Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Casque Shark Race-R

Présentation

Après un Race-R Pro né pour pister, Shark dévoile le Race-R. Déclinaison routière, ce casque en fibres met lui aussi en avant la légèreté et une grande qualité optique, mais à des tarifs moins élitistes. Entre ces deux casques, au niveau esthétique et technique, il y a plus qu'un -R de famille.

Casque moto Shark Race-R : Les photosNous vous présentions hier le Race-R Pro, un intégral haut de gamme pensé pour un usage résolument sportif. Affiché à un tarif élevé, il a toutefois un petit frère. Nommé Race-R, ce casque délaisse le carbone pour les fibres multi-axiales. Si le poids s'en ressent un peu, il reste contenu à 1 450 grammes, ce qui est plutôt bon pour un casque routier sportif.

VZ-100 : Un écran naturellement anti-buée ?

Comme la version Pro, le Shark Race-R met en avant ses qualités optiques, avec un écran présentant la particularité de ne pas avoir la même épaisseur partout. Ainsi, si l'épaisseur de l'écran VZ-100 est de 3 millimètres sur les côtés, elle est de 4,25 mm sur la zone centrale. D'après Shark, cette épaisseur variable minimiserait la distorsion optique et optimiserait la vision lors d'un simple "coup d'œil". Autre avantage non négligeable : une telle épaisseur pour l'écran devrait mettre à l'abri de la buée, même en l'absence de lentille Pinlock.

Shark Race-R : Un casque routier plutôt sportif

Extérieurement, la seule différence marquante par rapport au Race-R Pro concerne le spoiler, ici absent. On ne s'en plaindra pas, pour deux raisons. L'esthétique évidemment car un casque routier n'a pas pour vocation à sembler débarquer d'un circuit, mais aussi le bruit, car chaque appendice génère du bruit. Un bruit auquel nous serons particulièrement attentifs lors de l'essai car le Race-R dispose lui aussi de 9 ventilations (dont 5 extracteurs). Il y a fort à parier que quand toutes seront ouvertes, le volume sonore à l'intérieur du Race-R ne devienne vraiment important, d'autant que Shark n'annonce pas avoir développé un intérieur minimisant le bruit (contrairement au Schuberth SR1 par exemple). En revanche, l'intérieur est intégralement démontable et lavable.
Cache-nez et bavette anti-remous sont de la partie, avec là aussi deux tailles de coques, pour un casque disponible du XS au XL.

Remplaçant non déclaré comme tel du RSX qui avait disparu du catalogue, le casque Shark Race-R sera disponible en magasin en toute fin d'année, avec des prix débutant à 429 € pour les versions unies et montant à 459 € pour les décos. Certes, il pèse 200 grammes de plus que son grand frère Race-R Pro, mais il s'affiche 200 € plus bas.

Présentation publiée le mercredi 13 octobre 2010 par Ludovic Vidal

Vos commentaires