Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Gants Knox Handroid 3.0

Présentation

Les Handroid évoluent. Près de 6 ans après leur arrivée sur le marché, Knox présente la version 3.0 de ses gants sportifs uniques en leur genre. Encore plus protecteurs, ils devraient cependant s'avérer plus souples et confortables. Du haut de gamme toujours aussi original.

Gants moto racing Knox Handroid 3.0Lorsque le fabricant Knox, alors connu pour ses coques de protection qu'on trouvait alors dans la majorité des blousons et pantalons de moto, a dévoilé ses gants racing en 2010, la surprise était de taille. Car les Handroid adoptaient deux systèmes qui n'avaient encore jamais été utilisés pour la protection des mains des motards : le système de fermeture Boa de la manchette et un exosquelette pour les doigts. En 2016, les Handroid 3.0 conservent ces spécificités et améliorent nombre de points, dont les défauts pointés dans notre premier essai.

Gants Knox Handroid 3.0 : Certification maximale

Gants moto racing Knox Handroid 3.0Pour le confort et la protection, les Handroid 3.0 continuent à faire confiance au cuir de kangourou pour leur paume, sur une surface plus étendue qu'auparavant. Très souple, ce cuir offre un confort et une précision incomparables une fois le guidon en main (voir notre test à ce sujet). Le reste du gant est en cuir aniline pleine fleur, le dessus de la main n'ayant pas besoin de tant de sensibilité. Le Boa, système de serrage micrométrique par câble s'améliore également. La manchette du gant intègre toujours deux plaques de protection latérales dans lesquelles passe le câble en question. L'enroulage de la molette le tend, serrant donc la manchette. Un bouton central débraye le mécanisme cranté au moment d'enlever le gant. Knox a modifié cette mollette, désormais moins haute pour pouvoir glisser le gant sous la manche d'un blouson en utilisation routière. De même, on trouve plus de zones de stretch sous les articulations des doigts, pour une souplesse améliorée. Des doigts toujours protégés par l'exosquelette dont le but est d'apporter une souplesse que les protections rigides sur les doigts ont tendance à faire perdre.

Plus de protection, moins de contraintes

Gants moto racing Knox Handroid 3.0Knox a déplacé la couture de l'index du côté extérieur pour, disent-ils, un meilleur feeling sans réduire la sécurité. Les Handroid 3.0 sont d'ailleurs certifiés au niveau 2 de la dernière révision de la norme EN 13594 (votre notre article et le dossier complet). Les pads sur la paume, jugés trop durs sur la première version, sont à présent en gel et légèrement déplacés pour ne plus gêner en cas d'utilisation avec un grand guidon. Proche du cuir nappa, le cuir japonais aniline utilisé par Knox résistera aux petites averses sans pour autant être totalement étanche en cas de déluge. On espère que la ventilation a été améliorée car il s'agissait d'un des soucis de la première version des Handroid.

Disponibles du XS au XXL, les gants Knox Handroid 3.0 existent en 4 coloris à découvrir dans la galerie complète. Comptez 230 € pour le haut de gamme racing du fabricant. Un tarif élevé mais comparable aux modèles équivalents de la concurrence. D'après Knox, le seulr evendeur français serait iCasque.com.

Gants moto racing Knox Handroid 3.0

Présentation publiée le jeudi 16 juin 2016 par Ludovic Vidal

Vos commentaires