Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Essai

L'airbag développé pour le MotoGP peut-il réellement être adapté pour le grand public ? Oui d'après In&motion et la société française compte bien le prouver en faisant essayer son gilet autonome à 500 motards durant 6 mois. Voici notre premier avis après plusieurs heures de test.

Ce test est un peu "à part". En effet, si vous avez lu nos précédents articles sur In&motion, vous savez que le gilet airbag qu'ils font actuellement tester par 500 motards (sur plus de 10 000 inscrits) n'est pas encore la version définitive. Cet article sera donc amené à évoluer lors de la sortie du modèle final mais la grande majorité des éléments ne devrait guère changer du tout au tout.

Gilet airbag électronique autonome moto et scooter In&motion Smart MotoSituée à Annecy, l'équipe In&motion compte 17 personnes. Et, aussi surprenant que cela puisse paraître, il s'agit actuellement de la plus importante équipe dédiée au développement d'un gilet airbag autonome. Même Alpinestars et Dainese n'en comptent pas autant. Pourquoi autant de personnes ? Parce que, comme le Smart Moto l'affiche fièrement, leur gilet n'est pas simplement « conçu dans les Alpes », il y est aussi assemblé. Il se démarque également des autres gilets airbag électroniques du marché par de nombreux points techniques :

  • il peut se porter avec n'importe quel blouson
  • il est indépendant de la moto utilisée
  • il se porte sous le blouson
  • son module électronique est détachable

Le dernier point vous semble farfelu ? Il est pourtant fort pratique, nous y reviendrons.

Gilet airbag moto In&motion : 15 litres et malgré tout discret

Gilet airbag électronique autonome moto et scooter In&motion Smart MotoPensé pour présenter aussi peu de contraintes que possible aux motards intéressés par la protection d'un airbag mais qui ne trouvaient pas leur bonheur parmi l'offre actuelle (du Helite mécanique au Bering à capteurs sur la moto en passant par les Dainese et Alpinestars solidaires d'un blouson de la marque), le Smart Moto s'avère compact. Il n'est pas plus encombrant que les gilets incluant une simple dorsale, comme le IXS que nous avions testé. D'ailleurs, son poids est une bonne surprise puisque notre modèle en taille M n'affiche que 1 450 grammes sur la balance. Et, une fois enfilé, son poids se fait totalement oublier. On voit ici les bénéfices de l'expérience de In&motion dans le ski de compétition : les matières utilisées , dont les zones de stretch sur les flancs, permettent au gilet de rester bien plaqué sur l'ensemble du buste (comme on le voit ici), réduisant de fait le poids ressenti. Ceux qui portent déjà une dorsale à bretelles ne verront quasiment pas la différence. Les autres mettront quelques minutes à s'habituer. À noter que, contrairement à certaines dorsales, il ne donne pas l'impression de porter en permanence un sac à dos. Au niveau confort, on approche du sans-faute.

Une bonne autonomie et un rechargement facilité

Gilet airbag électronique autonome moto et scooter In&motion Smart MotoLe gilet In&motion s'active par une double pression sur l'unique bouton présent à l'extérieur de la dorsale (de niveau 1). Une des diodes s'allume alors en vert pour indiquer que les coussins et le système de détection sont opérationnels (l'autre diode correspond au GPS et ne s'active qu'en extérieur). La manipulation est simple mais, fort logiquement, contrairement aux airbags Alpinestars et Dainese, on ne dispose pas d'un rappel par diode à l'extérieur du blouson. Cependant, les 20 heures d'autonomie annoncées en roulage actif (et confirmées, à 15 minutes près) permettent d'envisager plusieurs sorties sans se poser de question. Si l'on ne porte pas le gilet, il se désactive de lui-même au bout de 2 heures et se relance quand il détecte un mouvement. Pour le recharger, In&motion se distingue de ses concurrents puisqu'il est inutile de transporter tout le gilet devant une prise ou votre ordinateur. Il suffit de déclipser le module électronique, nommé In&Box. Celui-ci contient la batterie mais aussi la carte électronique et les capteurs. À peine plus grande qu'un smartphone, elle permet de recharger son gilet de manière assez simple (en 3 heures), ce qu'apprécieront ceux qui doivent recharger la batterie sur leur lieu de travail par exemple.

Un potentiel très intéressant, à confirmer sur la durée

Gilet airbag électronique autonome moto et scooter In&motion Smart MotoAprès avoir fait la liste des avantages induits par les choix techniques de In&motion, que donne ce gilet en roulant ? Pas besoin de faire durer le suspense : on l'oublie. Oui, il ajoute une couche sous le blouson (logique…) mais la circulation de l'air est assez peu perturbée puisque la face interne du gilet est en Mesh 3D. Nous l'avons testé sous la pluie par moins de 10° comme sous un grand soleil par 30° avec un blouson ventilé (celui-ci). Dans le premier cas, le gilet est "transparent". Dans le second, il ne gêne pas le flux d'air sur l'avant du torse. À l'arrière, on a une légère sensation de chaleur mais, là encore, rien de bien différent par rapport à une dorsale. Enfin, pour ceux qui se demandent si un gilet porté sous le blouson est utilisable avec un cuir sportif, la réponse de In&motion est oui : la seule limite concerne les combinaisons racing faites sur-mesure qui, elles, n'offrent pas assez d'espace pour que le gilet se déploie suffisamment. Et en cas de déclenchement ? Pas besoin de le renvoyer, le gilet peut être rechargé simplement (la cartouche de gaz est dans la dorsale). N'étant pas à l'extérieur, le gilet ne risque pas d'être déchiré par le bitume.
Comme l'opération Airbag Revolution, notre test durera 6 mois, à l'issue desquels In&motion récupérera ses 500 gilets afin de parfaire le développement du modèle final. Cet article sera donc complété chaque mois, afin de surveiller le vieillissement du gilet et de vous apporter nos impressions sur une plus longue durée. Nous reviendrons également dans un article dédié sur la manière dont ce gilet protège son porteur, avec l'avis d'un expert en biomécanique ayant participé à sa mise au point.

Le gilet airbag In&motion étant encore en phase de développement (sauf pour la partie électronique), notre conclusion ne sera pas catégorique. Il reste notamment à savoir à quel prix sera commercialisé le modèle définitif, le tarif étant souvent évoqué par les utilisateurs comme le principal frein à l'adoption d'un airbag. Mais, d'un point de vue technique, avec un gilet porté au plus près du corps pour maximiser le confort (et faire oublier un poids pourtant contenu) et complètement indépendant du blouson porté ou de la moto utilisée, In&motion semble détenir la meilleure recette pour séduire ceux qui cherchent à se protéger efficacement d'un choc ou d'une chute, le gilet gonflant ses 15 litres en tout juste 25 ms. Nul doute que cela va raviver la concurrence sur ce secteur, ce dont personne ne se plaindra.

Gilet airbag électronique autonome moto et scooter In&motion Smart Moto

Merci à Matthieu, mannequin d'un jour.

Essai publié le mardi 16 mai 2017 par Ludovic Vidal Dernière modification le mercredi 17 mai 2017

Les plus

Confort
Totalement autonome
Facilité d'usage

Les moins

Tarif à définir
Pas encore en vente

Vos commentaires