Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Essai

Avec les Air n Dry, Held promet de concilier l'inconciliable. Exigeant pari que de proposer des gants offrant à la fois un ressenti parfait des commandes tout en protégeant des pires déluges. Nous les avons donc soumis au pire Stress Test possible : le Moto Tour.

Gants moto sportifs étanches Held Air n DrySi vous faites partie de ces motards qui ne remisent pas la moto de fin septembre à début juin, vous avez certainement plusieurs paires de gants. Et ce n'est pas de la coquetterie. Enfin, pas forcément. Et, comme tout motard confronté au choix des gants avant de partir rouler, vous aimeriez bien en posséder une paire qui éviterait de devoir sacrifier la protection contre la pluie quand on veut une souplesse impériale et un confort maximal (et vice-versa). Début septembre, Held annonce disposer d'un modèle combinant tout ceci : les Air n Dry, avec une paume en cuir de kangourou. Coup de comm ou de génie ? Afin d'en avoir le cœur net, c'est ce modèle qui a atterri dans nos bagages pour une semaine de test intense : plus de 3 000 km entre Limoges et Toulon à l'occasion du Moto Tour, avec environ 30 degrés d'amplitude thermique, de la montagne, du circuit et beaucoup d'eau.

Gants Held Air n Dry : Une fiche technique irréprochable

Gants moto sportifs étanches Held Air n DrySoyons clairs : il est impossible de réaliser ce que promet Held avec une seule paire de gants. Soit vous avez un gant fin et ventilé, soit vous êtes à l'abri du vent et de la pluie mais avec un gant un peu plus épais. Dès lors, comment avoir deux gants en un ? Tout "simplement" en proposant les deux options dans un seul gant. Les Air n Dry sont des gants à double entrée : l'ouverture inférieure sépare votre paume de l'extérieur par une fine couche de cuir de kangourou généreusement perforée. En choisissant l'ouverture supérieure, on glisse la main dans la partie du gant dotée d'une membrane en Gore-Tex. La protection à l'abrasion reste identique mais il sera alors possible, au prix d'une légère surépaisseur, de rouler sans craindre l'eau ou le vent. Et, dans les faits, ça change tout. Les gants, c'est ce qui doit sauver vos mains lors d'une chute mais c'est aussi ce qui vous permet de ressentir votre moto, et donc la route. Dans l'idéal, ils doivent se faire oublier et donner l'impression de tenir le guidon paume nue. Ici, cette dernière adopte du cuir de kangourou pour offrir à la fois souplesse et un feeling incomparable au moment de saisir les commandes. Ici, Held fait un sans-faute puisque le gant devient réellement une seconde peau, permettant mème de ressentir précisément la flèche dessinée sur la commande de clignotant. On est donc bien au niveau des meilleurs gants racing. Dans cette configuration, on se retrouve donc avec une double couche de Gore-Tex sur le dessus de la main. Pourtant, jamais cela n'a réduit la capacité du gant à évacuer la transpiration, sur route ou lors des spéciales du circuit d'Issoire ou dans les traversées de Toulon sous un soleil (très) présent. Certes, les aérations placées sur certains doigts n'envoient pas directement l'air frais sur la peau mais le renouvellement de l'air se montre efficace et c'est bien là ce qu'on demande à des gants d'été : faire leur boulot sans se faire remarquer. En version "Air", les Air n Dry sont vraiment au niveau des meilleurs gants racing que nous avons pu tester.

Hiver ou été ? Pourquoi choisir ? De -2 à +30, sans souffrir

Gants moto sportifs étanches Held Air n DryLe premier jour du Moto Tour a permis à tous les concurrents de profiter d'une météo automnale durant plusieurs heures. Au mieux, c'était une vraie pluie à grosses gouttes. Au pire, un brouillard épais, collant, qui vient doucement gorger les cuirs et les textiles. Et les Air n Dry disposent des deux sur leur face supérieure. Véritable passoire, la paume version été garde à l'abri de l'eau durant environ 6 secondes. Une fois les mains placées dans la bonne ouverture, on a réellement l'impression de disposer d'une autre paire de gants. Le feeling est certes un peu moins bon (mais bon, il était jusqu'ici carrément parfait…) mais on est très loin de la majorité des gants d'hiver ou de mi-saison. En mode "dry", les gants Air n Dry s'avèrent très impressionnants. La paume en kangourou a, fort logiquement, bu durant toute la journée mais la sensation d'humidité n'a jamais pu traverser la membrane. Pouvoir conserver les mains au sec et au chaud après plusieurs heures à rouler (et attendre, pour les départs de spéciales) sous une météo résolument pourrie, c'est un confort appréciable et c'est aussi un élément à ne pas négliger pour la sécurité puisqu'on conserve toute la mobilité nécessaire aux manœuvres de dernière seconde. Et autant vous dire que sur les petites routes pleines de gravier d'un rallye routier, cela ne manque pas.

Une endurance convaincante malgré les mauvais traitements

Gants moto sportifs étanches Held Air n DryAprès la pluie du dimanche, le reste de la semaine se sera déroulé sous un ciel plus clément mais le thermomètre aura fait le yoyo. Sur la seule journée de l'étape Marathon (dont le récit est à lire ici), il aura oscillé entre -2 degrés dans certains passages en Auvergne et 26 degrés en approchant de Toulon. J'ai pourtant pu faire toute la journée sans porter d'autres gants que ces Held. La possibilité de passer rapidement d'une configuration à l'autre est assez unique. S'il fallait leur trouver des points faibles, il y en aurait deux. La patte de serrage du poignet mériterait d’être un peu plus large, En l'état, si on la serre un peu fort, elle se ressent trop. Rien de gravissime mais le confort en pâtit quelque peu. Enfin, une couture a commencé à céder sur le gant gauche. Mais au vu du nombre de fois où j'ai retiré ce gant durant le rallye (à chaque pointage et surtout à chaque souci mécanique …) avec une patience souvent fort limitée, c'est presque un exploit qu'elle ne se soit pas plus déchirée. D'ailleurs, au moment de constater le vieillissement des Air n Dry après un test aussi chargé, le bilan est positif. Comme vous pouvez le voir dans la galerie, la paume, partie la plus sensible à l'usure et la saleté est à peine marquée. Le textile présent sur le dessus des doigts est pour sa part un peu sale mais rien de vraiment gênant.

Affichés à environ 190 €, les gants Held Air n Dry peuvent sembler chers. Et, dans l'absolu, ils le sont. En revanche, ceux qui roulent tout au long de l'année et veulent des gants confortables disposent habituellement de deux ou trois paires de gants, pour un montant total sans doute très proche de cette somme, voire supérieur. Ici, pour le prix d'une bonne paire de gants sportifs, Held livre l'un des – très – rares modèles pouvant se vanter de rester utilisables au moins 10 mois sur 12. Ou toute l'année pour ceux qui habitent dans une région moins hostile que l'Auvergne.
Pour tout vous dire, j'avais pris 4 paires de gants dans mon sac pour participer au Moto Tour, « au cas où ». Non seulement je n'ai pas eu besoin d'utiliser autre chose que ces Held Air n Dry mais je n'aurais pas voulu porter autre chose.

Gants moto sportifs étanches Held Air n Dry

Essai publié le mardi 31 octobre 2017 par Ludovic Vidal

Les plus

Souplesse de gants racing
Confort dans les deux modes d'utilisation
Une paire pour tout faire

Les moins

Investissement initial
C'est tout

Vos commentaires