Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Essai

Après une première tentative de casque modulable grand-tourisme en demi-teinte, Shark revisite son EvoLine. Cette Série 2 redore-t-elle le blason de la marque française dans ce domaine très exigeant ? Les réponses dans notre essai.

Casque modulable pour moto et scooter Shark EvoLine Series 2Sur le papier, le casque Shark EvoLine, premier du nom, était vraiment séducteur mais quelques soucis de détail avaient été relevés par les utilisateurs. C'est désormais la Série 2 du EvoLine qui est disponible en magasin, avec l'assurance par Shark d'avoir corrigé ses erreurs. Cette nouvelle version place-t-elle du EvoLine dans le haut du panier parmi les casques modulables ? Après essai, le bilan est plus que mitigé.

Un concept de modulable intéressant mais ...

Le EvoLine Série 2 conserve la spécificité du premier modèle avec cette mentonnière qui, une fois relevée, vient se rabattre sur l'arrière du casque. Ainsi, en configuration Jet (pour laquelle il est homologué), le vent ne vient pas buter contre la mentonnière, ce qui est le souci principal des modulables classiques, comme le Schuberth C3 ou le BMW System 6 déjà essayés.
Malheureusement, la manipulation de la mentonnière ne peut quasiment se faire qu'à l'arrêt. Comme le montre la vidéo, pour rabattre la mentonnière, il faut d'abord un peu forcer pour la débloquer, puis penser à relever l'écran et enfin appuyer très fort pour la "clipser". Autant de manipulations gênantes si on veut les faire en roulant. La dernière étape doit d'ailleurs être effectuée à deux mains la plupart du temps pour assurer le verrouillage. Sur ce point, Shark n'a malheureusement rien changé par rapport au premier modèle.
Une fois au guidon, que donne le EvoLine ? Là encore, il y a du bon et du regrettable.

Un poids et un tarif qui plombent la note

Casque modulable pour moto et scooter Shark EvoLine : Comparaison entre un Series 1 et un Series 2Le Shark EvoLine n'est pas en fibre. De fait, il est assez lourd. Notre modèle d'essai confirme sur la balance le poids annoncé par le fabricant : 1 900 grammes. Fichtre, presque deux kilos sur la tête pour un casque haut de gamme !
Et n'espérez pas gagner du poids en prenant une petite taille. Une seull taille de calotte existe, ce qui fait qu'une taille S aura le même volume extérieur qu'un XL, la différence se faisant sur les mousses intérieures. Et qui dit plus de mousse dit plus de poids ... Si ce poids se fait relativement oublier en roulant par le bon équilibre du casque, la punition est immédiate en ville et lors des arrêts. Au chapitre des détails qui agacent, on citera également la ventilation peu efficace de la simple entrée d'air située sur le dessus du crâne et l'absence d'anti-buée efficace sur l'écran principal comme l'écran solaire intégré. Dommage car ce dernier se montre bien étudié, avec une forme et une longueur bien améliorées par rapport au premier EvoLine (+1 cm).
Autre évolution par rapport à son prédécesseur, le Shark EvoLine Série 2 embarque une collerette plus large (bien visible sur les photos), qui réduit le bruit, mais ne suffit pas à placer le EvoLine au niveau de la concurrence que Shark lui a désigné.

Si les défauts relevés sur le Shark EvoLine Series 2 pourraient être pardonnés sur un casque d'entrée de gamme, on aura plus de mal à les oublier sur un casque modulable déclaré haut-de-gamme par l'équipementier français, ce qui explique les notes obtenues. Affiché à plus de 350 € en version unie, le Shark EvoLine ne peut malheureusement compter que sur une bonne finition et un système original pour séduire. Mais ça ne fait pas tout. Dommage, car le concept est réellement attrayant.

Essai publié le mardi 22 juin 2010 par Ludovic Vidal

Les plus

Système de mentonnière
Finition

Les moins

Mécanisme de la mentonnière
Poids
Prix

Prix en direct Tracking
Les meilleurs prix du Web !
Access Moto 239 € Plus d'infos
Moto Blouz 239 € Plus d'infos
Access Moto 285 € Plus d'infos
Access Moto 285 € Plus d'infos
Moto Blouz 285 € Plus d'infos

Revendeur ? Contactez-nous !

Vos commentaires