Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Gilet airbag Hi-Airbag Connect

Présentation

Présenté en avant-première au salon de la moto de paris, le gilet Hi-Airbag Connect va faire parler de lui. Il embarque en effet tous les capteurs pour fonctionner sans fil et en totale autonomie. Malheureusement, un point freine toutes nos ardeurs : sa capacité à protéger.

Gilet airbag électronique autonome moto et scooter sans fil Hi-Airbag ConnectLa société Hi-Airbag débute à peine à communiquer sur son gilet airbag pour motard (et scootériste, bien entendu) mais elle a su attirer les regards lors du salon de Paris. Il faut dire que voir une petite société proposer un gilet airbag totalement autonome quand les grands noms arrivent à peine à décliner pour le grand public ce qu'ils développent sur circuit a de quoi intriguer. L'effort est louable et doit être encouragé. Mais il convient de ne pas s'emballer car ce gilet Connect est, finalement, à peine plus efficace que certains modèles à câble.

Détection rapide mais temps d'ouverture trop long

Gilet airbag électronique autonome moto et scooter sans fil Hi-Airbag ConnectLe concept ne peut que plaire : un gilet airbag sans "fil à la patte" comme (par exemple) le Helite ou ceux de la police et la gendarmerie qui ne demande non plus d'être couplé à des capteurs installés sur le véhicule, comme chez Bering ou Dainese. Jusque là, seul le modèle de Alpinestars le propose mais il est assez cher, réservé à deux modèles de blousons et apparemment assez rare en magasin. Le gilet Hi-Airbag Connect s'enfile par dessus n'importe quel blouson, se ferme via un zip et trois clips et dispose d'une autonomie de 50 heures avant de devoir être rechargé. De plus, avec une contenance de 16 litres pour les coussins et une large zone couverte, la protection de la colonne, des côtes et des organes mous semble assurée. Alors qu'est-ce qui, selon nous, pose problème ?

Un gilet totalement autonome pour moins de 900 €

Gilet airbag électronique autonome moto et scooter sans fil Hi-Airbag ConnectLe fabricant annonce une détection du choc ou de la perte de contrôle en 20 millisecondes par les gyroscope et accéléromètre. C'est au niveau des références du marché. En revanche, avec un temps de gonflage de 120 ms, et donc une mise à disposition de la protection de 140 ms, on atteint des sommets. On rejoint ici les performances d'un modèle mécanique qui utilise, comme ce gilet, une cartouche de CO2 pour le gonflage.
On rappellera que, comme indiqué dans notre article dédié, les études de l'IFSTTAR ont prouvé qu'en cas de collision avec un véhicule, une protection demandant plus de 100 ms pour être active n'en était pas vraiment une. Quarante millisecondes de plus, cela semble peu ? Oui, mais cela suffit pour déjà avoir la tête et le buste encastrés dans la tôle.

Nous attendons des précisions de la part du fabricant mais, en l'état, difficile d'être emballé par le Hi-Airbag Connect. D'autant qu'avec un prix de vente de 859 € quand il sera disponible mi-décembre, ce gilet n'est pas bien éloigné d'un Bering qui protège en 80 ms et à peine plus efficace qu'un modèle à câble 300 euros moins onéreux. D'ailleurs, cet airbag est moins bien noté au classement SRA (voir ici).
Comptez 119 € pour reconditionner le gilet après un déclenchement.

Présentation publiée le vendredi 04 décembre 2015 par Ludovic Vidal

Vos commentaires