Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Casque Skully AR-1

Présentation

Après une campagne de communication bien orchestrée l'an dernier, le casque de moto à vision tête haute de Skully est disponible en pré-commande. À présent nommé AR-1, il embarque un GPS et une caméra de rétrovision. Mais son poids reste élevé et son prix est effrayant.

Mise à jour du 28 juillet 2016 : Skully ferme ses portes et ne livrera aucun casque. Voir ici nos explications détaillées sur cette mise en faillite.
Mise à jour du 1er octobre 2014 : On a testé le casque Skully AR-1, retrouvez ici nos premières impressions.

Casque moto et scooter à vision tête haute Skully AR-1À l'automne 2013, la marque Skully a fait parler d'elle avec un prototype de casque moto. Dénommé P1, il s'ajoutait à la liste, alors assez longue, de produits intégrant la réalité augmentée pour proposer à leur porteur un affichage supplémentaire promettant de faciliter, voire d'améliorer, la conduite. Avec quelques mois de retard, le projet refait surface puisque la campagne de financement est officiellement lancée ce lundi. On en sait donc un tout petit plus sur celui qui s'appelle désormais Skully AR-1. Si le prix est connu, certaines caractéristiques technique restent floues.

Casque Skully AR-1 : Intégral à vision tête haute

Casque moto et scooter à vision tête haute Skully AR-1C'est sans nul doute une tendance lourde des années à venir : aux côtés du Fusar Guardian GA-1 et des lunettes Elarie, le casque Skully AR-1 embarque donc tout le nécessaire pour offrir un peu de "réalité augmentée". D'où son nom : "AugmentedReality 1". Dans les faits, à quoi faut-il s'attendre ? À un casque moto (ou scooter) dans lequel prend place un prisme, tel celui du Nuviz HUD, autre projet de réalité augmentée. Ce prisme, que Skully appelle Synapse, pourra afficher diverses informations à la fois. En premier lieu, le AR-1 affiche en permanence une image de ce qui se trouve derrière le pilote puisque le Skully AR-1 dispose d'une caméra grand angle positionnée à l'arrière du casque. D'après le fabricant, ce système permet d'éviter les angles morts lors d'un rapide contrôle. Cette fonctionnalité rejoint celle aperçue sur le prototype de Fusar, sans la seconde caméra et la fonctionnalité de boîte noire. Quand cela est nécessaire, si un trajet a été défini sur le GPS embarqué, les flèches indiquant les changements de direction apparaissent. Enfin, si la moto est compatible (mais Skully reste assez évasif pour l'instant), certaines données peuvent figurer, comme le régime moteur ou la vitesse. Et pour ne pas gêner la visibilité en cas de grand soleil, l'écran principal reçoit une lentille électro-chromique pouvant se teinter en une fraction de seconde (voir cette animation).

Quelques inconnues majeures

Casque moto et scooter à vision tête haute Skully AR-1Si le tableau est, sur le papier, intéressant et que vous vous sentez prêts à participer à la campagne lancée par Skully pour financer la mise en production, il reste cependant quelques zones d'ombre. Skully indique que le AR-1 sera certifié selon la norme ECE 2205 alors que le casque n'a pas pu être testé (puisque non fabriqué). Le fabricant se base certainement sur le fait que son AR-1 utilise une coque provenant d'un autre modèle. Cependant, Skully n'a toujours pas répondu à nos questions à ce sujet, même si l'ensemble mentonnière-aérations-écran ressemble furieusement à ce qu'on voit chez LS2. Une pratique déjà vue (mais jamais assumée) chez Reevu. Du coup, difficile de savoir précisément de quelle matière est constituée la coque, même si Skully mentionne simplement "polycarbonate". Or, cette coque va déterminer (entre autres choses) le poids du casque, qui ne peut qu'augmenter une fois que Skully y incorpore son électronique, une caméra et la batterie assurant une autonomie promise de 9 heures. D'après le fabricant, le AR-1 revendique 1 792 grammes sur la balance (mais en quelle taille ?). L'argument de confort et de sécurité risque fort de retomber comme un soufflé trop cuit.

Promesses élevées, comme le tarif

Casque moto et scooter à vision tête haute Skully AR-1D'autant que le tarif définitif s'avère élevé. Sur la page dédiée au financement du casque, Skully indique que pour recevoir le casque hors des USA, il faut être prêt à investir 1 599 dollars, soit à peu près 1 200 € … hors taxes ; comptez au minimum 1 600 € si vous souhaitez en recevoir un. À l'heure où nous publions et alors que les réservations sont possible depuis moins d'une demi-journée, Skully a déjà reçu plus de 650 000 dollars sur les 250 000 espérés. Le concept du AR-1 semble donc intéresser beaucoup de monde. Il est vrai que les possibilités offertes sont nombreuses. Mais au vu des rares informations que le fabricant accepte de livrer, le prix nous paraît trop élevé pour un casque qui, au quotidien, risque de s'avérer plus technologique que pratique et confortable.

Une arrivée finalement prévue en 2015

Les premières livraisons du Skully AR-1 sont planifiées en mai 2015, soit un an plus tard que prévu. Skully devra alors prouver que son AR-1 reste homologué avec toute l'électronique embarquée, D'ici là, d'autres projets devraient voir le jour, la vision en tête haute ou dans le champ de vision naturel étant une vraie demande de nombreux utilisateurs souhaitant ne pas devoir quitter la route des yeux pour consulter leur compteur ou le GPS. Se posera alors le problème de la sécurité quand certains contourneront le système pour afficher leurs mails sur l'écran, mais les promesses sont intéressantes. Au point d'intéresser prochainement un fabricant de casque déjà bien implanté sur le marché ?

Mise à jour du 28 juillet 2016 : Skully ferme ses portes et ne livrera aucun casque. Voir ici nos explications détaillées sur cette mise en faillite.
Mise à jour du 1er octobre 2014 : On a testé le casque Skully AR-1, retrouvez ici nos premières impressions.

Présentation publiée le lundi 11 août 2014 par Ludovic Vidal

Vos commentaires