ThunderFlash est livré avec un écran clair.

Pourvu de mousses intérieures lavables disponibles en plusieurs épaisseurs pour pouvoir être ajusté à chaque tête, le casque KYT ThunderFlash existe du XS au XXL, avec trois tailles de coque. Comme tous les casques sportifs, sa fermeture se fait par une boucle double-D. Comptez 359 € pour le modèle blanc uni et 429 € pour le Replica Aleix Espargaro.

Casque moto intégral racing KYT ThunderFlash

Présentation publiée le mardi 13 juin 2017 par Ludovic Vidal

Vos commentaires