Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Casque Shark Nano

Présentation

Plus discret que le Raw dont il emprunte la coque, le casque jet Shark Nano s'offre un style moins hors-norme et plus en phase avec une utilisation urbaine. Intérieur en bambou et écran long ventilé, il n'oublie cependant pas la technique et le confort.

Casque jet moto et scooter Shark NanoLa division Metro, gamme urbaine de Shark, accueille un casque jet à l'esthétique assez discrète aux côtés du turbulent et remarqué grand frère Raw que nous avions testé en fin d'année dernière.  Sous un design plus passe-partout, le Shark Nano adopte une coque identique, en résine thermoplastique. La principale différence se trouve au niveau de l'écran. Ici, Shark a placé un écran long au profil très travaillé ainsi qu'un écran solaire rétractable.

Casque Shark Nano : Look et terrain de jeu urbains

Casque jet moto et scooter Shark NanoOn retrouve l'intérieur en fibres de bambou présent sur le Shark Raw et qui nous avait séduits lors de l'essai de ce dernier. L'efficacité de cette matière à évacuer la transpiration tout en restant agréable au contact est assurément un plus pour un casque appelé à être porté en ville durant la belle saison. Pour les trajets à plus vive allure, Shark a développé un écran long spécifique. Son profil, assez particulier, permet, d'après le fabricant, de réduire les remous et perturbations, tout en renouvelant l'air au niveau du visage grâce à une entrée d'air sur la partie basse. En ce qui concerne la ventilation du casque, le Nano propose le même système que le Raw dont il reprend la calotte. Ce sera donc du On/Off, à choisir avant de partir rouler. Le curseur permettant de manipuler l'écran solaire se situe dans la platine latérale gauche, dont la forme semble s'inspirer des casques audio, notamment avec certaines décos. On retrouve ici les inspirations dont nous avait parlé Benoît Lavit, designer des casques Shark.

Disponible du XS au XL, le casque jet Shark Nano existe avec deux tailles de coques, pour que les petits tours de tête profitent d'un casque au gabarit réduit. Équipé d'une boucle micrométrique, il revendique 1 300 grammes sur la balance (et le Raw tenait ses promesses). Comptez de 179 à 219 € selon la déco choisie, des teintes girly au sobre blanc. Notez que comme pour le Raw, Shark a choisi Frédéric Michalak comme ambassadeur du Nano.

Présentation publiée le mardi 25 juin 2013 par Ludovic Vidal

Vos commentaires