Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Echappement Termignoni Ligne Yamaha TMAX 530

Présentation

Termignoni se charge de rendre le tout nouveau Yamaha TMAX 530 encore plus sportif. Avec cette ligne complète, la vitesse maxi augmente sensiblement pour les pistards et le couple séduira les urbains à la recherche de vivacité. Le tarif, pour sa part, limitera la distribution aux passionnés.

Ligne d'échappement complète Termignoni pour Yamaha TMAX 530Le scooter Yamaha TMAX, nouvellement passé à 530 cm³, aura fort à faire face à la concurrence du dernier BMW C 600 Sport, Afin de lui apporter un surcroît de sportivité, l'Italien Termignoni, plutôt connu pour équiper des motos de compétition ou des roadsters très sportifs, propose à présent une ligne complète dédiée au TMAX 530.

Ligne complète Termignoni pour Yamaha TMAX 530 : Couple et vitesse

Ligne d'échappement complète Termignoni pour Yamaha TMAX 530Totalement homologuée, cette ligne complète a demandé 6 mois de développement aux ingénieurs italiens, tant sur piste que sur route. Termignoni annonce un gain de puissance (à la roue) de plus de 2 chevaux dans la configuration "racing", dépourvue de la chicane (dB-killer). Sur circuit, d'après Termignoni, le TMAX 530 gagne 10 km/h en vitesse de pointe, argument non négligeable pour les compétitieurs.
En version routière, le gain de puissance maximale est à peine moindre mais les gains de couple, surtout à bas-régimes (voir les courbes dans la galerie de photos), devraient ravir ceux qui désirent rendre leur Yamaha TMAX 530 plus réactif en ville.

Disponible en inox, carbone ou titane, le silencieux est associé à une ligne en inox. Les tarifs varient de 945 € à 1 040 € selon la finition du silencieux.

Mise à jour du 6 décembre 2013 : Une version intégralement noire, nommée Black Chrome et visible ci-dessus, est à présent disponible. Son prix est de 1 100 €.

Présentation publiée le lundi 30 juillet 2012 par Ludovic Vidal
Dernière modification le vendredi 06 décembre 2013

Vos commentaires