Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Essai

Sur le papier, la Racer Viper ne manque pas d'atouts. Souple, fine et aussi protectrice que des modèles moins confortables, ce serait donc la dorsale idéale pour toutes les utilisations ? Notre test a montré ses qualités, mais aussi quelques ajustements nécessaires.

Dorsale moto et scooter Racer Viper en D3O : Les photosNous l'avions découverte en février lors des JPMS 2011, cette dorsale Racer fait la part belle au D3O, un matériau étonnant qu'on retrouve de plus en plus souvent dans les éléments de protection. Mais cette dorsale est l'une des très rares à atteindre un tel niveau d'homologation avec cette matière. Proposée à un tarif concurrentiel, la Racer Viper s'est pliée à nos tests pour qu'on puisse vous dire si cet agent orange là se montre pratique et protecteur. Verdict ?

Dorsale Racer Viper : Souplesse et confort, merci le D3O™

Dorsale moto et scooter Racer Viper en D3O : Les photosLe modèle reçu, dans sa version finale, ne diffère que peu de ce que nous avions aperçu en février. La plaque dorsale est un modèle Viper Pro, fourni par D3O. Certifiée EN 1621-2 de niveau 2, elle fait partie des dorsales les plus efficaces actuellement en terme d'absorption de chocs et de transmission de l'énergie. Lors des tests d'homologation, elle transmet 6.62 kN, soit bien moins que les 9 kN requis (pour un rappel sur ce que requiert l'homologation CE des dorsales, voir notre dossier). Le D3O, cette matière très souple (voire liquide) en conditions normales mais capable de se solidifier dès qu'elle est soumise à une contrainte violente, est un véritable atout quand il s'agit de concevoir des protections qui se font oublier. Ici, c'est vraiment réussi. La plaque dorsale ne se sent pas, même sous un blouson ajusté. La plaque est épaisse de 19 millimètres, et la dorsale dans son ensemble de seulement 27 mm. C'est très peu pour une dorsale, et comme elle vient épouser la forme du dos, Racer signe ici une nouvelle référence de confort ... pour la plaque. Car les bretelles de la Viper sont moins parfaites.

Dorsale moto et scooter Racer Viper en D3O : Les photosUne ceinture mieux pensée que les bretelles

Comme vous pouvez le voir sur les photos, les bretelles passent très près des aisselles. Et les boucles de réglages des bretelles peuvent se placer à la limite du bras et de l'aisselle. Sans être véritablement gênant, cette position fait alors qu'on sent en permanence les bretelles. Une plaque dorsale qui se fait oublier mais des bretelles qui rappellent à l'ordre, c'est dommage de louper ainsi le coche, même si le cas n'est pas systématique. Racer ayant équipé sa dorsale de bretelles démontables par un système de clips (excellente idée pour les pistards, qui utilisent souvent des dorsales sans bretelles), nous avions pensé pouvoir retourner les bretelles, pour déplacer la boucle. Peine perdue car les bretelles sont équipées de détrompeurs qui interdisent cette manœuvre.
Ce souci "aléatoire" est d'autant plus regrettable que le reste de la dorsale Racer Viper est bien pensé. À l'image de la ceinture, dont les très nombreux velcro bien placés permettent d'ajuster le serrage avec précision. Les multiples bandes verticales évitent d'avoir un unique velcro, moins pratique quand il s'agit de retirer la ceinture. De plus, cette solution devrait normalement mieux résister aux outrages du temps, ce qui est un bon choix. Pour les sorties estivales, on apprécie le tissu mesh en contact avec le dos, qui garantit une parfaite respirabilité. Testé et approuvé, même en milieu urbain.

Un excellent compromis pour les tailles moyennes ?

Dorsale moto et scooter Racer Viper en D3O : Les photosLa plaque dorsale peut être utilisée hors de la Racer Viper. Ses dimensions autorisent un usage dans les poches présentes sur les blousons de moto, en cuir ou en textile, en remplacement de la mousse symbolique qu'on y trouve de temps en temps. Si cela peut sembler pertinent, cela conduit malheureusement à offrir une plaque un peu courte par rapport à ce que proposent habituellement les dorsales à bretelles. Racer a contourné le problème en rallongeant sa dorsale par l'ajout de deux bandes supplémentaires au bas de la Viper, comme on peut le voir sur les photos. Elles suffisent effectivement à protéger le bas du dos de la majorité des utilisateurs, mais il aurait été plus rassurant de savoir que toute la dorsale bénéficiait du D3O, ce qui n'est ici pas le cas. À noter : certains blousons embarquent de série des dorsales D3O, mais celles-ci sont d'un modèle différent, qui répond seulement à la norme EN 1621-2 de niveau 1, et donc bien moins efficace ! La Racer Viper n'a rien à voir avec ces modèles.
La dorsale Racer Viper D3O se veut universelle. La preuve avec le choix d'une taille unique, qui conviendra de 1,65 m à 1,80 m. Plus grand ou plus petit, il faudra vous tourner vers un autre modèle, sans doute moins confortable, ou plus onéreux. Un dernier détail, non négligeable : extrêmement souple, la dorsale Racer Viper peut se plier, ou se rouler, pour rentrer dans un top case ou un coffre de scooter. Les utilisateurs urbains peuvent maintenant rouler protégés sans s'encombrer une fois redevenus piétons.

En utilisant une importante plaque de D3O, Racer s'assure que sa dorsale fera l'unanimité au niveau du confort d'utilisation. Si la sangle des bretelles ne vient pas au niveau du pli de l'aisselle, la Viper devient alors un modèle de discrétion pour son porteur. Bien ventilée, avec une ceinture précise, la Racer Viper D3O se montre de plus abordable. Affichée à 139 €, elle est en effet bien placée face à la concurrence et pourrait séduire de nombreux utilisateurs. On espère simplement que Racer en proposera des versions pour les petits et les (très) grands, en regardant si les bretelles peuvent être modifiées. Une chose est sûre, en démocratisant ainsi le D3O, Racer signe une belle performance, comme le prouvent les notes obtenues.

Essai publié le mardi 31 mai 2011 par Ludovic Vidal

Les plus

Souplesse du d3o en usage normal
Épaisseur réduite
Ventilation efficace

Les moins

Les bretelles peuvent gêner aux aisselles
Taille unique
La plaque dorsale peut se révéler un peu courte

Vos commentaires