Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Casque Scorpion Exo-1000 Air

Présentation

En à peine plus de deux ans, Scorpion a imposé son intégral "gonflable" dans les meilleures ventes. À l'approche de 2010, le Exo-1000 Air conserve ses spécifications techniques mais adopte de nouvelles peintures. Retour sur un best-seller.

Voici déjà quelques années que le Scorpion Exo-1000 Air a débarqué sur le marché. Et il suffit de regarder les casques portés par les motards qu'on croise pour s'apercevoir que le concept développé par Scorpion a rapidement séduit bon nombre d'utilisateurs. Pour rappel, des coussinets gonflables prennent place entre la coque et les mousses des joues. Il est alors possible, via quelques pressions du pouce sur une pompe placée dans la mentonnière, d'ajuster le maintien du casque à la morphologie de chacun. Ajouté à la présence d'un second écran solaire, le "Airfit Concept" permet à Scorpion de proposer, avec le Exo-1000, un casque intégral en fibre bien équipé à un prix inférieur à 300 €.

Peintures deux tons pour la version 2010

S'il est en fibre, le Exo-1000 ne semble pas être un modèle de légèreté. Annoncé à 1 650 grammes, il risque d'avoir fort à faire face à une concurrence qui se réveille et pourrait bien prochainement venir chatouiller Scorpion avec des concepts très proches. Pour 2010, le Exo-1000 se pare de nouvelles déco, comme sur le Sublim, noir et gris argent. Dénommée TwinTouch®, cette technologie de peinture consiste à juxtaposer des peintures mates et brillantes.
Côté technique, le Exo-1000 Air reste fidèle à son intérieur, démontable, lavable et absorbant la transpiration, dénommé KwikWick. Pas de Pinlock sur l'écran principal, mais un traitement anti-buée.
Vous trouverez la gamme 2010 des décos du Scorpion Exo-1000 dans notre galerie photo. Dans l'onglet Vidéos, vous pourrez également observer le fonctionnement du "Airfit Concept", récemment adapté sur un casque à la fois intégral, modulable et jet, le Exo-900 Air.

Présentation publiée le mercredi 18 novembre 2009 par Ludovic Vidal
Dernière modification le mercredi 28 juillet 2010

Vos commentaires