Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Essai

Mi-gants, mi-moufles, la série des Lobster étonne toujours, mais Segura promet en échange un confort thermique au-dessus du lot. Faut-il pour autant en pincer pour les Segura Lobster 3 ? Réponse dans notre essai.

Gants moto et scooter hiver en cuir Segura Lobster  3 : Les photos« Tiens, des gants à trois doigts, c'est bien Segura qui fait ça non ? » Immanquablement, les motards qui nous croisent et remarquent les gants que nous portons durant l'essai font la remarque. S'il est vrai que plusieurs marques proposent ce type de gants, le nom de Segura est associé aux "trois doigts". Dénommés Lobster (hommard en anglais) en référence à leur aspect de pince de crustacé, ils sont maintenant disponibles dans leur troisième édition. Nous les avons passés sur le grill, aidés par une météo plus que capricieuse, pour un bilan quelque peu mitigé.

Un confort de gant de mi-saison

Gants moto et scooter hiver en cuir Segura Lobster  3 : Les photosPremier constat quand on enfile les Lobster 3 : on n'a pas l'impression d'avoir des gants d'hiver. Loin de l'effet "patte d'ours" habituellement rencontré, ils se montrent très souples, sans cette sensation de gant trop épais. Et pourtant, il aura fallu enchaîner les kilomètres pour commencer à ressentir les morsures du froid, preuve de l'efficacité des inserts en Hipora et Primaloft. Bien entendu, il faut s'habituer à leur format, qui relie l'index au majeur et l'annulaire à l'auriculaire. Sur les premières manipulations des leviers d'embrayage et de frein, ça peut surprendre, mais on en prend rapidement l'habitude.
Très souple, le cuir de chèvre utilisé offre un très bon ressenti des commandes, pour un gant d'hiver. On reste plus proche du feeling d'un gant de mi-saison que du gant piste, mais la supériorité des Lobster 3 sur ce point face à la concurrence est notable. En revanche, la doublure en Primaloft souffre d'un défaut récurrent de cette matière : on a parfois l'impression d'un "jeu" trop important entre l'intérieur du gant et l'extérieur.

Segura Lobster 3 : Chauds, mais ...

Gants moto et scooter hiver en cuir Segura Lobster  3 : Les photosEfficaces face au froid, les Segura Lobster 3 le sont assurément. Malgré tout, ils ne sont pas exempts de défauts, surprenant à ce niveau de prix. Ainsi, on ne trouve pas de petite raclette en caoutchouc sur le pouce ou l'index gauche pour essuyer l'écran quand on roule sous la pluie, ce qui est pourtant fort pratique. Plus dérangeant, la manchette ne dispose que d'une fermeture par zip, bien incapable de la plaquer sur la manche du blouson, comme on peut le voir sur les photos. En cas de grand froid, on sent l'air chaud s'échapper du gant par la manchette. Quant à une forte pluie, n'en parlons pas.
C'est d'autant plus rageant que le Lobster 3 a fort bien résisté à notre test d'étanchéité. Plongé dans l'eau, il a attendu un peu plus de 6 heures avant de déclarer forfait, une belle performance ! Avec un grand velcro pour plaquer la manchette sur le blouson, on frolerait certainement la perfection.
Dernier détail, la grande souplesse des Lobster 3 ne doit pas masquer la relative absence de protection. On n'y trouve ni coque rigide ni surépaisseur de cuir, ce qui pourra en rebuter certains.

Souples, très confortables et chauds, les Segura Lobster 3 auraient presque tout des gants d'hiver parfaits. Malheureusement, l'équilibre idéal semble difficile à trouver et il leur manque quelques protections et une manchette plus efficace en conditions extrêmes pour s'imposer face aux autres gants d'hiver. Affichés à 85 €, les Segura Lobster 3 sont un achat qui ne se fera pas sur un coup de tête. Mais si vous chercher la souplesse et la chaleur à tout prix, sans en arriver aux gants chauffants, c'est une piste à envisager très sérieusement.

N.B. : On nous a signalé que de la première à la seconde génération, le cuir des Segura Lobster était devenu bien plus souple, mais surtout plus fin et moins "rassurant". Nous sommes à la recherche de motards ou scooteristes ayant en stock une paire de Lobster 1 ou 2 afin de les comparer à cette génération. Si vous êtes dans ce cas, contactez-nous.

Essai publié le vendredi 10 décembre 2010 par Ludovic Vidal

Les plus

Confort thermique
Souplesse
Étanchéité ...

Les moins

Adaptation nécessaire
Protections un peu justes
... sauf sur la manchette

Vos commentaires