Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Sacoche de réservoir Bagster Infinity

Présentation

Le sac à dos n'est pas la seule option pour le transport de vos effets personnels à moto. Certaines sacoches de réservoir comme la Infinity, une nouveauté 2012 Bagster, avancent des caractéristiques comparables.

Sacoche de réservoir Bagster InfinityPlutôt que de charger votre dos, avec l'inconfort et les aléas question sécurité que cela induit, l'option de la sacoche de réservoir reste à considérer avec intérêt. D'autant que certains modèles proposent un prestation comparable pour un tarif à peine supérieur. Tel est le cas de la sacoche Bagster Infinity, récemment apparue au catalogue de la marque du groupe Trophy. D'une contenance annoncée de 15 litres, un volume comparable à celui d'un petit sac à dos, elle dispose de quelques atouts supplémentaires.

Bagster Infinity : Sacoche de réservoir et sac à dos

Ainsi, la sacoche de réservoir Infinity de Bagster permet de garder son contenu accessible, en particulier par le biais d'une poche porte-tickets. Elle dispose comme beaucoup de ses concurrentes d'un lecteur de carte sur le dessus, et d'un filet de maintien interne. La housse anti-pluie devrait pour sa part lui permettre de préserver votre chargement des averses. Mais la bonne nouvelle, c'est qu'elle peut également jouer un rôle de sac à dos une fois arrivé à destination, lequel est même annoncé apte à recevoir un casque grâce à un soufflet extensible qui porte son volume à 25 litres.
Inconvénient majeur, la sacoche Infinity se fixera uniquement sur les machines disposant d'un réservoir en tôle, avec ses aimants. Pour faciliter sa mise en place et améliorer le maintien, Bagster a prévu une attache équipée d'un crochet, à fixer à demeure sur votre colonne de direction. Le fond anti-dérapant devrait également jouer dans ce sens.
Destinée à une utilisation occasionnelle du fait d'une fabrication en nylon, elle reste cependant abordable, avec un prix de vente fixé à 49 €.

Présentation publiée le jeudi 26 juillet 2012 par Loïc Bonraisin

Vos commentaires