Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Essai

Le sac à dos moto Swamp résiste-t-il aussi bien aux éléments que le clame Bagster ? Après un test de près de deux mois, il faut reconnaître que les promesses sont tenues. Il reste cependant quelques points qui peuvent être améliorés.

Sac à dos étanche moto et scooter bagster SwampQu'on soit un gros rouleur ou un motard urbain, il est aussi difficile de trouver un sac à dos confortable, étanche et pratique que de bon sens dans les décisions de la Sécurité Routière depuis une trentaine d'années. Sur le papier, le modèle Swamp, conçu par Bagster et présenté sur notre site fin mai, semble bien parti, notamment par sa conception permettant d'éviter l'utilisation d'une housse supplémentaire face à la pluie. Sur ce point, le pari est réussi.

Sac à dos Bagster Swamp : À l'aise sur route et en ville

Sac à dos étanche moto et scooter bagster SwampAu premier abord, le Swamp souffre pourtant d'une forme déroutante. Alors que la majorité des modèles adopte une forme profilée, le Swamp est rectangulaire. Certains pourraient craindre que le sac ne prenne le vent à haute vitesse. Qu'ils soient rassurés, même sur un roadster non caréné, avec un sac bien rempli, la "forme de brique" du Swamp ne s'est jamais avérée gênante. L'avantage indéniable est que le chargement du sac est facilité. D'autant que le zip descend, de chaque côté, jusqu'à la moitié du sac, ouvrant un large accès à l'unique poche principale, non doublée. la toile et les zips utilisés ne font pas que donner un look "marine" au Swamp. Son étanchéité n'a en effet jamais été prise en défaut durant nos essais, alors que la météo avait parfois décidé de passer en mode tropical. Même la poche extérieure, relativement exposée, a pu garder son contenu au sec.

Des réglages simples, efficaces mais incomplets

Sac à dos étanche moto et scooter bagster SwampC'est un détail mais tous les sacs à dos ne peuvent pas en dire autant : porter le Swamp à la main ne se transforme pas en séance de torture. La matière utilisée sur la large poignée ne coupe pas la main et ne fait pas transpirer, même sans gant. Le dos matelassé remplit bien son rôle : le confort étant tout à fait correct même après plusieurs heures de roulage. La ceinture et le serrage sur le torse s'avèrent également bien pensés, notamment le réglage en hauteur de ce dernier pour un ajustement parfait. Il manque en revanche des velcros ou des serrages réellement dédiés à stocker le surplus de sangles de réglage des bretelles. Très longues (voir ci-contre), elles flottent systématiquement dès qu'on roule. Les moins masochistes pourront faire des nœuds ou les bloquer dans les sangles thoracique et ventrale mais il est dommage que rien ne soit spécifiquement prévu pour elles, surtout à ce niveau de prix. La pochette destinée à accueillir un ordinateur portable fait ce qu'on lui demande mais, comme toujours, nous vous déconseillons de transporter ainsi un laptop ; à moins d'être certain de ne pas chuter …

Avec des bretelles larges, rembourrées et ajustables ainsi qu'un dos évitant l'effet cocotte-minute, le sac à dos Bagster Swamp séduira ceux qui, à moto ou à scooter, ont besoin d'un surplus de volume — 25 litres — de manière ponctuelle ou régulière. Selon votre habileté à plier vos affaires, le Swamp permet d'envisager sereinement une balade d'un week-end ou d'une semaine si vous arrivez à composer avec des lanières de réglages bien trop longues. Ce n'est pas un défaut rédhibitoire mais, à 119 €, il se remarque. Dommage car sa parfaite résistance à l'eau est un indéniable atout pour ne pas devoir s'arrêter, en cas de pluie, enfiler une housse qui, de toute manière, ne tient jamais.

Essai publié le lundi 24 août 2015 par Ludovic Vidal

Les plus

Résistance à l'eau
Confort
Facilité de chargement

Les moins

Sangles des bretelles qui flottent
Look (pour certains)

Vos commentaires