Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Echappement Termignoni Ligne Honda CB650F

Présentation

Termignoni apporte un surcroît de sportivité à la Honda CB650F. Avec sa ligne complète en inox se terminant par du carbone ou du titane, le fabricant italien allège le roadster en lui offrant plus de puissance et de couple.

Ligne complète en inox/titane Termignoni homologuée pour la Honda CB650FSi elle a perdu le sobriquet de Hornet qui a fait rêver beaucoup de jeunes permis et donné des sueurs froides à des milliers d'assureurs, la Honda CB650F représente toujours le seul roadster sportif de moyenne cylindrée au sein de la gamme Honda. Termignoni, partenaire du HRC en MotoGP, a donc mis au point une ligne complète pour celles et ceux qui souhaitent donner un peu plus de voix et de vigueur au "petit" 4 cylindres.

Ligne complète Termignoni : - 4 kilos, + 4 ch

Ligne complète en inox/titane Termignoni homologuée pour la Honda CB650FConçus en inox, les collecteurs débouchent sur un silencieux disponible en titane ou en carbone, selon vos goûts et votre portfeuille. Ce choix de matière ne modifie pas le poids ou les performances. Termignoni annonce un gain de près de 4 500 grammes par rapport à l'équipement d'origine et une puissance en hausse de 3,8 chevaux. Moteur à quatre cylindres oblige, c'est tout en haut du compte-tours qu'il faudra aller chercher les 86,2 chevaux désormais disponibles (voir la courbe). Histoire de ne pas affoler les voisins ou les sonomètres sur circuit, le dB killer est fourni mais le catalyseur, obligatoire pour l'homologation de la ligne en vue d'une utilisation routière, est optionnel. Preuve de la confiance de Honda dans cette ligne, il est possible d'acheter la CB650F déjà équipée en concession (avec d'autres accessoires) sous le nom de CB650F Série spéciale SP.

Importée en France par Numero Uno, la ligne s'affiche aux prix (très précis) de 1 087,79 € avec le silencieux titane et 1 196,69 € en carbone. Ajoutez 121 € pour le catalyseur, au poids non communiqué.

Présentation publiée le lundi 20 juillet 2015 par Ludovic Vidal

Vos commentaires