Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Pneu Pirelli Phantom Sportscomp

Présentation

Si la XSR700 présentée récemment par Yamaha joue à fond la carte du rétro, jusque dans le dessin de ses pneus, les performances promises par Pirelli s'avèrent aussi modernes que la composition de ces Phantom Sportscomp. Premières infos sur une gamme qui va rapidement s'agrandir.

Pneu moto sport route Pirelli Phantom Sportscomp sur la Yamaha XSR700Présentée en plein cœur de l'été, la Yamaha XSR700 est l'occasion pour Pirelli de présenter les pneumatiques Phantom Sportscomp. Héritiers d'une gamme lancée à la fin des années 70, les Phantom Sportscomp sont des pneus à la carcasse et aux mélanges de gommes très actuels et dont les sculptures adoptent un aspect très rétro. Un cahier des charges qui s'accorde parfaitement avec la XSR700, roadster au style vintage basé sur la MT-07 et qui devrait ravir les adeptes de la personnalisation.

Pneu Pirelli Phantom Sportscomp : Rétro, en surface

Pneu moto sport route Pirelli Phantom Sportscomp sur la Yamaha XSR700Répondant à la philosophie Sport Classique de Pirelli, le Phantom Sportscomp associe le design historique de la bande de roulement de la gamme Phantom avec la technologie moderne des pneus routiers dont les performances auraient fait rêver les pilotes (les vrais !) d'il y a 30 ans. La structure du Phantom Sportscomp utilise une ceinture en acier à zéro degré. Associé à une ou plusieurs toiles de carcasse radiale avec un rayon léger et résistant, elle garantit, d'après le manufacturier, maniabilité et grip même à grande vitesse tandis que le pneu optimise son empreinte au sol à différents angles d'inclinaison. Pour mieux répondre aux besoins modernes, Pirelli a adopté un profil de pneu plus arrondi par rapport au profil plus "plat" des pneus d'ancienne génération. Grâce au design combiné des profils des pneus avant et arrière, le Phantom Sportscomp facilite l'entrée en virage, le maintien de la trajectoire et la sortie du virage. Si cela est vérifié, le plaisir de conduite devrait être intact … et moins d'époque, ce dont peu de gens se plaindront. Concernant le design de la bande de roulement, le Phantom Sportscomp présente un canal longitudinal ondulé, à l'avant et à l'arrière, qui favorise une évacuation rapide de l'eau située sous le pneu. Pour le sec, Pirelli annonce des « caractéristiques de pneu semi-slick ». Gageons que ceux qui voudront utiliser leur XSR700 sur piste (quelle idée !) changeront tout de même la monte, même si la haute teneur en silice devrait accélérer la mise en température.

Grâce à ses caractéristiques, le pneu Phantom Sportscomp, comme la nouvelle Yamaha XSR700, est un pur mélange entre le style vintage et la technologie moderne. Les points forts annoncés par Pirelli sont nombreux : maniabilité, précision lors des changements de trajectoire, bonne tenue de route lors de l'accélération et du freinage, transmission de puissance au sol élevée (mais elle reste limitée sur ce moteur), régularité d'usure et excellent kilométrage. On attend les premiers retours avant d'être catégoriques, notamment sur la durée de vie.

Pneu Pirelli Phantom Sportscomp : Les dimensions

Pneu moto sport route Pirelli Phantom Sportscomp sur la Yamaha XSR700Monte d'origine de la XSR700, le Phantom Sportscomp est d'ores et déjà disponible dans les dimensions de la Yamaha mais d'autres tailles seront rapidement au catalogue pour ceux qui voudraient offrir un look différent à leur monture, qu'elle soit d'origine ou bricolée avec patience dans le garage. À partir du mois d'août, le Phantom Sportscomp sera disponible dans les mêmes dimensions avec un indice de vitesse (W) pour répondre aux tendances de customisation des motos.

Avant :
100/90 - 18 TL (65H)
120/70 R 17 TL (58V)
120/70 R 17 TL (58W)

Arrière :
150/70 R 17 TL (69H)
180/55 R 17 TL (73V)
180/55 R 17 TL (73W)

Pneu moto sport route Pirelli Phantom Sportscomp sur la Triumph Street Twin

Présentation publiée le lundi 27 juillet 2015 par Ludovic Vidal
Dernière modification le mardi 19 janvier 2016

Vos commentaires