Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Pantalon Helstons Corden

Présentation

Helstons met à jour son jean Corden destiné offrir une bonne protection en cas de chute. Sous la nouvelle teinte vieillie, Cordura et kevlar sont au programme ainsi que des coques certifiées sur les genoux et les hanches.

Jean renforcé moto et scooter Helstons CordenHistoire de s'accorder totalement au blouson Cannonball dont nous vous parlions mercredi, le jean Heltsons Corden se met à jour et adopte lui aussi la teinte Used Dirty. L'occasion de vous présenter ce jean renforcé et coqué disponible dans plusieurs coloris qui ravira sans nul doute les motards et scootéristes voulant jouer la sobriété lors de leurs déplacements urbains.

Heltson's Corden : Jean très coqué

Jean renforcé moto et scooter Helstons CordenHelstons a choisi une coupe droite pour le Corden. Une décision dont on se félicitera pour la discrétion comme pour le confort, les coupes trop près du corps se révélant souvent plus agréables en mode piéton qu'en mode motard. Du côté de la sécurité, la toile utilisée est un mélange de coton, de polyester et de fibres d'aramide (DuPont™ Kevlar©). Helstons ne communique malheureusement pas sur les emplacements et la taille des empiècements en Kevlar mais on peut supposer que les fesses et les genoux en sont équipés. Des genoux qui reçoivent des coques SAS-TEC réglables en hauteur ainsi que les hanches, ce qui est plus rare. Souvent négligées, les hanches sont en effet particulièrement exposées lors des réceptions sur le bitume suite à des envols non désirés. Au bas des jambes, Helstons a placé des élastiques. Ceux-ci servent à maintenir le pantalon lors d'une glissade ; ils sont surtout obligatoires pour prétendre à l'homologation CE.

Disponible du XS au 3XL (de 28 à 40 en taille US), le pantalon Heltsons Corden existe en 4 coloris : Bleach, Stone, Raw et Dirty. Les tarifs varient de 169 à 189 € selon le coloris choisi.

Présentation publiée le jeudi 07 mai 2015 par Ludovic Vidal

Vos commentaires