Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Gants Knox Handroid

Présentation

Système de serrage atypique, protection des doigts par "tiges mobiles" innovante, variété des matières : les gants sport Handroid réunissent le top de la technologie de la nouvelle gamme de gants Knox.

Gant moto racing Knox HandroidKnox, le fabricant bien connu de coques de protection, se lance dans la confection de gants moto. Comme nous avons pu le découvrir aux JPMS, la marque anglaise présente en 2010 une gamme de produits allant du gant hiver au gant touring, en passant par le sport. Le Handroid, fer de lance de la marque issu de cette dernière catégorie, allie cuir de kangourou, cuir bovin et Amara pour le toucher. Il réunit les principales innovations de la gamme...

Une technologie sans précédent dans les gants moto ?

... à commencer par le Boa, un système de serrage micrométrique par câble. La manchette du gant intègre deux plaques de protection latérales dans lesquelles passe le câble en question. L'enroulage de la molette le tend, serrant donc la manchette. Un bouton central débraye le mécanisme cranté au moment d'enlever le gant. Les plus perspicaces reconnaitront un procédé de serrage utilisé sur certaines bottes de snowbard. Le maintien du poignet repose quant à lui sur une patte velcro "standard".
La protection des doigts est confiée non pas à des coques rigides comme souvent, mais à quatre tiges composites souples placées sur le dessus des phalanges (voir photos). Mobiles, ces tiges suivent les mouvements des doigts sans les entraver, confèrant une grande souplesse d'utilisation comme nous avons pu le constater en enfilant un gant Handroid lors des JPMS. Notons tout de même que le pouce ne bénéficie pas de cette protection.
Sur le dessus de la main, un insert silicone recouvert d'une coque rigide devrait protéger des chocs (cf. vidéo de Knox). Mais le principal risque de lésion concerne l'intérieur de la main, pris en charge par le SRS, pour Scaphoid Protection System : se basant sur le constat que le scaphoïde, un os du poignet, est souvent victime de fractures lors des chutes avec "réception" sur les mains, Knox a placé deux coques de kevlar dans la paume. A celles-ci s'ajoutent des inserts en composite appliqués sur la paume et la tranche de la main, visant à faciliter le glissement au sol et ainsi éviter l'hyperextension des articulations.
Pariant donc sur certaines technologies peu usitées dans l'univers de l'équipement moto, les gants Handroid promettent de belles performances en termes de protection, ce qui explique sans doute leur prix de lancement élevé, puisque fixé à 195 €.
Disponibles en noir, bleu, rouge ou blanc à compter de mars, les gants sport Knox Handroid sont fabriqués du XS au XXL.

Présentation publiée le lundi 08 mars 2010 par Loïc Bonraisin
Dernière modification le lundi 15 octobre 2012

Vos commentaires