Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Pantalon Dainese Jessville Lady Skinny

Présentation

Voici le plus accessible des jeans Dainese pour femme de la collection 2015. Nommé Jessville Lady Skinny, il fait la part belle au confort malgré des renforts en kevlar. Dommage que l'Italien ne livre pas les coques de série, même pour la ville. Présentation avant essai.

Jean renforcé moto et scooter pour femme Dainese JessvilleLady SlimDainese a récemment annoncé une nouvelle collection de jeans renforcés pour la moto (ou le scooter). Parmi les 10 pantalons qui s'ajoutent au catalogue, voici le Jessville Lady Skinny, qui est le plus accessible de la gamme femme. Pensé pour être souple et discret, il oublie cependant un élément de série pour prétendre au statut de jean totalement protecteur auprès des commuters gardant leur pantalon de moto au travail.

Jean Dainese Jessville Lady Skinny : Du Kevlar sous le coton

Jean renforcé moto et scooter pour femme Dainese JessvilleLady SlimLe jean Jessville Lady n'est clairement pas un pantalon épais taillé pour les longues balades. Il se destine aux escapades citadines. En effet, la couche de mailles composée de Kevlar se trouve sur des renforts situés à l'intérieur et non dans un tissage spécifique comme peuvent le proposer (par exemple) Spidi et Esquad. Si cela peut sembler être une faiblesse, cela devrait permettre au Jessville Lady de se montrer aussi souple et agréable à porter durant toute une journée qu'un jean classique. Tout en protégeant en cas de chute (aux allures urbaines) puisque les renforts en kevlar sont situés sur les parties exposées en cas de glissade. On regrettera cependant que les genoux ne disposent pas de coques certifiées. Celles-ci ne peuvent même pas y être installées.
Pour les aspects pratiques, on se contentera de citer les fines bandes rétro-réfléchissantes sur les poches à l'arrière.

Disponible en deux teintes (bleu et bleu foncé), le jean femme Dainese Jessville Lady Skinny existe du 36 au 50 en tailles françaises. Affiché à 139 €, le jean Jessville peut sembler un peu onéreux pour un pantalon non pourvu de coques aux genoux. C'est aussi pour cette raison que nous allons vous en proposer un essai complet.

Présentation publiée le jeudi 12 mars 2015 par Ludovic Vidal
Dernière modification le mercredi 27 mai 2015

Vos commentaires