Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Essai

Que vaut le gilet chauffant Triumph à l'épreuve du froid et de la neige ? Nous l'avons longuement essayé avant de vous livrer notre verdict. Bilan ? Vive l'hiver !

Rouler par temps froid sans en ressentir les effets. Belle promesse non ? À la réception du gilet chauffant Triumph, nous étions pressés de vérifier les dires du fabricant, et la météo nous a donnés un sacré coup de pouce avec des températures bien inférieures à zéro agrémentées de neige et de gelées plus que matinales. Autant dire que le Triumph Heated Vest #2 aura été mis à rude épreuve, pour un résultat convaincant. Et surprenant !

Sans manche, le gilet Triumph #2 se glisse sous le blouson pour venir au plus près de la peau. Il faudra prêter attention à son épaisseur. Sans être démesurée, elle n'est pas négligeable (photos dans notre galerie). Si votre blouson, avec sa doublure, est vraiment très ajusté, ça risque de coincer. Côté pratique toujours : ce gilet s'alimente de deux manières. Soit vous le branchez sur la batterie de votre moto par l'intermédiaire d'un câble équipé d'un fusible, soit vous utilisez une batterie qui permet alors d'être un motard branché mais "sans fil".

Un gilet qui chauffe le dos, le torse et ... les mains

Vêtements chauffants pour moto et scooter : Gilet Triumph Heated Vest #2De dimensions assez réduites (95 mm x 80 mm x 25 mm), la batterie 12V se place dans la poche gauche, qui contient tous les câbles nécessaires. Une fois allumée, elle permet de chauffer les reins sur le blouson. Si le fait de chauffer le dos uniquement peut surprendre, à l'usage cela se révèle efficace, notamment pour les trajets "maison - travail". Fait appréciable, le gilet chauffe moins de 5 secondes après l'allumage de la batterie, un vrai plus qui permet de restera au chaud quand il faut ouvrir le box, sortir la moto, etc. L'autonomie constatée en utilisation courante est de près de 1 h 30. Voilà qui permet d'envisager sereinement au moins deux jours sans recharge.

Si votre utilisation est plus conséquente ou si les trajets sont plus longs, il sera judicieux de préférer le branchement direct sur la batterie. En plus d'alléger la poche de quasiment 250 grammes, ce choix apporte un meilleur confort puisque ce branchement chauffe non seulement les reins mais aussi le torse. Ainsi paré contre le froid, un long roulage par des températures variant de -7°C à quelques degrés au-dessus de zéro deviendrait presque un vrai plaisir. Conséquence innattendue du port du gilet chauffant, les mains mettent beaucoup plus de temps à se refroidir. Mais alors beaucoup ! Chauffé au niveau du torse et du dos, le sang permet de maintenir les doigts à une température tout à fait acceptable et la morsure du froid peine alors à se faire sentir. Nous avions pourtant fait le choix de porter ce gilet sous un blouson en textile dont nous avions ôté la doublure hiver.

Longues balades ou moto-boulot, une efficacité bluffante

Vêtements chauffants pour moto et scooter : Gilet Triumph Heated Vest #2Ce gilet chauffant est donc une réussite. Souple, pratique et vraiment efficace, il est sans doute un peu cher à l'achat (250 € et quasiment 320 € si vous optez pour la batterie) mais peut s'utiliser plusieurs années et représente un véritable gain de sécurité en évitant de rouler avec les membres engourdis, même (surtout ?) sur les petits trajets quotidiens.
Bien évidemment, son utilité dépendra de votre lieu d'habitation. À Cannes, l'investissement sera sans doute superflu, mais il y a beaucoup de régions où les températures n'attendent pas le calendrier pour se montrer peu clémentes, notamment les régions de montagne tant appréciées à deux-roues, ou le périphérique parisien.

Dernier détail, attention à la taille choisie. Nous avions un gilet de taille XS/S, qui ne s'est pas révélé si petit que ça. Essayage obligatoire avant achat !

Essai publié le mercredi 03 février 2010 par Ludovic Vidal

Les plus

Confort
Efficacité
Simplicité d'utilisation

Les moins

Prix
Taille et poids de la batterie

Vos commentaires