Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Pantalon Ixon Climber Fly HP

Présentation

Classé comme entrée de gamme par le fabricant français, le pantalon moto Climber Fly HP d'Ixon ne manque pourtant pas d'arguments pour séduire. Il joue en effet les bons élèves question protection et confort, surtout au regard de son prix de vente.

Pantalon moto et scooter Ixon Climber Fly HPIxon donne un coup de collier à sa collection 2013 en matière de sécurité. Ainsi, tous ses nouveaux produits bénéficient d'une certification, gage d'un meilleure protection en cas de chute. Son pantalon Climber Fly HP n'échappe pas à la règle : cette nouvelle mouture du Climber Fly voit sa fabrication évoluer cette année pour répondre aux standards de la norme EN 13595 de niveau 1 "à dires d'experts", comme les blousons Tracker HP ou Krypton Shell HP.

Pantalon Ixon Climber HP : HP comme haute protection

Mieux, même si leur présence n'est pas un critère déterminant pour obtenir cette certification, Ixon a prévu des coques de protection EN 1621-1 de niveau 1 aux hanches, en plus de celles plus habituelles qu'on trouve aux genoux. Un geste à saluer.
S'ajoute à cela la fabrication en Noxiguard, un textile avançant un poids de 600 deniers, associé à des renforts d'un textile résistant à l'abrasion baptisé Riplan. Autant d'arguments qui font du pantalon Climber Fly HP un produit plutôt rassurant, en tout cas sur le papier.
Le confort n'est pas oublié, avec une membrane anti-pluie annoncée étanche et respirante, ainsi qu'une doublure hiver intégrale. Cette dernière  se révèle intégralement amovible pour la belle saison. Des zones flex situées au-dessus des genoux amélioreront la liberté de mouvement, tandis que des liserés réfléchissants optimiseront la visibilité latérale de nuit. Signalons également le zip de connexion pour raccorder le pantalon aux blousons et vestes de la marque qui en sont également équipés.

Proposé au tarif de 159 €, le pantalon Ixon Climber HP est fabriqué du S au 4XL.

Présentation publiée le vendredi 21 décembre 2012 par Loïc Bonraisin

Vos commentaires