Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Pneu Michelin Road 5

Présentation

On attendait le successeur du Pilot Road 4 depuis quelques mois, le voici ! Michelin annonce le Road 5, un pneu dont le nom raccourcit et dont la tenue sur le mouillé, déjà en progression d'après le manufacturier, ne baisse pas quand le pneu s'use. De quoi poser de nouveaux jalons ?

Retrouvez ici l'essai complet du Michelin Road 5


Pneu moto sport route bigomme Michelin Road 5Après avoir simplifié sa gamme tout-terrain, tant sur le nombre de références que sur le nom du pneu concerné (et seulement nommé Enduro), Michelin semble décidé à en faire de même pour sa gamme routière. Ainsi, celui qui va prendre la suite du Pilot Road 4 – et de la longue lignée Pilot Road – voit son nom raccourci. Il faudra désormais parler du Road 5. Comme pour son prédécesseur, Michelin met en avant la capacité du Road 5 à offrir le meilleur comportement sur route mouillée, en virage comme en phase de freinage. Mieux : le Road 5 freinerait plus court au bout de 5 000 km qu'un (Pilot) Road 4 ayant à peine quelques kilomètres au compteur. Pour cela, Bibendum inaugure ou améliore plusieurs technologies, comme le 2CT+, l'ACT+ ou le XST Evo. Explications.

Michelin Road 5 : Le pneu moto à lamelles et à puits

Pneu moto sport route bigomme Michelin Road 5Quatre ans. C'est le temps qui se sera écoulé entre l'arrivée du Pilot Road 4, annoncé fin 2013 et celui qui va lui succéder dès le début de l'année prochaine. Et, dans un domaine comme celui du pneu où les chimistes se livrent une guerre sans merci, c'est une éternité. Si le Pilot Road 4 avait à l'époque impressionné par son comportement sur les routes détrempées, la concurrence a, depuis, largement rattrapé son retard, à l'image de Dunlop et Continental. Avec le Road 5, Michelin se doit donc de réaffirmer sa domination. Pour cela, la marque auvergnate a doté son nouveau pneu Sport-GT destiné aux routières comme aux roadsters (de toutes les cylindrées) d'une nouvelle version des lamelles apparues sur le Pilot Road 3. Celles-ci permettent toujours de casser le film d'eau afin de "sécher la route" mais elles sont secondées par des puits qui prolongent cette action. C'est la technologie XST Evo, qui doit d'après Michelin augmenter la capacité de drainage du Road 5. De plus, ces lamelles sont évolutives. De par leur forme, elles deviennent plus larges à mesure que le pneu s'use. Du coup, la quantité d'eau évacuée par le Road 5 ne diminue pas quand la hauteur de gomme se réduit. Si cela est vérifié à l'usage, cela signifie qu'on pourra rouler de la même manière sous la pluie avec un pneu neuf qu'avec un pneu bien entamé. Certes, cela veut dire que la surface de gomme, sur sol sec, est également un peu plus faible. Mais la différence devrait être assez légère et ne pas vraiment modifier le comportement de la moto, tant que l'usure est régulière et ne se fait pas en escalier.

Arrivée du 2CT+ à l'arrière

Pneu moto sport route bigomme Michelin Road 5Pour limiter cette usure en facettes qui provoque de légers tremblements dans les courbes et rend la mise sur l'angle parfois délicate quand le pneu a dépassé sa demi-vie, Michelin utilise sur le Road 5 une version adaptée au Tourisme de la technologie 2CT+ déjà aperçue sur le Power RS (que nous avions également testé). Ici, la gomme la plus tendre occupe au total 34 % de la bande de roulement. Mais, sous cette gomme plus tendre, Michelin conserve une couche de la gomme plus endurante. Cela limite les mouvements parasites et évite de faire surchauffer cette gomme "tendre" pour une usure plus régulière. Moins soumis aux fortes contraintes, le pneu avant adopte pour sa part le 2CT "classique". Mais avec une très large portion de gomme tendre afin d'offrir un ressenti et une accroche maximale, même dans des virages où la moto prend peu d'angle. La carcasse, de son côté, adopte une construction ACT+, directement dérivée des circuits. Lancée sur le très racing Power SuperSport Evo, la technologie ACT évolue ici afin d'apporter plus de stabilité en ligne droite comme en courbe. Au lieu d'être placées de manière symétrique, les nappes adoptent des angles différents. Sur les épaulements, la nappe supérieure est décalée de quelques degrés pour une meilleure souplesse maximale tandis que la nappe inférieure vient rigidifier l'ensemble. Ainsi, plus on prend de l'angle, plus la carcasse se montre rigide. Elle s'adapte à l'inclinaison de la moto, d'où le nom de Adaptative Casing Technology (Technologie de Carcasse Adaptative). Cela devrait offrir un meilleur comportement routier sans réduire la durée de vie du pneu, quelle que soit la moto à équiper. Car le Michelin Road 5 existera en plusieurs dimensions et n'oubliera pas les moyennes cylindées. À noter la présence d'une version spécifique aux trails, avec des carcasses légèrement différentes. En revanche, c'est apparemment la fin des enveloppes "GT" destinées aux motos lourdes.

Le pneu Michelin Road 5 sera disponible dès janvier 2018 dans la totalité des dimensions pour la version "normale" et entre janvier et juin selon les dimensions pour les (maxi-)trails. C'est d'ailleurs en début d'année que le test officiel devrait avoir lieu. D'ici là, vous pouvez le détailler dans notre galerie complète.

Michelin Road 5 : Les dimensions

Pneu moto sport route bigomme Michelin Road 5Avant
120/60 ZR 17 (55 W)
120/70 ZR 17 (58 W)

Arrière
150/70 ZR 17 (69 W)
160/60 ZR 17 (69 W)
180/55 ZR 17 (73 W)
190/50 ZR 17 (73 W)
190/55 ZR 17 (75 W)

Michelin Road 5 Trail : Les dimensions

Pneu moto sport route bigomme Michelin Road 5Avant
110/80 R 19 (55V)
120/70 R 19 (58W) - Juin 2018

Arrière
150/70 R 17 (69V)
170/60 R 17 (72W) - Juin 2018

Pneu moto sport route bigomme Michelin Road 5

Présentation publiée le jeudi 26 octobre 2017 par Ludovic Vidal
Dernière modification le vendredi 20 avril 2018

Vos commentaires