Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Essai

Ce n'est pas une nouveauté 2010, mais le Scala Rider Q2 Multiset reste un intercom de choix pour qui cherche à utiliser son GPS ou son baladeur tout en parlant avec son passager, ou un autre pilote. Malgré l'arrivée de nouveaux modèles, le Q2 est-il dépassé ? Verdict après essai.

Le Scala Rider Q2 Multiset était il y a peu le fer de lance de Cardo dans le domaine des intercoms de moto à moto. Depuis l'arrivée du Scala Rider G4, le Q2 n'est pas pour autant sorti du catalogue. Bien moins cher que son petit frère, le Q2 représente encore un choix cohérent selon les besoins que vous avez.
Rapide récapitulatif (pour les détails, voir la présentation de cet intercom) : le Scala Rider Q2 est un intercom sans fil permettant de discuter avec son passager, avec une autre moto dans un rayon de 500 mètres au grand maximum ainsi que d'utiliser son GPS ou son téléphone en Bluetooth. Malgré l'arrivée du G4, la Q2 est-il un intercom aux prix et prestations d'entrée de gamme ? Après essai, nous pouvons répondre que non, dans les deux cas.

Une installation simplissime

Il faut moins de 5 minutes pour installer le Q2 sur un casque. Le support vient pincer la coque sans l'abîmer, attachant solidement l'intercom. Quelques rares casques ne permettent pas d'utiliser ce système : il faut alors utiliser les pads autocollants fournis par Cardo. Bien vu.
Autre point à souligner : le Q2 est équipé de deux oreillettes par intercom. Ça peut sembler accessoire mais la qualité d'écoute en est grandement améliorée, les bruits parasites étant bien moins audibles de cette manière. C'est d'ailleurs la grande qualité de ce Scala Rider : le son est particulièrement clair, on a réellement l'impression d'avoir une conversation normale, sans casque et loin d'un deux-roues. Bien évidemment, une fois la barre des 100 km/h franchie, les bruits du vent viennent un peu perturber l'écoute, mais rien de rédhibitoire, même avec une moto non carénée.
Dans les faits, la portée annoncée par Cardo pour un usage de moto à moto est avérée. À la condition de rester en rase campagne. Une fois en ville, les différents bâtiments et autres interférences viennent perturber la transmission. Comptez alors environ 300 mètres de distance entre les machines pour conserver une écoute de qualité, une distance somme toute déjà fort honorable. C'est au moment de vérifier une des caractéristiques du Q2 que les premières limites apparaissent.

Un intercom pour 3 ? Non, 2+1.

Annoncé comme compatible avec les autres intercoms Cardo, le Q2 peut effectivement permettre une conversation à trois, mais d'une manière bien peu pratique. En effet, la conversation peut se faire du pilote vers le passager, ou du pilote vers un autre pilote, mais pas du passager vers le troisième intercom. Si le Q2 autorise donc de parler à plus d'une personne, c'est au prix d'un mode ressemblant au talkie-walkie. Dommage, car la fonctionnalité aurait pu séduire les amateurs de sorties en groupe. Un de nos lecteurs a pour sa part constaté un volume trop faible lors de l'utilisation de la prise jack pour baladeur MP3. Nous n'avons pour notre part pas constaté ce souci. Si c'est votre cas, n'hésitez pas à le signaler sur le forum.
Hormis ceci, le Q2 remplit très bien son rôle. En usage courant, on peut rouler en écoutant la radio (6 stations mémorisables), ou en parlant avec son passager, sans manquer les indications du GPS, qui prend automatiquement le relais car déclaré prioritaire, ce qui est une bonne chose. Les boutons se manipulent aisément, même avec des gants d'hiver, et des séries de bips viennent confirmer chaque action, ce qui permet de ne pas faire de fausse manipulation.

Au final, le Q2 Multiset est un excellent choix si vous n'avez pas besoin d'un intercom à la portée supérieur à 1 kilomètre, d'autant que sa fiabilité est éprouvée. Reste qu'à près de 300 € la paire, le Cardo Scala Rider Q2 n'est pas ce qu'on pourrait appeler "bon marché". Certes, on a là un produit efficace mais on aurait pu espérer trouver à des tarifs plus raisonnables depuis l'arrivée du très technologique Scala Rider G4. Sous la barre des 250 €, la note finale aurait été bien supérieure.

Essai publié le mardi 13 avril 2010 par Ludovic Vidal Dernière modification le vendredi 24 septembre 2010

Les plus

Installation
Écoute en ville

Les moins

Limité à deux personnes en simultané
Prix

Vos commentaires