Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Casque Shark Race-R Pro

Présentation

Dites adieu au Shark RSR-2, le petit nouveau vient d'être présenté et se nomme Race-R Pro. Poids minimal, aérations maximales et aérodynamisme optimisé font partie du programme annoncé par le fabricant français. Présentation d'une nouveauté voulue ultra-sportive.

Casque sportif moto Shark Race-R Pro : Les photosLa seule lecture de la fiche technique du casque Race-R Pro suffit à comprendre que Shark présente ici son très haut-de-gamme, à même de remplacer un RSR (et RSR-2) qui doit tirer sa révérence. Moins massif dans ses lignes, le Racer-R Pro s'avère également bien plus léger et mieux étudié d'un point de vue aérodynamique, point essentiel en course. Mais pas seulement.

Une meilleure vision avec l'écran VZ-100 ?

Cela semble être le nouveau credo de Shark. Après le casque de tourisme Vision-R au champ de vision amélioré, le Race-R Pro met en avant ses qualités optiques, avec un écran présentant la particularité de ne pas avoir la même épaisseur partout. Ainsi, si l'épaisseur de l'écran VZ-100 est de 3 millimètres sur les côtés (ce qui était l'épaisseur de l'écran — déjà impressionnant — du RSR-2), elle est de 4,25 mm sur la zone centrale. D'après Shark, cette épaisseur variable minimise la distorsion optique et optimise la vision lors d'un simple "coup d'œil", ce qui est toujours appréciable sur piste comme lors d'un contrôle rapide sur route. Autre avantage non négligeable : avec une telle épaisseur, l'écran du Shark Race-R Pro devrait être résistant aux impacts ; d'autant que Shark indique que l'écran VZ-100 est monté sur un système de fixation à 4 points pour éviter l'arrachement consécutif à une chute.
En toute logique, une telle épaisseur pour l'écran devrait mettre à l'abri de la buée, même en l'absence de lentille Pinlock.

Neuf ventilations, un aileron stabilisateur et un tarif haut-de-gamme

Casque sportif moto Shark Race-R Pro : Randy de Puniet ReplicaLes ingénieurs rivalisent d'appendices aérodynamiques pour réduire au maximum les perturbations causés par l'air à haute vitesse. Chez Shark, le choix s'est porté vers un aileron nommé Spoiler CFD pour améliorer la stabilité, notamment quand le pilote est à pleine vitesse avec la tête "dans le guidon". Le Race-R Pro, qui équipera Randy De Puniet en MotoGP, présente également la bagatelle de 9 ventilations. Quatre entrées d'air et sept extracteurs sont en charge de renouveller l'air dans le casque, pour éviter la surchauffe. Comme le spoiler CFD, ces ventilations ont été placées après des études en soufflerie.
Pour parfaire le confort de roulage, le poids s'avère faible. La calotte en fibres de carbone et d'aramide a permis de le faire chuter à 1 250 grammes. Un poids qui place le Race-R Pro dans le trio des plus légers de la catégorie.

Disponible dès décembre 2010 du XS au XL et avec deux tailles de calottes, le casque Shark Race-R Pro est clairement un casque sans concession destiné aux plus sportifs. Les tarifs débuteront à 629 € pour les versions unies et grimperont à 699 € pour les décos. Le prix est donc à l'avenant des caractéristiques et du public visé.
Pour les motards qui recherchent un casque sportif avec des prétentions de tourisme, le Shark Race-R devrait suffire. Vous pouvez lire ici sa présentation.

Présentation publiée le mardi 12 octobre 2010 par Ludovic Vidal

Vos commentaires