Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Essai

Avec l'Exo-710 Air, Scorpion veut séduire les motards à la recherche d'un intégral sportif performant et accessible en misant sur un confort d'usage optimal. Le travail du fabricant coréen sur la calotte et l'intérieur de ce casque affiché à moins de 200 € porte-t-il ses fruits ? Réponse au terme d'une saison intensive.

Romain Doré Challenge Yamaha 300 -Copyright Nuances PhotographiquesL'argumentaire commercial de Scorpion assure que l'Exo-710 Air s'impose par son confort général, un maintien optimal grâce au système breveté AirFit, la ventilation travaillée et une isolation phonique supérieure. Le tout en restant sous la barre des 200 €.
Pour le vérifier, nous avons testé cet intégral sportif tout au long d'une saison en coupe Yamaha R3. Aussi bien durant les entraînements que lors des week-ends de compétition au cours desquels nous avons rencontrés toutes les conditions météorologiques. Un contexte qui soumet les produits à rude épreuve et implique une usure deux à trois fois plus rapide qu'un usage courant sur route ouverte.Casques Arai - Bonus Lequipement.fr & La Bécanerie


Intuitif et équilibré

 

Casque intégral sportif Scorpion Exo-710 Air - IntérieurL'Exo-710 Air est un intégral sportif. Un positionnement qui apparaît dès la prise en main des boucles double-D qui s'avèrent faciles à utiliser de même que le système AirFit, la marque de fabrique Scorpion. La manipulation est intuive et le gonflage permet effectivement d'assurer un ajustement quasi-parfait des mousses dont le confort se révèle correct plus que correct à l'état neuf. L'enfilage est aussi simple que celui d'une chaussette.
A l'extérieur, la finition des autocollants et du vernis confère à l'ensemble un aspect valorisant. Ils se sont montrés résistants malgré une utilisation intensive qui ne les a pas épargnés. Les aérations sont fabriquées dans un plastique dont la qualité visuelle n'appelle aucune critique. Les moulages sont précis et ces éléments sont soigneusement intégrés dans la calotte. Réalisée en fibres composites, sa capacité à absorber l'énergie d'un impact devrait donc être supérieure à celle d'une calotte en plastique injecté. Fort heureusement, nous n'avons pas eu à le vérifier en conditions de course.

Casque intégral sportif Scorpion Exo-710 AirToutefois cette technologie ne permet pas à réduire drastiquement la masse de l'ensemble. Annoncé à 1350 g, notre modèle d'essai en taille L affiche 1400g sur la balance, à la limite de la tolérance de +/-50g indiquée par le fabricant. Pas un poids plume donc mais cela n'affecte pas l'agrément à l'usage car  cet intégral brille par son équilibre général. L'Exo-710 Air ne s'est jamais avéré pesant malgré les fréquents changement de position qu'un usage piste induit.
Dans ce contexte, on apprécie tout particulièrement l'étendue du champ de vision offert par l'écran. Et ce même en position de recherche de vitesse. Bien plaqué contre le joint à lèvre en silicone, il ne laisse passer aucun flux d'air parasite et la pluie ne s'infiltre pas même à des vitesses qui seraient prohibées sur route. Son démontage et son remontage sont particulièrement simples et se réalisent en un tour de main.
Enfin, les curseurs de réglage des entrées d'air sont accessibles et aisés à manipuler y compris avec des gants racing en cuir épais. La ventilation est uniforme.


Milieu de gamme cohérent


Casque intégral sportif Scorpion Exo-710 Air - SpoilerPour autant, l'attention portée à l'aérodynamisme pâtit des mousses intérieures milieu de gamme. Leur résistance au tassement est en effet perfectible et elles perdent leur moelleux au fil des mois. Malgré la présence des coussins de gonflage qui compensent partiellement le phénomène, le maintien perd progressivement de sa superbe avec le temps. De plus, le spoiler destiné à favoriser l'extraction de l'air aspiré par les entrées d'air frontales génère effectivement une zone de dépression occipitale. Elle finit par accroître le plaquage du casque sur le front à haute vitesse à mesure que les mousses s'affinent.
De fait, le casque étant moins ajusté et un flux d'air se créant à la base du crâne, le bruit augmente. C'est là l'une des deux principales limites de ce casque. L'autre est la formation de buée sous la pluie ou par temps froid. Un écran Pinlock 100 est fourni mais comme toujours, son efficacité dépend directement de la qualité de la pose. Vous gagnerez à la confier à un professionnel soigneux plutôt qu'à opter pour une installation rapide à domicile.

 


Reste qu'à moins de 200 € en version unie, sans compter les remises dont il bénéficie sur le web, l'Exo-710 Air demeure un choix judicieux pour les amateurs/amatrices d'intégraux sportifs accessibles. La qualité de de fabrication générale permettront de le conserver plusieurs années en veillant à changer l'intérieur démontable disponible à la vente au détail et à poser le film Pinlock avec précaution.

Essai publié le lundi 11 mars 2019 par Romain Doré Dernière modification le lundi 18 mars 2019

Les plus

Rapport qualité/prix
Equilibre général
Champ de vision

Les moins

Vieillissement des mousses
Isolation phonique avec le temps

Vos commentaires