Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Essai

Le Scorpion Exo-900 Air a sur le papier de nombreux atouts, à commencer par son prix. Peut-il pour autant bousculer la hiérarchie parmi les casques modulables ? Réponse dans l'essai !

Casque modulable moto gonflable : Scorpion Exo-900 TransformerLes modulables qui peuvent se transformer en véritables casques jet pour l'été ne sont pas très nombreux. Scorpion se démarque donc de la production actuelle avec son Exo-900. L'autre spécificité de ce modulable parlera à votre portefeuille puisqu'il s'agit de son prix.
La fiche technique permet d'expliquer en partie ce positionnement tarifaire, mais malgré une coque en résine thermoplastique injectée, le Scorpion Exo-900 n'a pas beaucoup de concurrence sous les 300 €. D'autant qu'il est plutôt bien équipé et qu'il remplit bien son rôle, malgré des défauts non négligeables.

Un vrai jet, mais un peu lourd

Suite à l'opération de Scorpion pour les essais du Exo-900 Air, nous avons pu utiliser un casque neuf pendant plusieurs jours*. Tout d'abord testé en configuration jet avec sa courte visière aussi fluo que le reste du casque, le Exo-900 air s'est révélé agréable en usage urbain, malgré un poids un peu supérieur à 1 600 grammes ... soit près de 400 grammes de plus que la majorité des casques jet. La bonne répartition de la masse et surtout un très bon maintien grâce au système AirFit Concept n'y sont pas étrangers. Petit regret concernant le système de gonflage sur ce casque : il est principalement actif au niveau des oreilles.
Particularité du Exo-900 : comme les mousses intérieures ne vont pas jusqu'aux joues, le système de gonflage présent se montre un peu moins enveloppant que sur les Exo-1000 Air et Exo-750 Air, et donc moins efficace. Concentré sous les oreilles, il participe néanmoins à l'isolation phonique.
Dépourvu d'écran principal, le jet oblige à utiliser l'écran solaire rétractable pour éviter d'avoir trop de vent dans les yeux ; tâche dont il s'acquitte correctement jusqu'à 50 km/h. Au-delà, bulle haute vivement conseillée. Ou alors, il faut remettre la mentonnière en place.

Un rapport qualité/prix difficile à égaler

Casque modulable moto gonflable : Scorpion Exo-900 TransformerUne fois revenu à la configuration modulable, le Exo-900 fait un peu plus sentir ses ... 1 900 grammes (en taille L). Pour autant, là encore le poids est moins pénalisant que chez certains de ses concurrents. Bien évidemment, on n'est pas au niveau d'un Schuberth C3, mais ce dernier est aussi en fibre ; et surtout, s'il pèse 400 grammes de moins, il est presque deux fois plus cher.

Et c'est là que Scorpion frappe fort. Pour environ 270 € (selon la déco choisie, voir photos), on repart avec un casque modulable au champ de vision parmi les plus larges de la catégorie et des performances plus qu'honorables. Comme vous pourrez le voir sur les notes attribuées, le Exo-900 Air n'excelle nulle part mais il n'a presque aucun point faible. Efficace en permanence, il s'acquitte très bien de son rôle et pourra séduire les adeptes du casque modulable, voire ceux qui roulent souvent en jet mais cherchent un peu plus de protection pour les excursions hors agglomération et/ou en hiver.
Nous avons rencontré un petit souci avec la coiffe du casque. Comme vous pouvez le voir sur la vidéo, elle est très mobile. Du coup, quand on referme rapidement la mentonnière (opération très facile d'une seule main d'ailleurs), il arrive que le casque bascule sur l'avant alors que les mousses intérieures n'ont pas bougé par rapport au visage. Déroutant.
Modérément bruyant, le Scorpion Exo-900 n'a finalement qu'un défaut, qu'on retrouve aussi sur le Exo-750 que nous avons déjà essayé. Le traitement Everclear, s'il évite bien la buée sur l'écran, la transforme en eau luiqide qui reste collée à l'intérieur de la visière et trouble la vision. Vraiment agaçant, même s'il suffit de rouler avec la ventilation de mentonnière ouverte, voire l'écran légèrement entrouvert. Messieurs les fabricants, le surcoût d'une lentille Pinlock ne devrait pas faire fuir vos clients, bien au contraire ...

Scorpion livre ici un casque aux prestations allant de correctes à très bonnes, et surtout avec un rapport qualité/prix qui a de quoi donner des cheveux blancs à la concurrence. Affiché partout à moins de 300 €, c'est une valeur sûre, malgré un poids qui semble important (sur le papier) mais ne se montre pas gênant (sur la route). Un Pinlock et il est parfait. Allez Scorpion, un petit effort !

* Merci à Charlotte de Dafy Moto Montluçon

Essai publié le vendredi 21 mai 2010 par Ludovic Vidal

Les plus

Rapport qualité prix
Transformable en jet

Les moins

Poids en configuration jet
Écran solaire un peu court
Coiffe qui fait glisser le casque

Vos commentaires