Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Casque Shoei RYD

Présentation

Avec la disparition du Qwest, il fallait que Shoei propose un casque pour ceux qui jugent le NXR trop sportif et le GT-Air trop routier. La marque vient donc de présenter le RYD. Taillé pour la ville, cet intégral dispose d'une belle fiche technique mais risque de peiner à trouver sa place.

Casque moto route Shoei RYDOn se doutait que Shoei allait proposer un remplaçant au Qwest, un intégral que nous avions testé lors de son arrivée au catalogue, en 2010. Autant dire qu'avec 6 ans de présence, il était temps. Occupant peu ou prou la même place que son prédécesseur dans la gamme du Japonais, le RYD risque d'avoir un peu de mal à se démarquer, pris en tenaille entre un NXR à peine plus cher et bien plus sportif et un GT-Air mieux équipé.

Casque RYD : L'intégral sportif urbain selon Shoei

Casque moto route Shoei RYDUne coque AIM constituée de plusieurs de couches de fibre, un écran CWR-1, des mousses éjectables, un spoiler pour stabiliser le casque et lui donner un aspect sportif. Cela vous fait penser à l'intégral routier-sportif NXR ? Il est vrai que la fiche technique du petit dernier est assez proche mais le RYD présenté à Cologne tient à marquer ses différences. Le spoiler est ici intégré à la coque et cette dernière est moins étroite à l'enfilage, pour un confort amélioré au quotidien, le NXR pouvant surprendre en usage routier. Selon Shoei, le RYD est en effet destiné à la ville et aux trajets inter-urbains, tout en conservant l'héritage de la marque. Comme les 4 tailles de coque afin d'avoir un casque protecteur tout en conservant un gabarit en rapport avec la taille de la tête (pour éviter le look de "tête d'ampoule"). C'est une habitude chez Shoei et on aimerait vraiment que les concurrents se prétendant au même niveau s'en inspirent plus souvent. L'écran est strictement identique à celui du NXR. On peut donc s'attendre à un champ de vision très correct et une installation très simple.

Pinlock présent, écran solaire absent

Casque moto route Shoei RYDLes roule-toujours apprécieront la présence dans le carton d'une lentille Pinlock MaxVision n'entravant pas le champ de vision. En revanche, l'absence d'écran solaire en étonnera plus d'un. Sur ce point, on a bien affaire au successeur du Qwest, le GT-Air restant le seul intégral équipé de cette option de plus en plus demandée. De quoi rendre la tâche assez difficile quand le RYD devra marquer sa différence par rapport à un NXR au tarif très proche. Les ventilations, au nombre de 3 sur le front et 2 sur le menton, adoptent un look plastique brut qui se retrouve chez de nombreuses marques cette année, à l'image du Schuberth R2 auquel le RYD fait décidément beaucoup penser par ses choix techniques. On retrouve d'ailleurs une boucle double-D sur ce modèle, loin de la micrométrique généralement plébiscitée par les motards citadins.
Si le RYD est légitime dans le segment qu'il occupe chez Shoei, complétant admirablement la gamme, il aura — à notre avis — fort à faire pour séduire les motards face au GT-Air et au NXR. Et son absence d'écran solaire ne pourra guère être compensée par l'écran photochromique de Shoei, trop onéreux.

D'autant que la différence de prix est très (trop ?) faible pour convaincre un acheteur hésitant entre le NXR et le RYD. En effet, ce dernier s'affiche à 399 €, soit 30 € de moins que son turbulent grand frère. Bon point : toutes les versions unies sont au même tarif et Shoei propose enfin autre chose que le classique trio blanc-gris-noir comme vous pourrez le voir dans la galerie.
Disponible au printemps 2017, le RYD existera du XXS au XXL.

Casque moto route Shoei RYD

Présentation publiée le lundi 17 octobre 2016 par Ludovic Vidal

Vos commentaires