Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Essai

Le même casque en plus léger, plus doux et avec un écran au top, bref, tout en mieux ? Scorpion a placé la barre très haut pour la nouvelle version de son Exo-1000 Air. Objectif atteint ? Nous sommes allés de surprise en surprise, mais sans être piqués.

Casque moto et scooter Scorpion Exo-1000 Air Type E11 : Les photosVéritable carton commercial chez Scorpion, le Exo-1000 Air est le casque qui a permis à cette marque coréenne de rapidement s'installer parmi les meilleurs ventes sur notre marché, en égratignant au passage des marques qui semblaient jusque là indéboulonnables. Lorsque Scorpion a présenté le prototype d'une nouvelle version du Exo-1000 Air, annoncée plus légère et mieux étudiée, les réactions des possesseurs de la première version étaient unanimes : si les défauts étaient corrigés, le succès était assuré. Est-ce le cas ? Après un Exo-500 Air qui joue le trublion de sa catégorie, ce casque haut de gamme de la marque marque le pas au terme de notre essai.

Casque Scorpion Exo-1000 Air 2011 : (un peu) plus léger

Casque moto et scooter Scorpion Exo-1000 Air Type E11 : Les photosTout juste sorti de son carton et de sa housse de protection (de bonne qualité d'ailleurs), le Scorpion Exo-1000 Air type E11 surprend par sa finition. Nous l'avons reçu dans sa livrée Twister, mélange de noir mat et de larges autocollants blanc. L'effet est réussi (voir les photos), tandis que l'examen des détails rassure quant au soin apporté à la fabrication. Les aérations se manipulent aisément, même avec de gros gants, et proposent des crans fermes, facilement audibles sans pour autant faire "toc". L'écran dispose de peu de crans, et le premier ouvre déjà l'écran à moitié. Pour ceux qui souhaitent profiter d'un filet d'air bienvenu sous la canicule, la molette sitée à gauche de l'écran permet de l'entrouvrir, mais aussi de le verrouiller, ce qu'on appréciera sur piste. Contrairement à celui installé sur le Exo-500 Air, l'écran solaire interne est ici fumé foncé (et non fumé clair) et s'avère ainsi réellement efficace et agréable. Son maniement est d'ailleurs parmi les modèles du genre.
Promis à 1 400 grammes, notre modèle devrait logiquement être plus lourd. Il s'agit en effet d'une taille L. C'est donc la plus grande des coques, avec l'intérieur le plus épais. Et malgré l'étiquette annonçant 1 500 grammes, la balance a un verdict plutôt sévère : 1 590 grammes pour une taille L. Cette nouvelle version du Exo-1000 Air reste plus légère que l'ancienne, mais pas de manière bien flagrante.

Un intérieur en net progrès et un confort en hausse

Casque moto et scooter Scorpion Exo-1000 Air Type E11 : Les photosOubliez les mousses des tout premiers Exo-1000 Air, qui arrachaient les joues et retournaient les oreilles. Ici, Scorpion a installé un intérieur en trois parties, avec du simili-cuir. Les mousses sont moins rêches, mais, étonnamment, se montrent moins douces que l'intérieur du Exo-500 ... Autre surprise, de taille : le Exo-1000 Air chausse petit ! La mentonnière est très proche et la pression sur le front est plus importante que sur le petit frère. N'hésitez pas à tester la taille supérieure lors de votre achat. Si les joues vous semblent un peu lâches, utilisez la pompe du Airfit System. Toujours aussi bien placée et pratique à utiliser, elle permet de venir ajuster le casque au millimètre. Nous l'avons déjà dit lors de l'essai du Exo-750 Air, ce système est un vrai plus lorsqu'on garde le garde le casque plusieurs mois et que les mousses commencent à se tasser. Si vous ne connaissaez pas, jetez un œil à la vidéo montrant le gonflage des coussins situés derrière les mousses de joue.
Sur la route, le Scorpion Exo-1000 Air Type E11 fait oublier son poids. Bien équilibré, il ne provoque pas de gêne particulière, même à allure soutenue. Le pinlock MaxVision, déjà testé, confirme son excellence : le joint n'est jamais dans le champ de vision, et même dans les pires conditions, on garde un champ de vision totalement clair. Agréable, mais surtout très sécurisant quand la météo se dégrade. Et quand le soleil est de la partie ? La ventilation frontale s'avère bien placée et apporte pas mal d'air frais, tout comme l'extracteur situé à l'arrière. On ne peut pas en dire autant des deux aérations supérieures, esthétiquement bien intégrées mais peu efficaces. À basse vitesse, on conseillera donc d'entrouvrir l'écran via la molette dédiée. Grâce au gonflage des mousses, le bruit reste dans des limites convenables, au niveau des Exo-500 Air et Exo-750 Air. Enfin, sachez que la boucle double-D ne pose aucun souci particulier. La sangle de la jugulaire étant très souple, on peut d'ailleurs la manipuler avec les gants, c'est appréciable.

Avec cette nouvelle version du Scorpion Exo-1000 Air, dénommée Type E11, Scorpion a su rectifier le tir par rapport aux critiques des acheteurs du premier modèle. Bien mieux fini et plus confortable, il mérite de gagner ses galons de casque sportif. Il faudra toutefois composer avec des mousses manquant encore un peu de douceur et un poids encore un peu élevé dû au double écran solaire et au Airfit System. Mais les aspects pratiques tels que le système de gonflage des joues et l'écran Pinlock MaxVision devraient faire craquer autant que le prix plancher. Disponible à partir de 299 € dans les coloris unis, le Exo-1000 Air Type E11 a de sérieux arguments pour renouveler le succès de son prédécesseur. Mais attention, la concurrence s'est réveillée.

Essai publié le mardi 28 juin 2011 par Ludovic Vidal

Les plus

Finition
Pinlock extra-large
Tarif bien placé

Les moins

Mousses encore perfectibles
Ventilations supérieures peu efficaces

Vos commentaires