Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Essai

Afin de savoir si la combinaison Challenger d'Alpinestars est aussi à l'aise sur route que sur piste et permet d'envisager de chasser le chrono sans être gêné, nous l'avons mise à l'épreuve. En rallye et sur le plus exigeant des tracés : celui de l'Île de Man pour le Manx GP.

Combinaison moto en cuir Alpinestars Challenger, sur piste ou sur routeIl y a des moments qu'un pilote ne partage pas, des instants de solitude permettant de réunir concentration, attention, et de faire le point. Sur l'Île de Man, quand la sirène retentit pour la première fois, c'est pour nous indiquer que la course démarrera dans une heure. Alors, je me lève lentement et pars dans mon camion, en silence, pour enfiler mon équipement, fermer les yeux et me rappeler pourquoi je suis là.

Une vraie seconde peau

Combinaison moto en cuir Alpinestars Challenger, sur piste ou sur routePlutôt que vous détailler chaque phase de cet habillage, je vais faire le point sur ma combarde, parce que c'est un peu le sujet quand même. L'enfilage est plutôt aisé, le cuir, rigide la première fois, s'est fait à mes mensurations après 200 kilomètres de reconnaissances sur route, lors du rallye de la Sarthe. J'avais alors fait l'erreur d'enlever la doublure intérieure pour caser les quelques kilos qui m'étaient restés de l'hiver, chose à ne surtout pas faire tant le cuir est robuste et vous martyrise toutes les pliures du corps. Une fois la doublure remise, (n'apportant ni plus de chaleur grâce à ses nombreuses perforations, ni moins d'espace grâce à sa finesse) se glisser à l'intérieur de cette seconde peau ne pose pas de souci particulier.

Des protections mieux pensées que la fixation de la doublure

Combinaison moto en cuir Alpinestars Challenger, sur piste ou sur routeLes protections de genoux et d'épaules restent bien en place, pas besoin d'appeler les pompiers ou de choper un tube de vaseline pour se sentir chez soi. Les p'tits gars d'Alpinestars ont bien bossé : pas de coutures saillantes qui arrachent la peau, des fermetures éclair de mollets placés à l'arrière de la jambe pour éviter le serrage de la botte sur le zip (et qui finit par vous manger la malléole), il y a de la réflexion là-dedans. Idem pour les protections de tibias, dont la forme triangulaire vient se loger pile poil dans leurs bottes SMX6, offrant ainsi une protection quasi continue de l'os. Seul petit bémol, l'ajustement de la doublure à l'intérieur du cuir se fait par velcro, et j'aurais aimé au moins quelques pressions aux extrémités pour la positionner parfaitement et éviter tout mouvement non désiré.

Un confort bienvenu sur le tracé de l'Île de Man

Mon casque et mes gants à coté de moi, j'attends que le temps passe, seul. Je prépare les virages sur lesquels je dois m'appliquer ce soir, 33rd Milestone, Quarry Bends, des courbes ultra rapides commandant de longues portions à fond. Quand l'impatience monte, je file vers Grandstand où m'attendent ma moto et mes mécanos. Petit détail magique, la fermeture éclair permet d'aller vidanger le pilote sans avoir fait 10 ans de yoga. Les rallymen, qui passent 10-15 heures en tenue apprécieront !
Combinaison moto en cuir Alpinestars Challenger, sur piste ou sur routeUne fois sur la machine, l'équilibre est parfait entre mobilité et sécurité. Le sentiment de maintien du corps est vraiment impressionnant, sans pour autant gêner les mouvements, déhanché au possible à Sulby Bridge ou debout sur les repose-pieds à Ballacrye… Je ne suis quand même pas allé jusqu'à la chute pour parfaire le test sur l'Île de Man, mais je l'ai consciencieusement testée à Magny Cours, histoire d'être le plus complet possible. Bon, c'était juste une glissade, mais suffisante pour faire un petit état des lieux ! Aucune couture déchirée, pas de percement du cuir, pas de brûlures internes, simplement quelques marques sur le logo brodé, juste ce qu'il faut pour lui donner une allure "authentique" et sans qu'il ne parte en filasse.

Au final, et après avoir eu quatre marques différentes, la combinaison Alpinestars Challenger est pour moi la plus rassurante et la plus sécurisante de ce que j'ai connu. Même si la souplesse n'est pas la meilleure de ma "petite" expérience, je pense qu'elle est simplement le fruit du niveau de sécurité proposé. Un bon produit adapté à tout type d'utilisation : sur circuit, sur la route … ou dans les airs ! Pour le prix, on en parle juste après.

Alors à 700 € la peau de vache, est ce que le produit vaut le prix ? J'ai envie de dire répondre bien sûr que non, tout est toujours trop cher, surtout quand on dépense tout et plus pour faire de la course ou du roulage, mais… on trouve toujours qu'on aurait dû mieux s'équiper une fois qu'on a le cul brulé par 150 mètres de toboggan sur le tarmac. Alors, pour 200 € de plus qu'une entrée de gamme quelconque qui risque de se démembrer ou de se découdre en cas de taule (vécu...), je pense qu'il est justifié d'aller racketter ta grand-mère pour disposer d'un équipement vraiment sain et permettant de retourner au boulot le lundi. Pour pouvoir payer la nouvelle peinture de ta meule, évidemment !
Nota : Si t'as plus de grand-mère, mets quand même un coup de canif dans le matelas de tes parents, on sait jamais.

Combinaison moto en cuir Alpinestars Challenger, sur piste ou sur route

Essai publié le jeudi 08 octobre 2015 par Morgan Govignon

Les plus

tenue du corps
sentiment de sécurité et protection (éprouvée)
détails intelligents : position des fermetures, poche intérieure, …

Les moins

fixation de la doublure intérieure par scratch
risque de ne pas rentrer dans des bottes de marque différente

Vos commentaires