/*
*/

Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Gilet airbag Ixon IX-Airbag U03

Présentation

Ixon s'invite officiellement parmi les fabricants qui proposent un gilet airbag pour les motards. Mais contrairement aux autres acteurs du marché, leur gilet électronique est totalement autonome, indépendant du blouson… et déjà connu. Il est étroitement dérivé du In&motion que nous avons testé.

Gilet airbag électronique autonome moto et scooter Ixon IX-Airbag U03Le nom officiel – IX-Airbag U03 – est assez barbare pour que les motards l'appellent sans doute simplement "Airbag Ixon" mais on prend le pari que ce gilet airbag va beaucoup faire parler de lui dans les mois à venir. Si vous êtes un fidèle lecteur de lequipement.fr, vous connaissez déjà presque tout de ce gilet dérivé de la technologie utilisée par la marque française en MotoGP et adapté à la route après plusieurs années de test, dont un essai public à grande échelle en 2017 (voir ici). Après plus d'un million de kilomètres, voici donc la version définitive, portant le logo Ixon mais qu'il sera possible de porter sous quasiment n'importe quel blouson, veste ou combinaison. Revue de détails.

Airbag moto Ixon U03 : 55 millisecondes !

Gilet airbag électronique autonome moto et scooter Ixon IX-Airbag U03À l'image de Dainese et Alpinestars, Ixon a profité de sa présence au plus haut niveau en compétition (MotoGP, WSBK et Endurance) pour développer son airbag, forcément sans fil dans ces disciplines, durant 3 ans, avec la société In&motion, basée à Annecy et en charge de toute la partie électronique et logicielle de l'airbag (capteurs, algorithmes, etc). Leur gilet, porté durant près d'un an, a fait l'objet d'un essai complet que nous vous invitons à relire pour mieux comprendre en quoi le modèle d'Ixon (très proche) risque fort de bouleverser le marché actuel. L'élément crucial pour protéger au mieux étant un déploiement rapide, Ixon peut en effet se targuer de proposer une protection réellement disponible en à peine 55 millisecondes, temps de détection compris. Il faut 33 ms au gilet pour détecter une situation anormale, qu'il s'agisse d'un impact ou d'une perte de contrôle. Ensuite, le gilet est totalement gonflé en 22 ms. Là où un airbag à câble se gonfle en un peu plus de 100 ms une fois que le câble est tendu (et ce temps de "détection" y est impossible à mesurer). On est (très) loin des temps d'un airbag mécanique. Et ce, pour deux raisons : dans un airbag électronique, le gonflage ne se fait pas avec une cartouche de CO2 mais avec un système pyrotechnique, issu du monde automobile. Et si pour vous, « 55 ou 140 ms, c'est quand même super rapide », relisez l'avis de l'IFSTTAR, dans lequel il était clairement expliqué qu'en cas d'impact, le corps heurte le véhicule en moins de 80 ms.

Un gilet caché sous n'importe quel blouson moto

Gilet airbag électronique autonome moto et scooter Ixon IX-Airbag U03Si, sur le point précédent, Ixon reste proche des modèles Alpinestars et Dainese, ils prennent le contre-pied des choix italiens avec un gilet dissocié du blouson. Certes, la marque française préférera certainement que vous achetiez un blouson Ixon pour y glisser le IX-Airbag U03. D'ailleurs, la future collection devrait embarquer de quoi l'installer aisément. Mais si vous ne souhaitez pas changer tout votre équipement, cet airbag peut se porter sous n'importe quel blouson (de moto, restons raisonnables…) ou veste. Durant notre test, nous l'avons porté sous des blousons racing, des vestes urbaines ou GT et même sous une combinaison de piste RST pendant tout le Moto-Tour. À moins d'avoir un blouson en cuir fait sur mesure et dans lequel vous ne pouvez pas respirer à fond, le gilet aura assez de place pour déployer ses 12 litres et protéger les clavicules, le thorax, la colonne, les cervicales et surtout l'ensemble de l'abdomen. En cas de chute, on change la cartouche (à se procurer via In&motion) et c''est reparti. Le gilet étant interne, c'est le blouson qui encaisse les conséquences de l'abrasion sur une chute. Ou alors, votre blouson est en papier vous avez glissé pendant un sacré bout de temps.

