Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Essai

Comme quoi, il ne faut pas se fier au nom ! Baptisé Carapax, le gilet de protection dorsale de IXS nous a étonnés lors du test par un confort inattendu sur un tel produit. La firme suisse signe là une nouvelle référence et manque la perfection technique à un détail près.

Gilet de protection dorsale moto pour homme et femme IXS Carapax : Les photosLongtemps négligée par les motards sur route, la protection dorsale a fait de nombreux progrès ces dernières années. Les fabricants ont principalement travaillé sur la première critique faite à son encontre, le manque de confort. Si on la trouve généralement sous forme de dorsale à bretelles, certains préfèrent proposer des gilets intégrant une dorsale, comme IXS avec le gilet Carapax. D'après les retours de certains de nos lecteurs, le nom ne fait pas l'unanimité, au contraire. Les performances, en revanche, risquent fort d'en faire changer d'avis face à cette dorsale qui impose de nouvelles références, tant en terme d'efficacité que de confort.

Gilet dorsal IXS Carapax : La rigueur suisse ... et autrichienne

Gilet de protection dorsale moto pour homme et femme IXS Carapax : Les photosPremier bon point quand on découvre le gilet IXS Carapax : la finition. Celle-ci ne présente aucun défaut, avec des coutures inspirant confiance. Un détail agréable : le bas du gilet est revêtu, sur sa face inférieure, de silicone, pour éviter au gilet de remonter quand on le porte. C'est très efficace à l'usage, et dénote du soin apporté au produit. La dorsale en elle-même est glissée dans un gilet fermé par zip sur sa face ventrale. La ceinture lombaire, à double serrage velcro, peut être retirée, mais on conseillera de la conserver, pour un meilleur maintien. D'ailleurs, ce dernier est excellent. Le fait de proposer un gilet évite les éventuelles pressions très localisées des bretelles. Aucune gêne sous les bras, même en enfilant un blouson en cuir un peu serré et pas tension à refaire périodiquement. Le gilet IXS Carapax, si vous l'avez choisi à la bonne taille (déterminé par la longueur de votre buste), ne se sent tout simplement pas ! Et si vous craignez d'être un peu serré au niveau du ventre, l'élasticité de la partie frontale vous rassurera rapidement. Si le gilet est fabriqué par IXS, entreprise suisse, la dorsale qui y est intégrée est autrichienne. Constituée de 5 plaques de mousse (voir les photos), elle est en provenance de l'entreprise Komperdell. Il s'agit du modèle Cross, présent dans d'autres dorsales du marché, comme chez Held par exemple.
C'est un bon point, car cette dorsale bénéficie d'une excellente résistance aux chocs, comme le prouvent les résultats obtenus lors de l'homologation. En restituant seulement 5,13 kN (kiloNewton) d'énergie lors de l'impact, elle est bien en dessous des 9 kN exigés pour être certifiée EN 1621-2 de niveau 2.

Gilet de protection dorsale moto pour homme et femme IXS Carapax : Dorsale fournie par KomperdellUn gilet dorsal au top du confort

Rapide et simple à enfiler, le IXS Carapax peut se plier assez facilement pour tenir dans un top-case (ou un coffre de scooter) une fois à destination. Certains pourraient lui reprocher cette souplesse, qui ne protégera pas d'une éventuelle flexion vers l'arrière du dos lors de l'impact. Soyons francs, quand un tel choc se produit, une dorsale n'est plus vraiment utile. Contrairement à une dorsale à bretelles, une fois enfilée, il n'y a aucun réglage à faire, le gilet permet d'avoir un ajustement parfait. En plus d'éviter de perdre du temps, c'est surtout le confort qui y gagne. C'est bien simple, que ce soit sous un blouson textile, d'été, en cuir, ou une veste, nous n'avons noté aucun défaut quant au confort de ce gilet à protection dorsale, qu'on ne sent pas. Sa faible épaisseur, mesurée à tout juste 28 millimètres, n'y est sans doute pas étrangère. Enfin si, on a bien trouvé un défaut. Le tissu qui est en contact avec le dos (enfin avec le tee-shirt) n'est pas ventilé. C'est assez difficile à comprendre puisque tout le reste du gilet l'est, comme on peut le voir sur les photos. L'extérieur de la partie dorsale est notamment très ventilé. Alors que la plaque dorsale en elle-même dispose de larges trous pour aider à évacuer la transpiration, cet oubli provoque une légère retenue de la transpiration lors des fortes chaleurs, ou des passages urbains. Et c'est bien là le seul point technique où nous avons trouvé à redire. Nous avons également apprécié que les clavicules disposent de protections dédiées Airshock, là encore fournies par Komperdell.

Avec une finition au top et un confort à l'avenant, le concept du gilet à protection dorsale Carapax place IXS dans le peloton des marques qui méritent qu'on s'intéresse bien plus à ce qu'elles proposent. Loin des choix techniques de marques souvent plébiscités, ceux de la marque suisse sont frappés du sceau du bon sens, et il suffit de rouler pour s'en rendre compte. Alors, le Carapax, gilet de protection parfait ? Non, car IXS loupe (de peu) le coche avec ce tissu trop peu ventilé dans le dos. Le confort thermique global n'en souffre pas tout le temps, mais à un prix de 212 €, on peut devenir exigeant. Affiché sous les 200 € et avec du tissu mesh, la dorsale IXS Carapax aurait raflé la mise dans les notes de la Rédaction. Malgré tout, ne vous y trompez pas, IXS a signé là un excellent produit, qui mérite toute votre attention si vous souhaitez acquérir une dorsale, car un tel confort avec une vraie protection, on en rencontre rarement.

Essai publié le jeudi 12 mai 2011 par Ludovic Vidal Dernière modification le vendredi 27 mai 2011

Les plus

Ensemble très confortable
Faible épaisseur
Protection

Les moins

Tarif élevé face à la concurrence
Absence de tissu mesh contre le dos

Vos commentaires