Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Essai

Après avoir fait ses armes sur les modèles routiers et urbains, Helite propose un gilet airbag mécanique pour les pistards. Ce GP-Air est-il à la hauteur de ses prétentions sportives et de son tarif ? Afin de le savoir, nous l'avons testé, sur route et surtout sur circuit.

Gilet airbag mécanique moto route et piste Helite GP-AirPorter un airbag sur piste n'est pas encore rentré dans les mœurs, et régulièrement, nous avons le droit à des questions, voire à des surnoms (les frères parachutes). Il faut dire que le Helite Airnest n'est pas particulièrement discret sur une (mini) sportive lorsque le pilote est en full cuir. Mais Helite a sorti une protection dédiée à la piste : le GP-Air. Un test sur une Honda CBR125R et le circuit de Kart du Pôle mécanique d'Alès va servir de juge de paix pour ce modèle racing.

Gilet Helite GP-Air : Un look (enfin) vraiment sportif

Gilet airbag mécanique moto route et piste Helite GP-AirSelon cette étude, le look n'est pas un critère important lors de l'achat d'un airbag, mais vu le nombre de casques replica qui sont vendus, on peut se dire qu'un bel objet aura plus de chance de plaire. Et sur ce créneau, il faut dire qu'Helite a fait fort avec son GP-Air. Fini le look baroudeur avec les sangles sur le devant de la moto et le textile, ici la majorité de l'airbag est recouverte de cuir. En plus d'apporter un look racing, cela laisse présager d'une meilleure résistance à l'abrasion lors d'une glissade. Et il faut être objectif : la chute fait partie du jeu lorsqu'on essaye de dépasser ses limites sur piste.

Le confort est au rendez-vous

Gilet airbag mécanique moto route et piste Helite GP-AirL'airbag est assez rigide, ce qui fait que l'enfilage n'est pas aisé avec une combinaison, mais une fois les doubles scratchs en place, on ne le sent presque plus. Presque car la fente prévue pour la bonbonne de gaz est limite en taille et qu'il ne faut pas hésiter à replacer la cartouche une fois le GP-Air enfilé pour ne vraiment plus rien sentir. À la différence du modèle route, le serrage se fait automatiquement grâce à des empiècements élastiques sur les flancs. Avec ce système très pratique, l'airbag est bien plaqué au torse. De plus, le système Turtle au niveau du thorax devrait protéger efficacement les côtes si celles-ci devaient rencontrer un demi-guidon. Plus besoin de rajouter une protection pectorale sous le cuir : on gagne en confort. Au niveau du dos, le trou prévu pour la bosse joue parfaitement son rôle: aucun pli, la protection est au plus proche. Le sentiment global est celui de la sécurité, d'avoir une protection intégrée à la combinaison.

Attention à la température

Gilet airbag mécanique moto route et piste Helite GP-AirAu moment de clipser l'airbag sur la moto, bonne surprise: Helite n'a pas changé la fixation attachée à la moto. À l'heure des standards changeants, il est agréable de ne pas avoir à changer les fixations sur moto de route et moto de piste. Première enclenchée et on se lance sur le circuit de Kart avec la 125. Sur un tel circuit, la mobilité est le maître mot, avec des enchaînements rapides. Grâce à sa conception proche du corps, aucune gêne n'est ressentie, on peut enchaîner les virages avec pour seule limite le pilote. Par contre, la protection totale sur l'avant a un effet négatif : le gilet coupe complètement l'air au niveau du torse, et malgré les températures clémentes (25 degrés), la sueur fait rapidement son apparition. Cependant, une comparaison avec le co-équipier équipé du Airnest montrera que la différence n'est pas si flagrante.

La protection offerte est rassurante

Gilet airbag mécanique moto route et piste Helite GP-AirDernier point notable à remarquer : l'absence de boucle de fermeture sur l'avant. Sur le Airnest déjà testé, ces boucles avaient une fâcheuse tendance à rayer la peinture du réservoir pendant un usage racing; le GP-Air et sa surface lisse ne laisseront pas de marques sur votre déco. Aucune chute ne fut à déplorer lors de notre test. Néanmoins, le GP-Air couvre largement le torse et le dos une fois déployé. Les coussins remontent également assez autour du cou pour limiter les mouvements excessifs du casque, vers l'arrière comme les côtés. Vous pouvez consulter notre galerie pour voir le gilet, gonflé, sous tous les angles.

L'utilisation sur route reste possible

Gilet airbag mécanique moto route et piste Helite GP-AirPour compléter cet essai, nous avons décidé de faire un petit tour… sur route. Car oui, le GP-Air est destiné à la piste mais les tarifs des airbags ne permettent pas encore d'en avoir un pour chaque usage. Utilisé sur un blouson en mesh, le GP-Air produit les mêmes effets que sur piste : protection et chaleur. Il reste cependant tout à fait utilisable au quotidien pour peu qu'on n'oublie pas de mettre sa dorsale. Idem sur un cuir, même (et surtout) si celui-ci a une bosse. Les chaleurs estivales ne nous ont pas permis de le tester avec un gros blouson d'hiver ou "pire" une veste. Là, peu de chance que l'airbag passe.
Il faut aussi assumer le look racing qui, s'il est à sa place dans les paddocks, peut surprendre en arrivant au bureau.

Si vous êtes un adepte du bac à gravier, le GP-Air est l'airbag qu'il vous faut : une forme pensée pour la piste, du cuir résistant à l'abrasion, un système à câble et cartouche de CO2 qui permet de repartir 10 minutes après une chute. Reste le tarif de 690 euros. Bien qu'il soit cohérent avec le reste de la gamme, il risque d'être un frein à l'achat pour de nombreux pistards, le circuit étant une passion déjà onéreuse.

Gilet airbag mécanique moto route et piste Helite GP-Air

Essai publié le mardi 19 septembre 2017 par Xavier Lebreton Dernière modification le mercredi 20 septembre 2017

Les plus

Découpe pour la bosse
Protection
Forme proche du corps
Look racing

Les moins

Emplacement de la bonbonne de gaz
Coupe complètement le passage de l'air
Prix (un peu) élevé

Vos commentaires