Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Pantalon Bolid'Ster Jeny'Ster

Présentation

Bolid'Ster ne compte pas utiliser la novatrice fibre Armalith 2.0 uniquement pour des jeans routiers. Le Jeny'Ster se destine à une clientèle féminine urbaine. Confort premium et forte résistance à l'abrasion sont au programme malgré un choix technique qui risque de surprendre.

Jean moto et scooter renforcé pour femme Bolid'Ster Jeny'Ster en Armalith 2.0Le Jeny'Ster promet d'allier protection et confort avec une coupe classique. Vous êtes tenté de dire « encore un jean renforcé pour la moto… Ils se ressemblent tous » ? De prime abord, difficile de vous donner tort puisqu'il y a aujourd'hui plus de 50 marques sur le marché. Mais le Jeny'Ster est la création d'un homme que, sans le savoir, vous connaissez certainement. Comme nous l'avons expliqué dans notre article concernant la marque Bolid'Ster, la fibre Armalith 2.0 de ce nouveau jean est l'évolution de ce que Esquad a mis sur le marché il y a plusieurs années. Plus costaud que les pantalons qui ont lancé en Europe la mode du jean moto vraiment résistant, annoncé aussi souple qu'un modèle de prêt-à-porter, le jean Jeny'Ster aurait donc tout pour lui ? Nous ferons une réponse de Normand car, mesdames, cela risque de dépendre de votre utilisation de la moto ou du scooter.

Jean Bolid'Ster Jeny'Ster : 24 mètres de résistance au bitume

Jean moto et scooter renforcé pour femme Bolid'Ster Jeny'Ster en Armalith 2.0Techniquement, la nouvelle version de la très technologique fibre Armalith laisse peu de doutes quant à sa résistance. Lors des tests pratiqués par un laboratoire indépendant délivrant les homologations de produits, cette matière a résisté 2,5 secondes à l'abrasion du bitume selon la norme EN 13595-2. C'est l'équivalent de 24 mètres de glissade, soit 2 à 10 fois plus que des jeans de marques concurrentes. Mais l'Armalith avait, dans sa première version, une fâcheuse tendance à se montrer inconfortable, notamment à l'arrière des genoux durant les longs roulages ou une journée entière au bureau. Bolid'Ster l'affirme, avec la nouvelle fibre, ses jeans offrent un confort de premier ordre. Le Jeny'Ster n'embarque aucune doublure interne pour améliorer sa résistance aux frottements, cette dernière étant confiée à la fibre UHMWPE. Ce polymère à très haut poids moléculaire, intégré à l'intérieur des fils de chaîne (allant de haut en bas du pantalon sans coupure) résiste à l'abrasion et bloque la chaleur consécutive aux frottements. Le tout sans perdre ses qualités au fil du temps, contrairement au kevlar, très sensible aux UV et à l'humidité. Sans doublure, le Jeny'Ster devrait donc se montrer plus léger que ses concurrents, ce qui sera toujours appréciable pour le porter plusieurs heures.

Pas besoin de doublure pour être protecteur mais …

Jean moto et scooter renforcé pour femme Bolid'Ster Jeny'Ster en Armalith 2.0La fibre UHMWPE est plus légère que le kevlar tout en étant 3 fois plus tenace, se montrant aussi efficace qu'un cuir deux fois plus lourd qui, comme l'Armalith, peut donc être utilisé sans une doublure de renfort. Mais Bolid'Ster livre ici un jean dont la coupe et les aménagements le rapprochent réellement d'un modèle "civil" qui pourra être porté sans éveiller les soupçons des collègues de bureau et, normalement, sans faire suffoquer son porteur durant la belle saison. L'Armalith 2.0 étant stretch, la souplesse du Jeny'Ster devrait être assez élevée ; d'autant que, sur ce modèle, Bolid'Ster utilise deux fils de chaine. Le premier, épais puisqu'il affiche 440 dtex (voir le glossaire), est dans le sens de la longueur. Mais Bolid'Ster a ajouté une autre fil de chaîne, plus fin et orienté à 90° pour rendre le Jeny'Ster stretch dans tous les sens. Sur le papier, ce jean semble donc paré pour se faire oublier.
Un confort qui ne doit pas faire oublier la mission première du Jeny'Ster : protéger. D'où notre surprise devant l'absence totale de coques aux hanches et aux genoux. Certes, il s'agit d'un modèle pensé pour la ville et pour être esthétiquement aussi discret que possible. Mais celles qui auraient voulu ajouter des coques pour éviter de se casser une rotule (ou autre) sur une chute, même à basse vitesse,auront la (mauvaise) surprise de constater qu'il est impossible d'en ajouter, aucune poche n'étant présente à cet effet. Il est vrai qu'il est difficile de proposer un jean à la coupe proche du corps pouvant intégrer des coques de genoux parfois trop épaisses. À un tel tarif, c'est cependant un choix technique qui risque de décevoir une bonne partie des motardes et scootéristes cherchant un jean pouvant protéger en cas de glissade et de choc.

Taillé dans un matériau ayant nécessité de lourds investissements et dont les caractéristiques le distinguent des nombreux modèles présents sur un marché quasiment saturé, le jean Jeny'Ster peut-il séduire malgré son absence de coques aux genoux ? À chacun(e) de voir selon ses priorités et attentes mais la haute technicité de la fibre a un prix. Comptez 280 € pour ce pantalon disponible du XS au XXL (du 36 au 46).

Jean moto et scooter renforcé pour femme Bolid'Ster Jeny'Ster en Armalith 2.0

Présentation publiée le mercredi 22 mars 2017 par Ludovic Vidal

Vos commentaires