Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Essai

Les gants Racer Evolution ont-ils dans leur ADN de quoi protéger les doigts des motards qui roulent à la mauvaise saison ? Oui, notamment grâce au soin apporté à la finition et à l'ergonomie. Même si l'efficace couche d'isolant présente un léger inconvénient.

Gants hiver de moto et scooter Racer EvolutionAvant de venir à la moto, Racer s'est taillée une belle réputation dans un tout autre domaine : les sports d'hiver. Si les deux disciplines semblent éloignées l'une de l'autre, quand il s'agit de protéger les mains des assauts du froid, les points communs deviennent nombreux. D'un côté des températures souvent négatives et parfois du vent. De l'autre, sur la route, des températures généralement positives mais faibles et que le vent relatif rend négatives, même aux vitesses légales. Après les gants chauffants Heat déjà testés, ces Racer Evolution plus conventionnels peuvent-ils encore nous surprendre ? Direction les routes auvergnates au climat tranché.

Gants Racer Evolution : L'héritage du sport d'hiver, un atout

Gants hiver de moto et scooter Racer EvolutionVus de dessus, les Evolution sont des gants de ski. Le Softshell occupe la majeure partie du gant (manchette comprise) et seule une coque rigide protégeant le métacarpe trahit leur destination. Le bon point, c'est que le poids bénéficie largement de cette importante surface textile. Malgré une paume intégralement en cuir, la balance n'affiche que 260 grammes pour la paire (en taille M), ce qui est peu pour des gants d'hiver. Comme on pouvait s'y attendre, la souplesse est aussi à son avantage. Et c'est tant mieux car il n'y a rien de plus gênant que des gants trop raides qui empêchent de plier correctement les mains sur les poignées. Du côté de la paume, le cuir de chèvre permet de profiter d'un ressenti des commandes qui n'est pas parfait (ce sont des gants d'hiver) mais reste très correct. Seul le pouce a tendance à offrir un comportement un peu "flou" quand on cherche les clignotants mais nous y reviendrons. L'enfilage ne pose aucun souci et la polaire intérieure en contact avec la peau s'avère agréable. Le serrage est également bien pensé.

Un gant simple à utiliser même si on porte… des gants

Gants hiver de moto et scooter Racer EvolutionCela peut faire sourire mais certaines marques proposent des gants qu'il est très facile de fermer… tant qu'on en n'a qu'un. Ici, le curseur du zip principal reste aisément accessible quand on porte les gants. Du coup, les Evolution s'ajustent sans souci, même sur une manche de blouson un peu épaisse. Le serrage placé à la base du poignet reçoit pour sa part un élastique pour éviter que la patte velcro ne sorte de son guide. Le genre de petit détail qui s'apprécie réellement au quotidien. Et sur la route ? Presque que du bon. Le gant n'a jamais glissé sur les poignées et nous n'avons vraiment ressenti le froid (ou l'humidité) qu'au bout d'une heure de roulage humide quand le thermomètre indiquait 0 °C. Attention tout de même, si les Evolution parviennent à empêcher le froid d'entrer, il faudra éviter de partir rouler avec des mains frigorifées lors d'une longue pause. Là, ils ne pourront rien pour vous et les gants chauffants restent imbattables.

Des doublures efficaces mais …

Gants hiver de moto et scooter Racer EvolutionAfin de conserver un tarif raisonnable (79,90 €), les Evolution n'embarquent pas de membrane Gore-Tex pour leur étanchéité. Racer utilise ici une membrane Hipora pour éviter à l'eau de s'inviter et une doublure Primaloft pour la chaleur. Si elles sont difficiles à prendre en défaut, la seconde entraîne le désagrément habituel du Primaloft, plus ou moins marqué selon son épaisseur. On a parfois l'impression de "glisser dans le gant" ; la faute à cette ouate synthétique qui a tendance à glisser sur l’insert. Le phénomène est ici assez léger et se trouve largement compensé par la qualité de l'isolation mais cela peut surprendre. Notamment, dans ce cas, au niveau des pouces qui deviennent parfois imprécis. Ce n'est pas rédhibitoire et tous les motards savent qu'un gant d'hiver n'apporte pas la précision d'un modèle estival ou racing mais on attend encore le fabricant qui frôlera le sans-faute.

Souples, légers et très confortables, les gants d'hiver Racer Evolution ont tout ce qu'il faut pour satisfaire ceux qui, à moto comme à scooter, cherchent à se protéger du froid et du mauvais temps sans se ruiner, en ville ou sur long trajet. Le pad de protection en d3o à la base de la main ne gêne pas et la coque supérieure est elle aussi, à l'usage, d'une discrétion surprenante. Sans ce léger glissement de la doublure Primaloft (non spécifique à Racer), on aurait touché du doigt la perfection, surtout à ce tarif. Relativement peu connus, ces gants ont largement de quoi concurrencer des marques bien plus en vue dans les rayons.

Essai publié le lundi 02 mars 2015 par Ludovic Vidal

Les plus

Souplesse
Protection au froid
Finition

Les moins

Sensibilité au pouce
Tourne parfois autour de la poignée

Vos commentaires