Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Gants Knox Handroid Pod

Présentation

Prenez les Knox Handroid, conservez les points techniques qui en font les gants les plus étonnants et les plus protecteurs du marché mais raccourcissez-les. Voici les Handroid Pod, pour celles et ceux qui utilisent leur moto tous les jours et ne dérogent pas à leur sécurité.

Gants moto Knox Handroid PodEn septembre 2010, nous avions publié l'essai complet de gants qui faisaient figure d'extra-terrestres dans leur catégorie. Dotés d'une fermeture de type Boa et d'un exosquelette, les Knox Handroid avaient alors confirmé qu'au-delà d'une apparence hors du commun, ils avaient tout ce qu'il fallait pour frôler la perfection en usage sportif. Cinq ans (et une apparition au cinéma) plus tard, Knox réitère avec les handroid Pod, une version plus courte et plus adaptée au quotidien.

Gants Knox Handroid Pod : I, Robot

Gants moto Knox Handroid PodLes Handroid Pod conservent leur construction dans un très souple cuir de kangourou sur la paume et reprennent les innovations majeures apparues sur les premiers du nom. On retrouve donc le SPS (Scaphoid Protection System), qui prend ici la forme d'une plaque à la base de la paume. Visuellement imposante, cette plaque s'oublie cependant totalement à l'usage comme nous avions pu le constater durant notre test. Mais c'est surtout la protection supérieure qui intriguera ceux qui découvrent le concept. L'exosquelette (à découvrir en action sur l'onglet Vidéos) reprend du service. Peu gênant et efficace, ce système permet d'augmenter la protection des doigts sans rigidifier le gant. Il est complété par le Metapod, un pad de gel placé sur le dessus de la main afin d'éviter tout type de lésion.

Protecteur mais plus urbain

Gants moto Knox Handroid PodLe principal changement par rapport aux Handroid concerne la manchette. Plus courte, elle est surtout bien moins épaisse. Knox précise que cela permet de glisser le Handroid Pod sous la manche du blouson. Pour notre part, nous saluons un choix qui devrait rendre ce modèle plus utilisable au quotidien (seul vrai point faible du premier modèle). La fermeture Boa reste au programme. On ne s'en plaindra pas tant sa précision est redoutable.

Disponibles du XS au XXL, les gants Knox Handroid Pod existent (pour le moment ?) en un unique coloris noir/blanc. Comptez 189,90 €. Soit quelques euros de moins que la première version. Mais ce modèle peut se vanter d'avoir obtenu l'homologation EN 13594 (et pas le franco-français dire d'expert).

Présentation publiée le mardi 28 avril 2015 par Ludovic Vidal

Vos commentaires