Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Lunettes à réalité augmentée Eco & Logic Elarie

Présentation

Conçues et développées en France, ces lunettes à réalité augmentée développées pour pouvoir être utilisées à moto arriveront bel et bien sur le marché cette année. Présentation d'un produit totalement nouveau qui devrait changer notre façon de voir les choses et s'appelle désormais Elarie.

Initialement nommées Logic Gass, les lunettes développées par Eco&Logic changent de nom. Depuis le 28 mai 2014, elles s'appellent Elarie ; à prononcer "i-larie", comme le prénom Hillary.

Logo des lunettes à réalité augmentée Elarie

Il y a quelques mois, nous vous parlions de lunettes destinées aux motards et permettant d'afficher en temps réel plusieurs données, du compteur au GPS. Si cela pouvait alors faire penser à de la science-fiction, les lunettes à réalité augmentée Elarie ont dépassé le stade du projet puisqu'elles arriveront sur le marché d'ici la fin de l'été. Nous sommes allés à la rencontre de Eco&Logic, la start-up française à l'origine de cette innovation dont le potentiel technologique nous a semblé plus que pertinent quand nous avons pu tester le fonctionnement du prototype.

Elarie : La réalité augmentée déjà récompensée

Lunettes de réalité augmentée pour moto et scooter Eco&Logic ElarieSi les Google Glass du géant américain font beaucoup parler d'elles (et pas forcément en bien depuis quelques semaines), leur commercialisation n'est pas encore à l'ordre du jour. Or, plus près de nous, une société française créée en 2010 vient d'être récompensée pour des lunettes connectées développées spécifiquement pour une utilisation à deux-roues. Le 24 mars 2014, Eco&Logic recevait, pour les applications GPS développées en réalité augmentée pour les Elarie, le prix de la Solution Innovante pour le Grand Public lors de la 4e Nuit de l'Entreprise Numérique. Il faut dire que les accessoires et vêtements connectés ont actuellement le vent en poupe. Les Elarie se distinguent des Google Glass par plusieurs points. Tout d'abord, afin d'apaiser la crainte suscitée par le respect de la vie privée, les Elarie n'intègrent pas de caméra. D'après Isabelle Colin, directrice associée de Eco&Logic, « cette absence est volontaire ; les Elarie ne pourront pas photographier ou filmer et respecteront donc la vie privée du porteur comme des gens croisés. » Ensuite, la technologie utilisée pour afficher les données est totalement différente. On parle ici de vision à réalité augmentée dans le champ de vision naturel, pas de vision tête haute comme chez Google. L'affichage se place devant le regard, pas au-dessus.

Attention à la différence entre la vision tête taute à réalité augmentée et la vision à réalité augmentée dans le champ de vision naturel. Dans le premier cas, utilisé sur les Google Glass, l'affichage des données se fait sur un dioptre (prisme) placé en haut (ou en bas) du champ visuel et impose donc de lever (ou baisser) le regard pour consulter les données. Dans le second cas, les données s'affichent en semi-transparence dans le champ visuel, n'obligeant pas à faire une gymnastique oculaire pour en bénéficier. Dans les 2 cas, on peut bien parler de réalité augmentée puisque l'info affichée provient d'un terminal qui fait les calculs.

Et ça change tout. Nous avons pu, il y a quelques jours, tester la technologie des Elarie. S'il est au départ étonnant d'avoir les indications de vitesse et de direction devant l'œil droit, l'adaptation ne demande qu'une dizaine de secondes. Tout ceci sera, bien entendu, à valider lors d'un essai complet de la version finale, dont l'arrivée est prévue d'ici quelques mois. Le design, pour sa part, a été dévoilé.

Des lunettes taillées pour la moto

Lunettes de réalité augmentée pour moto et scooter Eco&Logic ElariePour ses Elarie, Eco&Logic s'est associée à un designer ayant déjà fait ses armes dans de nombreux domaines, dont celui des … lunettes. Damien Fourgeaud est également motard, ce qui l'a sans nul doute aidé à anticiper les évidentes contraintes d'une utilisation à moto. Avec, en premier lieu, une forme générale et des branches permettant de les porter dans un casque, qu'il soit jet, modulable ou intégral. Comme on peut le voir dans la galerie, l'aspect des Elarie est plus proche de lunettes du quotidien que d'un objet "technologique mais impossible à porter". D'après Isabelle Colin, le poids est réduit à environ 50 grammes tout en intégrant des batteries assurant de 6 à 8 heures d'autonomie. Les Elarie embarquent une centrale inertielle (gyroscopes, accéléromètres et boussole) permettant de savoir à tout moment dans quelle direction leur porteur regarde. Les données nécessaires sont alors indiquées dans le champ visuel, dans la limite de 5 infos pour aider sans saturer d'informations. Sur les rendus fournis, on trouve la vitesse réelle, la limite en place et la prochaine direction si l'application GPS est lancée.

Les lunettes Elarie côté technique

Lunettes de réalité augmentée pour moto et scooter Eco&Logic ElariePour d'évidentes raisons de sécurité, les Elarie ne permettront pas d'afficher certaines informations en roulant. Comme les SMS par exemple. Il sera cependant possible de répondre à des appels par le biais des écouteurs et du micro livrés. Parmi les logiciels disponibles de série, on trouvera une application GPS optimisée et le téléphone. Un avertisseur de zones de danger sera proposé de manière séparée. L'affichage se fait via un dioptre placé du côté droit. Sa définition de 800 × 600 pixels permettra, si elle correspond à ce que nous avons pu rapidement essayer, d'offrir un rendu d'une finesse très satisfaisante, identique à ce visuel. Du côté du GPS, Eco&Logic ayant une expérience dans le développement de GPS à destination des professionnels, on promet une précision d'environ 5 mètres, là où les produits grand public se montrent parfois approximatifs d'une vingtaine de mètres, notamment dans les zones urbaines où les bâtiments réfléchissent beaucoup les ondes.

Avec les Elarie, la société française Eco&Logic dispose d'un produit qui est pour le moment quasiment seul dans son domaine. Comme toute nouveauté technologique, ces lunettes à réalité augmentée auront des détracteurs ; mais les usages qu'on entrevoit risquent fort, à terme, de modifier durablement notre manière d'appréhender la conduite, sur 2 comme sur 4 roues.
Au niveau du prix, celui des Elarie devrait se situer sous les 650 € pour leur lancement courant septembre. Un tarif conséquent dans l'absolu mais qu'il conviendra de comparer aux futures concurrentes ainsi qu'au duo — plus classique — GPS + kit bluetooth, en gardant à l'esprit que la vision à réalité augmentée dans le champ de vision naturel représente, selon nous, une avancée majeure dans le domaine de la conduite.

Présentation publiée le mercredi 28 mai 2014 par Ludovic Vidal

Vos commentaires