Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Gants Segura Axel

Présentation

Alliant une esthétique sportive avec les caractéristiques de gants routiers, les Axel de Segura partagent leur fabrication entre le textile et le cuir pour viser un compromis confort/protection.

Gants cuir Segura AxelSi vous suivez assidûment nos publications, les gants Axel vous diront peut-être quelque chose. Cette nouveauté 2012 de Segura table en effet sur les mêmes codes esthétiques que le blouson Carlton présenté un peu plus tôt dans nos pages, coloris et écussons en tête. Étudiés pour une utilisation routière, les Axel sont majoritairement fabriqués en cuir de chèvre, mais font aussi confiance au Softshell sur le dos de la main, deux matériaux mis en avant pour leur souplesse. Un autre argument séduit dans le cadre d'une utilisation quotidienne : la présence d'une membrane en Hipora, un film microporeux reconnu pour son étanchéité et sa respirabilité quand il est correctement mise en œuvre.

Gants Segura Axel : Le juste compromis confort/protection ?

Autant de caractéristique susceptibles d'impacter favorablement le confort, que seul un essai pourra évaluer objectivement. Mais c'est surtout la protection qui devrait faire pencher la balance en faveur des Segura Axel. Ces gants bénéficient en effet d'une homologation 13594 de niveau 1 (détaillée dans notre dossier homologation). Un bon point pour la sécurité, qu'ils doivent entre autres aux coutures renforcées et aux diverses protections dont ils sont bardés : signalons bien sûr la coque rigide disposée sur le dos de la main, mais la présence d'un pad sur la tranche ainsi que la sur-épaisseur d'Amara côté paume devraient jouer un rôle au moins aussi important en cas de chute. Le serrage est confié à une large patte velcro, disposée sur la manchette.
Disponibles du S au 3XS (soit des tailles 8 à 13), les gants Axel de Segura sont proposés au prix de 75 €, tarif de lancement.

Présentation publiée le mardi 06 décembre 2011 par Loïc Bonraisin

Vos commentaires