Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Casque Nolan N85

Présentation

Nolan présente le remplaçant de son intégral injecté N84. Baptisé N85, celui-ci n'avance pas de nouveauté majeure par rapport à son prédécesseur, mais un look un peu modernisé.

Casque intégral moto Nolan N85Remplaçant du N84, le N85 ne s'éloigne pas trop de son prédecesseur. Cet intégral se démarque en effet pour l'essentiel du N84 par l'apparition d'un écran fumé intérieur dont la tirette de mise en service est située juste à l'arrière de l'articulation gauche de l'écran. Pour le reste, hormis des traits revus, le N85 n'avance pas de gros changement.
D'un poids annoncé de 1 500 g, sa calotte fabriquée en lexan (polycarbonate) se voit pourvue de deux aérations, l'une frontale, l'autre positionnée sur la mentonnière. Deux extracteurs obturables apparaissent au sommet du crâne, tandis qu'un troisième trouve sa place à l'arrière sous l'aileron.

L'écran secondaire fumé passe à l'intérieur

L'écran, qui intègre le système anti-buée semblable au pinlock propre à Nolan, le NFR (pour Nolan Fog Resistant), bénéficie d'un nouveau système de montage censé gagner en facilité.
L'intérieur, détachable et lavable, reste fabriqué dans un tissu respirant Clima Comfort. Les mousses se voient quant à elles traitées Sanitized (une protection antibactérienne). Pour un ajustement optimisé, des mousses de joue supplémentaires livrées avec le casque peuvent être mises en place.
Tradition chez Nolan, le serrage est confié à une boucle micrométrique.
Disponible du XXS au XXL, le N85 est fourni avec sa housse de protection, ainsi qu'une bavette anti-remous. Comme le N84, il est prédisposé à recevoir le N-Com, kit mains-libres/intercom de la marque italienne, disponible en option.
Le budget à prévoir se révèle assez conséquent pour un casque doté d'une calotte en injecté : il oscillera en effet entre 235 et 289 € selon la déco pour laquelle vous optez.

Présentation publiée le mardi 19 janvier 2010 par Loïc Bonraisin

Vos commentaires