Une In&box à acheter ou louer

Le gilet Ixon IX-Airbag U03 est proposé à 399,99 €, auxquels il faut ajouter la In&box, qui embarque toute l'électronique, des gyroscopes aux accéléromètres en passaant par la batterie. Pour cette partie, deux possibilités existent : l'achat ou la location.
Dans le premier cas, il faut ajouter 399 €, ce qui fait un prix total de 798,99 €, bien inférieur aux solutions transalpines, et les mises à jour logicielles de la In&box sont assurées "à vie", même après la fin de la garantie légale de 2 ans.
Si vous souhaitez louer le système, il faudra compter 12 € par mois (ou 120 € par an) durant 3 ans. Soit 759,99 €. Ensuite, la location continue ou vous pouvez acheter la In&box pour 99 €. La garantie In&box est ici illimitée dans le temps et, si la technologie évolue au bout de plusieurs années, cette partie électronique sera remplacée.

Dans tous les cas, on est à un tarif à peine supérieur aux plus onéreux des systèmes de gilets airbag à câble et inférieur de près de 500 € à ce que proposent Alpinestars et Dainese, seules autres marques à proposer des gilets électroniques sans capteurs sur la moto. Et ces deux derniers doivent repasser à l'usine tous les deux ans pour une vérification facturée entre 100 et 200 €.

Si la grille tarifaire, avec cette formule de location, peut sembler complexe de prime abord, on comprend en la lisant qu'Ixon compte bien frapper un grand coup sur le secteur en proposant un airbag de très haute technologie à un tarif "acceptable" ou tout du moins bien plus bas que les offres actuelles. Et ceux qui ne veulent pas d'un airbag électronique ou ne peuvent pas y consacrer un tel budget peuvent tout de même se réjouir car il y a fort à parier que la concurrence, filaire ou pas, va devoir adapter ses prix.

Disponible du S au XXL, le gilet Ixon IX-Airbag U03 arrivera en magasin en septembre 2018. D'ici là, vous pouvez relire notre test complet du gilet In&motion, dont semble avoir amélioré l'ergonomie. Pour l'utilisation sur circuit, elle sera possible mais il faudra attendre septembre pour avoir les derniers détails à ce sujet.

Les modifications par rapport au gilet In&motion

Gilet airbag électronique autonome moto et scooter Ixon IX-Airbag U03Lors des récentes JNMM, nous avons pu voir le gilet Ixon final, ce qui est toujours plus instructif que de simples photos. Nous avons donc pu constater qu'Ixon a tenu compte de la majorité des remarques faites par les 500 testeurs durant l'Airbag Revolution. Ainsi, le IX-Airbag U03 devrait tenir moins chaud puisque les flancs reçoivent désormais une structure en filet plus aéré tandis que la face interne adopte un Mesh 3D bien plus ventilé.
La dorsale intégrée n'est plus de type "3 couches" mais monobloc et semble plus souple, ce dont personne ne se plaindra. Les maniaques de l'ordre seront heureux d'apprendre que la plaque externe visible à l'arrière a changé de forme pour adopter une forme plus symétrique mais, surtout, le système de fixation de la In&box est totalement revu pour une meilleure tenue dans le temps et une accroche faciltiée. Enfin, le zip est plus large et accroche moins quand on le le manipule, là encore pour une durée de vie sans commune mesure avec le modèle de test (on rappellera que c'était un prototype).

Gilet airbag électronique autonome moto et scooter Ixon IX-Airbag U03

Présentation publiée le vendredi 08 juin 2018 par Ludovic Vidal

Vos commentaires