Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Gilet airbag Dainese D-Air Street

Présentation

Bering n'est plus seul sur le segment des airbags électroniques pour moto et scooter. Après la version piste, voici une déclinaison routière de l'airbag sans fil Dainese. Le gilet D-Air Street affiche de belles performances techniques. Et un tarif à la hauteur.

Gilet airbag électronique moto et scooter sans fil Dainese D-Air StreetLa gamme d'airbags électroniques pour le grand public (à moto ou en scooter) arrive enfin chez Dainese. Annoncé fin 2010 lors du Salon de Milan sous la forme d'un prototype, l'airbag Dainese a d'abord été commercialisé dans la combinaison de piste D-Air Racing. Aujourd'hui, la firme italienne présente sa protection gonflable sous trois formes, dont ce gilet, nommé D-Air Street.

Gilet airbag Dainese D-Air Street : 12 litres et 20 ms

Gilet airbag électronique moto et scooter sans fil Dainese D-Air StreetComme dans le blouson et la veste, le coussin employé dans le gilet Dainese D-Air Street utilise 2 générateurs de gaz. Cela permet un déploiement plus rapide. Dainese indique qu'il ne faut que 20 millisecondes pour remplir les 12 litres de volume du gilet. Sur le papier, c'est 4 fois moins que ce que Bering propose. Toutefois, nous attendrons qu'un laboratoire indépendant certifié nous confirme cette mesure (comme le CRITT l'avait fait pour Bering). À l'image de ce que proposent certains fabricants (tels que Helite par exemple), Dainese a installé une dorsale homologuée pour compléter la protection. Certifiée EN 1621-2 (de niveau 1 seulement), il s'agit du modèle Wave. Le chargeur pour la batterie intégrée, bien entendu livré, autorise une autonomie de 30 heures.
Le gilet se porte par dessus le blouson ou la veste habituelle et compte une poche extérieure. Dainese a placé de (très) larges inserts réfléchissants dans le dos. À la ceinture, on trouve un bouton de mise en marche, validée par une vibration de la ceinture et par l'affichage sur le boitier M-Kit.

Boitier M-Kit : Le centre nerveux de l'airbag moto Dainese

Gilet airbag électronique moto et scooter sans fil Dainese D-Air StreetCar comme tout airbag électronique, le gilet Dainese D-Air Street n'est pas totalement autonome. Il est en effet associé à un boîtier de contrôle et à des capteurs. Situés sur la fourche (accéléromètres) et sous la selle (capteur de chute) du scooter ou de la moto, ces derniers détectent la collision ou le début d'une chute en quelques millisecondes (25 ms pour un choc) afin que le boitier, appelé M-Kit, commande l'ouverture de l'airbag. Le kit se compose de :

  • un écran avec l'unité électronique et les câblages intégrés
  • 2 capteurs pour la fourche avant avec les câbles et les connecteurs électriques
  • un capteur sous la selle équipé d'un câble et d'un connecteur électrique
  • 1 carte SIM pour le pilote
  • 1 carte SIM pour le passager
  • 3 systèmes de montage de l'écran


Pour le pilote comme pour le passager, il faut donc glisser une carte SIM (fournie) dans le gilet pour l'associer au M-Kit. Pour ceux qui disposent d'un gilet pour la ville et du blouson ou de la veste pour la route, la procédure d'appairage entre le vêtement et la moto (ou le scooter) sera donc simplifiée.

Reste la question du tarif, qui va en refroidir beaucoup. Disponible du 40 au 60, le gilet airbag Dainese D-Air Street est affiché à 749 €. Prix auquel il faut ajouter les 459 € demandés pour le boîtier (montage compris). Soit un peu plus de 1 200 € pour s'équiper ; et quasiment 2 000 € à deux. Cela représente un investissement conséquent quand la concurrence débute aux environs de 500 €, tout compris. Les différences techniques justifient-elles ces écarts de tarifs ? Nous pourrons vous répondre dès que nous aurons eu une version définitive de ce gilet sous les yeux.

Présentation publiée le mardi 05 juin 2012 par Ludovic Vidal

Vos commentaires