Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Essai

Comment se différencier dans le milieu des gants chauffants pour motard et scootériste ? Tout simplement en chauffant les mains sans oublier les doigts avec un matériau qui va adapter sa température aux conditions extérieures. Essai des Exo² Snowstorm Pro.

Gants moto et scooter chauffants à batterie EXO2 Snowstorm ProQuand votre moto n'est pas pourvue de poignées chauffantes — et même si elle l'est, nous y reviendrons — quoi de mieux que des gants chauffants pour garder les mains à une température permettant de rouler sans souffrir ou se mettre en danger ? Car on l'oublie trop souvent mais conduire avec les doigts gelés met à mal les réflexes et augmente le risque de chute sur une manœuvre délicate ou urgente. Pour ce début d'année, nous avons donc testé les Snowstorm Pro de Exo² qui se distinguent par leur technique.

Exo² Snowstorm Pro : Une régulation bienvenue mais …

Gants moto et scooter chauffants à batterie EXO2 Snowstorm ProAlors que la majorité des gants chauffants (et des gants d'hiver) utilise du textile, Exo² a fait le choix d'un gant en cuir de bovin. Une donnée que nous avons dû vérifier car  les gants nous semblaient "trop" souples et nous avons cru avoir affaire à du cuir de chèvre. Guidon en main, les Snowstorm Pro se montrent donc confortables et font (presque) oublier leur statut de gant d'hiver à la doublure assez épaisse mais efficace. Chauffage éteint, il est possible de rouler sans souffrir tant que la température ne descend pas sous les 8 à 9 °C. En deçà, une pression sur l'accessible bouton de la batterie placée sur le dessus de la manchette enclenche le chauffage. On profite alors de deux technologies propres à Exo² qui font la différence. Le textile chauffant utilisé et dérivé du Fabroc permet d'obtenir une chaleur diffuse. Pas de point chaud mais une chaleur bien répartie sur le dessus de la main et sur les doigts, ce qui est une vrai bonus pour le confort. Ensuite, en cas de gros froid, la régulation automatique augmente la température dans les gants afin de conserver une température intérieure constante. Ça ressemble à un gadget mais ce n'en est pas un du tout.

… des réglages qui peuvent être simplifiés

Gants moto et scooter chauffants à batterie EXO2 Snowstorm ProEn fait, c'est tellement efficace qu'on se demande pourquoi la batterie propose 4 niveaux différents pour l'intensité du chauffage. Si Exo² annonce des températures de chauffage allant de 35 à 65 degrés à la surface du Fabroc, ce n'est pas ce qu'on ressent dans le gant, et heureusement pour le niveau maximal. À 100 %, nous avons relevé une température de 25 °C à l'intérieur des gants et pendant 110 minutes, soit pas loin des 2 heures promises. Qu'il fasse +5 °C ou -10 °C (une heure et demi dans ce cas). Le ThermoKnit (un élastomère tissé) offre vraiment une répartition idéale de la chaleur sans se montrer rigide, contrairement aux systèmes à fil chauffant. À 50 %, même constat, tant que la température extérieure reste positive. L'autonomie vérifiée est alors de 4 heures. À 25 %, la durée de vie de la batterie est certes impressionnante avec plus de 7 heures mais on ressent tellement peu la chaleur qu'on frise le superflu. Comme sur la majorité des gants chauffants, une sélection de 2 niveaux seulement serait bien suffisante. Avec ici l'avantage d'un gant qui adapte de lui-même la température si le thermomètre chute durant la balade.

Pas loin du sans-faute

Gants moto et scooter chauffants à batterie EXO2 Snowstorm ProSouples, confortables et chauds, les Snowstorm Pro seraient-ils parfaits ? Non mais de peu. Si leur étanchéité n'a pas été prise en défaut, on aurait apprécié d'avoir une raclette sur l'index ou le pouce pour nettoyer l'écran lors des roulages pluvieux ou neigeux. Enfin, malgré leur souplesse générale, la sensibilité offerte au niveau des pouces est un peu décevante, occasionnant un léger flou au moment d'aller jouer avec le commodo pour les clignotants. « Comme tous les gants d'hiver » nous répondrez-vous. Mais, sur ce point très précis, les gants chauffants Racer Heat font mieux. Et pour ceux qui s'inquiètent du temps de charge, sachez qu'il faut à peine 3 heures pour repartir avec des batteries pleines, montre en main.

Alors que les poignées chauffantes ne vont réchauffer que la paume, laissant le dessus de la main et (surtout) des doigts se refroidir sous les assauts du vent hivernal, les gants chauffants Exo² Snowstorm ont largement de quoi contenter ceux souhaitant tailler la route ou arpenter la ville quand il fait « un temps à ne pas mettre un motard dehors ». Au-delà d'une construction au-dessus du lot, c'est par leur système ThermoKnit souple et apportant une chaleur homogène que Exo² devrait séduire. L'auto-régulation de la température étant un bonus (très) appréciable. Reste le tarif de 259 € qui, s'il est dans la moyenne des gants concurrents, peut faire réfléchir. Ceux ayant connu l'onglée et ne voulant ou ne pouvant pas installer des manchons sur leur moto ou scooter auront vite arrêté leur choix.

Essai publié le lundi 05 janvier 2015 par Ludovic Vidal

Les plus

Chauffe également les doigts
Régulation de la température efficace
Souplesse

Les moins

Manque de sensibilité des pouces
Pourquoi 4 niveaux de chauffe ?
Absence de raclette anti-pluie

Vos commentaires