Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Casque Shark Evo-One

Présentation

Shark fait évoluer son modulable phare. Voici le Evo-One, plus compact, plus léger et mieux équipé pour affirmer son statut de casque adapté à la ville comme aux grands voyages, sous n'importe quelle météo. Présentation détaillée de la grosse nouveauté Tourisme de Shark.

Casque modulable moto et scooter Shark Evo-OneLa gamme des casques modulables Shark accueille un petit nouveau. Évoqué fin 2014 à Milan où le fabricant ne dévoilait qu'une silhouette, le Evo-One est désormais officiel. Proche parent du EvoLine apparu en 2007, il en reprend la principale caractéristique et permet donc de passer de l'intégral au casque jet en basculant la mentonnière. Mais Shark livre ici un casque plus compact, mieux doté et qui corrige quelques petits défauts pour en faire un modèle (enfin) utilisable par tous les temps.

Casque Shark Evo-One : L'ultime EVO-lution du modulable ?

Casque modulable moto et scooter Shark Evo-OneLe profil du Evo-One ne perturbera pas les fans du EvoLine. On retrouve en effet une mentonnière et un mécanisme d'articulation très proche entre ces deux modèles, avec la possibilité de rouler en casque jet puisque la mentonnière du Shark se bascule totalement en arrière, n'offrant alors aucune prise au vent malvenue. Mais Shark semble avoir réglé l'un des principaux soucis du EvoLine car le Evo-One est annoncé bien plus compact, que ce soit pour sa coque ou pour sa mentonnière. Fermé, il donne d'ailleurs l'impression d'avoir un gabarit de casque intégral. Avec moins de prise au vent, le confort n'en sera que meilleur, quelle que soit la durée du trajet. Pour améliorer l'aérodynamique, Shark a d'ailleurs placé un aileron à l'arrière, dans le style de celui présent sur le très sportif Race-R Pro. Plus que la stabilité à 300 km/h, c'est ici la tranquillisation du flux d'air qui est recherchée, afin de minimiser les bruits d'écoulement autour du casque. Pour parfaire l'isolation acoustique, Shark a placé une bavette anti-remous rétractable sous le menton. Aimantée, elle se rabat automatiquement à l'ouverture de la mentonnière. On attend de voir comment elle se comporte en usage réel.

Un écran revu et qui ne gêne plus le changement de mode

Casque modulable moto et scooter Shark Evo-OneSur le EvoLine, on pouvait ouvrir la mentonnière en une manœuvre (voir notre test), l'écran basculant lors de l'ouverture de la mentonnière (Auto-Up). En revanche pour passer du mode jet à intégral, il fallait relever légèrement l'écran afin de pouvoir rabattre cette dernière. Avec le Evo-One, Shark a corrigé le tir et le mécanisme de l'écran permet également le Auto-Down pour que l'écran laisse passer la mentonnière à la fermeture, avant de se reposer dessus. Si cela est vérifié en essai, le système de bascule du Evo-One sera alors réellement utilisable à une seule main et de manière rapide. Au delà de son mécanisme, l'écran lui aussi est nouveau. Adieu l'écran bombé et "découpé" du EvoLine, place à un écran de type 2D, comme sur le Speed-R. Outre sa meilleure qualité optique, cet écran permet également d'intégrer une lentille Pinlock MaxVision. Et c'est là le dernier gros manque du EvoLine qui disparaît, avec la possibilité de rouler en y voyant clair sous n'importe quelle météo. Ceux qui roulent à la fraîche apprécieront. Pour le soleil, l'écran solaire est toujours de la partie mai Shark indique celui-ci est 23 % plus grand que celui de l'EvoLine. Le curseur pour le manipuler, pour sa part, reste situé sur le dessus du casque.

Deux tailles de coques et un poids en baisse

Casque modulable moto et scooter Shark Evo-OneLe fabricant basé à Marseille n'a pas encore livré tous les détails sur le Evo-One. Ainsi, on connaît le poids officiel de ce modulable mais pas le matériau utilisé pour la calotte. Cependant, avec 1 650 grammes annoncés, on devrait avoir affaire à une coque en résine thermoplastique injectée. Cette dernière existe en deux tailles. De cette manière, les petits têtes ne se retrouveront plus avec un casque aussi large que les épaules. Démontable et lavable, l'intérieur reçoit le système Easy Fit, destiné à faciliter le quotidien de ceux qui conduisent avec des lunettes en proposant deux gouttières laissant passer les branches sans les écraser sur les tempes. Enfin, la fermeture se fait par une boucle micrométrique, élément devenu standard pour cette catégorie de casque.

Disponible du XS au XL, en trois teintes unies et huit décos (à découvrir dans les 38 photos de la galerie d'images), le modulable Shark Evo-One voit ses tarifs débuter à 399,99 €. Il devrait être disponible en magasin peu de temps après sa présentation officielle lors du salon de Milan.

Présentation publiée le mardi 27 octobre 2015 par Ludovic Vidal

Vos commentaires