Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Casque Shoei X-Spirit II

Présentation

Forme, ventilations, mousses, écran, Shoei a tout changé pour cette seconde version du casque X-Spirit. Développé pour la course, il ravira également les pilotes amateurs... fortunés. Le X-Spirit II innove également en matière de sécurité avec des mousses éjectables, à voir en vidéo.

Inauguré en fin d'année 2009 et star du stand Shoei lors de l'EICMA de Milan, le X-Spirit II apporte de très nombreuses évolutions à son prédécesseur pour devenir la nouvelle référence du segment Supersport de la marque japonaise.

Oubliez le X-Spirit, ici tout est nouveau, de l'écran à la ligne générale en passant par les mousses intérieures. Pas moins de 6 couches de fibres (organiques, de verre, ...) composent la calotte externe, pour — d'après Shoei — une meilleure absorption des chocs et une plus grande élasticité. Les petites têtes apprécieront la disponibilité de 4 tailles pour cette calotte. Ainsi, les tailles XS bénéficieront d'un volume du casque mesuré. La lecture de la liste des nouveautés est assez conséquente, nous l'avons résumée pour vous.

Shoei X-Spirit II : Un indéniable héritage piste

Casque Shoei X-Spirit II : Les photosEn premier lieu, la coque change de forme, et le premier élément que l'on remarque est bien l'imposant aileron apparu à l'arrière du casque. Dénommé "Aero Edge 2", ce spoiler a un double usage. Premièrement, stabiliser au maximum le casque à haute vitesse, et ce, quelle que soit sa position. C'est à dire que la tenue du casque doit être idéale quand on regarde droit devant à travers sa bulle ou quand on jette un œil vers l'arrière (pour un contrôle ou pour surveiller la remontée d'un concurrent). Deuxièmement, cet aileron participe à la création d'une zone de dépression à l'arrière du casque, pour maximiser le flux d'air, et donc la ventilation.
C'est une des principales spécificités des casques à vocation "piste" : afin de ne pas gêner le pilotage, l'air chaud est à expulser au plus vite. Et pour ce faire, les aérations sont ici au nombre de 10, dont deux nouveaux extracteurs latéraux qui fonctionnent en permanence. Malgré ce nombre particulièrement élevé, Shoei assure que le bruit n'est pas trop présent, avec des mousses retravaillées pour mieux épouser le visage, notamment au niveau des joues. À vérifier...

E.Q.R.S. : Mousses éjectables de série

Casque Shoei X-Spirit II : Les photosOn trouve, comme sur le XR-1100 plus routier, l'écran CW-1 et les platines QRSA (voir la présentation du XR-1100). Avec sa nouvelle forme, il participe à l'agrandissement du champ de vision. En cas de roulage par grand froid, une lentille anti-buée Pinlock est fournie de série. Ici aussi, on trouve la nouvelle génération du Pinlock, développée spécialement pour l'écran CW-1. Ainsi pourvu, l'écran augmente le champ de vision de 30 %, ce qui sera apprécié sur la route ou lors des sessions d'entrainement à la mauvaise saison. Autre innovation particulièrement intéressante sur le X-Spirit II : l'EQRS. C'est quoi ça ? Simple, comme l'illustre la photo ci-contre et notre vidéo faite à Milan lors de l'EICMA, il suffit de déplier une languette rouge vif présente sur les côtés gauche et droit du casque pour voir apparaître un levier. En tirant dessus, la mousse de joue correspondante se retire sans forcer. Une fois cette mousse retirée, on peut alors ôter le casque d'un motard inanimé avec bien moins de risques d'aggraver ses blessures. On aimerait voir ce Système d'Extraction Rapide d'Urgence (Emergency Quick Release System) arriver sur l'ensemble de la gamme.

Proposé du XS au XXL pour un poids moyen de 1 330 grammes, le X-Spirit II se réserve aux plus passionnés. Avec des tarifs débutant à 689 € en blanc ou noir pour grimper à près de 830 € pour les versions Replica, la somme de nouveautés présentes sur ce Shoei ne sera pas pour tout le monde, mais nombre de pistards devraient regarder ce casque avec intérêt.

Présentation publiée le vendredi 15 janvier 2010 par Ludovic Vidal

Vos commentaires