Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Casque NLO-Moto Predator 4

Présentation

NLO-Moto pense aux mordus de science-fiction et à ceux souhaitant se démarquer avec un casque échappé d'une salle de cinéma. Le Predator 4 est un casque au look pas possible. Basé sur un casque Nolan, il est enfin adapté à un usage quotidien. Et homologué ? Presque.

Casque NLO-Moto Predator 4Il y a deux ans, un équipement venu de Russie faisait pas mal parler de lui dans le monde de la moto et des fans de cinéma de science-fiction. NLO-Moto proposait alors un casque répondant au nom de Predator 2 et reprenant l'esthétique de la créature du même nom. Malgré un look incroyable (au sens premier du terme), ce modèle rencontrait quelques défauts, dont un écran fixe. La toute dernière version corrige le tir et rend le casque plus pratique à utiliser. Mais moins protecteur.

NLO-Moto Predator 4 : Vision russe du méchant casque

Casque NLO-Moto Predator 4Vous cherchez un casque au look hors-norme et des modèles comme le Vancore sont pour vous encore trop conventionnels ? La dernière édition du NLO-Moto Predator devrait alors vous combler en vous permettant de ressembler à un Yautja prêt au combat, coiffure à base de dreadlocks incluse. Et contrairement au premier modèle dont nous vous avons parlé en 2012, nul besoin à présent de s'arrêter pour installer ou ôter l'écran, clipsé. En se basant sur un casque à écran solaire rétractable, NLO profite du curseur situé à gauche pour proposer un écran amovible et manipulable en roulant. Du coup, pas d'écran clair mais le look guerrier voulu y résisterait-il ? En parlant de résistance, on reste quelque peu dubitatifs sur la capacité de cet écran à résister en cas d'impact, comme cela peut arriver quand on reçoit un petit caillou projeté par le véhicule que l'on suit. La possibilité de relever facilement l'écran sera également appréciée en cas de roulage par temps frais : les écrans solaires s'avérant assez sensibles à la buée, on peut supposer que les arrêts au feu imposeront d'entrouvrir l'écran pour continuer à y voir clair, le Predator n'étant pas livré avec le nécessaire pour la vision infrarouge du personnage dont il s'inspire. Et ce n'est pas la seule limite à garder à l'esprit avant de signer le chèque.

Look d'intégral, protection de jet

Casque NLO-Moto Predator 4Qu'on aime ou pas, il faut bien admettre que le Predator 4 sort du lot et ne ressemble à rien de connu. Ainsi équipé, il sera alors difficile de passer inaperçu, mais n'est-ce pas le but de ce casque ? Les forces de l'ordre devraient d'ailleurs s'intéresser à votre accoutrement. Et là, ça risque de coincer ; si la base est bien un casque homologué ECE 2205, un détail pose problème. En effet, la firme russe NLO-Moto n'a pas conçu ce casque à partir d'une feuille blanche mais "habille" un casque connu, appartenant au groupe Nolan et dûment certifié aux normes européennes : le Grex J2. Ce casque est la variante "jet uniquement" du J2 Pro dont vous pouvez lire ici la présentation. NLO communique peu sur le fait que le Predator 4 offre une protection de casque jet, la mentonnière faisant uniquement rempart contre le vent et les éléments climatiques. Ce qui, avec un tarifs et un poids pareils, rend l'investissement délicat, même pour les plus passionnés. D'autant que la norme ECE 2205 n'autorise pas les ajouts comme les dreadlocks, rendant le Predator 4 non homologué.

350 € le kg pour un casque qui en pèse deux

Casque NLO-Moto Predator 4Si la coque ajoutée se compose de fibres de verre et de carbone, le Grex J2 caché dessous est un casque assez basique à la calotte en résine injectée. L'ensemble affiche 2 085 grammes sur la balance. Un embonpoint conséquent, supérieur à des modulables à qui nous faisions déjà le reproche d'un poids excessif (Shark Evoline, Nolan N104 ou le premier Roof Desmo). Certes, les clients visés sont ici sans doute plus à la recherche d'un look très travaillé que d'un poids plume mais cela s'ajoute à une aérodynamique (fort logiquement) peu adaptée à la balade.
Enfin, le tarif. Conçu en petite série et disposant de plusieurs accessoires, comme les dreadlocks pouvant recevoir des terminaisons en carbone ou des LED rappelant le viseur originel (laser en option), le NLO Predator 4 crève le plafond, malgré des frais de port offerts.

Disponible, de base, en un unique coloris noir mat et du XS au XXL, le casque "jet au look d'intégral" NLO-Moto Predator 4 voit ses prix débuter à 810 dollars, soit environ 590 €. Hors taxe. Avec toutes les options disponibles (peinture brillante, laser et pointes carbone), on arrive à 1 019 dollars. Environ 745 € pour un casque dont les caractéristiques techniques ne font pas rêver.
Mais un modèle qui fera tourner bien des têtes sur son passage. Et ça, pour beaucoup, ça n'a pas de prix.

Présentation publiée le mercredi 21 mai 2014 par Ludovic Vidal

Vos commentaires