Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Pantalon Spidi Ivory

Présentation

Spidi s'intéresse aux femmes qui voudraient bien rouler protégées sans forcément être cataloguées motardes une fois descendues de monture. Sous un aspect des plus classiques, le pantalon pour femme Spidi Ivory cache des coques homologuées aux genoux et des protections de hanches.

Pantalon moto et scooter pour femme Spidi Ivory : Les photosComment concilier pratique du deux-roues et look rangé quand on est une femme qui souhaite (ou doit) arriver sur son lieu de travail avec une tenue plus discrète qu'un pantalon à l'esthétique résolument moto ? Le pantalon Spidi Ivory tente l'alchimie, avec quelques bonnes idées, même s'il restera cantonné à un usage urbain.

Pantalon femme Spidi Ivory : Protection et look passe-partout

La coupe du Ivory ne choquera pas. Et pour cause, comme vous pouvez le constater sur les photos, il est très classique, ne laissant pas paraître sa filiation avec les deux-roues motorisés. Les coques protectrices (homologuées) pour les genoux ne s'affichent pas et ont le bon goût d'être réglables en hauteur afin de s'adapter à toutes les morphologies. Pour les hanches, souvent négligées par les fabricants, Spidi a disposé des protections de série, on apprécie le geste, dont certains devraient s'inspirer. Afin de privilégier la souplesse, le pantalon Ivory est en coton. Si cette matière, sur un pantalon prévu pour la pratique de la moto, résiste plutôt correctement à l'abrasion, on ne pariera pas sur sa faculté à supporter l'eau trop longtemps, ou à protéger efficacement en cas de glisse à haute vitesse.
Le terrain de jeu du pantalon Spidi Ivory est donc, comme son aspect le laissait penser, la ville, où sa discrétion et sa souplesse, couplées à une protection convenable, devraient séduire les utilisatrices.
Disponible en noir et et blanc, le pantalon pour femme Spidi Ivory existe du 28 au 34, soit du XS au L et s'échange contre 149,90 €. Un tarif qui peut sembler élevé, notamment face aux jeans "moto", mais ici, les protections ne sont pas en option, comme c'est trop souvent le cas.

Présentation publiée le vendredi 03 juin 2011 par Ludovic Vidal

Vos commentaires