Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Protection moto SW-Motech Crashbar Honda Africa Twin

Présentation

Parce qu'il serait dommage d'abîmer votre rutilante Africa Twin toute neuve, même sur du bitume, les Allemands de SW-Motech proposent une version spécifique de leurs crashbars pouvant également servir de support pour des feux additionnels bien utiles sur route.

Kit de protection pare-carters moteur Crashbar SW-Motech pour Honda Africa TwinLes motards les aiment peu, à cause de leur gabarit souvent jugé un peu trop imposant, mais les pare-carters tubulaires restent le meilleur moyen de protéger une large surface de votre moto si celle-ci part en glisse sur le bitume ou, plus simplement, vous échappe à l'arrêt. Comme pour tous les trails actuels, c'est donc le choix de SW-Motech pour équiper la nouvelle Honda Africa Twin 1000, que vous pouvez gagner ici.

Crashbar SW-Motech : 27 mm pour protéger l'Africa Twin

Kit de protection pare-carters moteur Crashbar SW-Motech pour Honda Africa TwinEn optant pour un diamètre de 27 millimètres, SW-Motech s'assure que ces crashbars éviteront au carénage et aux organes sensibles de souffrir contre le bitume. Installé par l'intermédiaire de deux points de fixation sur le cadre et de chaque côté, l'ensemble ne nécessite ni soudure ni perçage. Avec son coloris noir obtenu via une laque époxy le protégeant de la corrosion, le crashbar ne pourra cependant passer totalement inaperçu sur la CRF 1000 L, à moins de la choisir en noir. L'éternel dilemme entre esthétique et sécurité.

Livré avec sa notice d'installation et tous les outils nécessaires au montage, le crashbar SW-Motech pour la Honda Africa Twin 1000 s'échange contre 169,95 €.

Les valises présents sur ces visuels sont les Trax Adventure dont vous pouvez retrouver ici la présentation complète et qui existent dorénavant en noir.

Kit de protection pare-carters moteur Crashbar SW-Motech pour Honda Africa Twin

Présentation publiée le mardi 01 mars 2016 par Ludovic Vidal

Vos commentaires